Main Menu

LES PROBIOTIQUES – UNE NOUVELLE CLASSE DES MÉDICAMENTS PAS COMME LES AUTRES

Shares

 

Commençons par quelques notions de microbiologie intestinale. Seulement 10 % des cellules de notre corps nous appartiennent. Les autres 90 % appartiennent à des bactéries dont la grande majorité élit domicile dans notre intestin. Notre microbiote, le nom scientifique donné à cette population de bactéries,est si important qu’il y a consensus dans la communauté scientifique à l’effet de considérer cette population de bactéries comme un organe à part entière.

Cet organe diffère néanmoins des autres organes en ce sens qu’il est acquis à la naissance et évolue pour atteindre la pleine maturité vers l’âge de deux ans. Un manque de diversité bactérienne se traduit en toutes sortes de maladies, incluant l’obésité, le diabète de type II, le cancer colorectal, etc.

Parmi les principaux facteurs pour un microbiote équilibré et diversifié, mentionnons :

Les probiotiques sont offerts sur le marché sous différents formats et formulations, mais majoritairement sous forme de yogourt et autres boissons fermentées. L’effet des probiotiques sur la perte de poids est très significatif chez les femmes (les chanceuses), mais moins chez les hommes.

Les probiotiques exercent un effet remarquable sur la prévention de l’eczéma et des allergies chez les nouveau-nés. Le Dr Alain Watier, gastroentérologue et professeur de gastroentérologie, met 98 % de ses patients sur les probiotiques avec des résultats positifs. Par-dessus tout, parmi les découvertes les plus fascinantes, on retrouve le lien entre le cerveau et le microbiome.

Il vaut la peine de mentionner que les neurotransmetteurs d’importance, telles la sérotonine (qui régule l’humeur) et la dopamine, sont produits et modulés par le microbiome. Plus spécifiquement, il y a plus de récepteurs de sérotonine dans l’intestin que dans le cerveau. Lors d’un symposium sur le sujet, nous avons vu des images démontrant clairement le fait que des probiotiques changent certaines fonctions du cerveau. Il n’est donc pas étonnant que la FDA (Food & Drug Administration) soit en train d’introduire les probiotiques comme une nouvelle classe de médicaments.

Aroll Exama, Ph. D.

Conseiller en Recherche & Technologie au Gouvernement du Canada

 

Reproduit avec autorisation de la revue Messager.

LA PRIORITÉ ET LE MEILLEUR !
UNE CHEF D’ENTREPRISE PROSPÈRE DEVIENT ADVENTISTE ET FERME SES BOUTIQUES LE SABBAT

Laissez votre commentaire

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top