Main Menu

DES CAMPAGNES D’ÉVANGÉLISATION HISTORIQUES AU JAPON

Shares

Photo de Kazuo Hori, ASI Japon

Satsuki Yamashiro, 45 ans, sage-femme à l’Hôpital Adventiste de Tokyo, est baptisée à l’église Adventiste du Septième Jour d’Amanuma à Tokyo le 19 mai 2018. Elle était l’une des deux personnes baptisées dans cette église et la première personne de sa famille à se joindre à l’Eglise Adventiste.

Les dirigeants de l’Eglise Adventiste du Septième jour au Japon ont été surpris lorsque Masumi Shimada, président de l’Union de Fédérations du Japon, leur a dit en 2016 que le siège mondial de l’église leur demandait d’organiser dans deux ans, des réunions d’évangélisation dans tout le pays.

Les dirigeants se sont regardés et ont demandé: « Pourquoi nous? »

La surprise a fait place à la peur lorsque les dirigeants ont considéré le défi que cela représentait. L’église au Japon n’avait baptisé que 328 personnes durant toute l’année précédente.

Pendant six mois, les dirigeants de l’Eglise Adventiste au Japon sont intervenus et ont prié au bureau de l’Union de Fédérations du Japon à Tokyo. Ensuite, ils ont annoncé aux pasteurs réunis lors d’une rencontre pastorale spéciale que des campagnes d’évangélisation de trois semaines seraient organisées dans tout le pays en 2018.

La réaction? Confusion générale.

Mais plus maintenant. « Tout le Japon 2018 Maranatha, » c’est le nom donné à ces campagnes d’évangélisation historiques, a poussé les membres d’église à l’action de façon remarquable et promet de transformer l’Eglise Adventiste au Japon pour toujours, a déclaré Masumi Shimada.

« C’est mieux que ce que j’imaginais, » a-t-il dit. « Au cours des 20 à 30 dernières années, nous avons été une « église tournée vers elle même. » Nous avons regardé à l’intérieur. Mais maintenant, nous sommes une ‘église tournée vers les autres.’ Notre objectif a changé. »

L’initiative d’évangélisation, qui a débuté en mars et réunit 161 sites, a permis de réaliser des dizaines de baptêmes à la date du 19 mai, date à laquelle la plupart des réunions ont pris fin. Un décompte final sera disponible lorsque les dernières réunions prendront fin en juin.

Ted N. C. Wilson, président de l’Eglise Adventiste mondiale, a déclaré que ce n’était là que le début.

« Je pense que nous sommes en train d’assister au début d’une puissante vague qui va couvrir toute la Terre par la puissance de Dieu, » a-t-il dit.

Confusion et Doute

Un an plus tôt, cependant, de sérieux doutes avaient été émis quant à la possibilité même de tenir ces réunions. Cet article est basé sur des entretiens avec environ trois douzaines de dirigeants d’église, de pasteurs et de membres d’église à Tokyo et ailleurs.

La confusion s’est installée chez les pasteurs quand ils ont pris connaissance du plan pour la tenue des campagnes d’évangélisation de trois semaines. Ils n’avaient organisé que des réunions de deux à quatre soirs. La dernière fois qu’une campagne d’évangélisation avait duré plus de soirs au Japon, c’était lorsque des missionnaires américains avaient tenu des réunions d’un à trois mois peu après la Seconde Guerre mondiale.

Pour compliquer les choses, les pasteurs japonais avaient longtemps considéré les réunions d’évangélisation comme un temps de semailles, une opportunité d’introduire les visiteurs à la religion Adventiste. Mais les réunions de trois semaines seraient considérées comme une période de récolte au cours de laquelle les gens pourraient donner leur cœur à Jésus et se faire baptiser.

Toshihiro Nishino, président et directeur général de l’Hôpital Adventiste de Tokyo, fait partie des quelques personnes qui ont rapidement adhéré au plan.

« Lorsqu’il s’agit d’évangélisation, je crois que même s’il n’y a que 1% de chances de succès, alors il faut aller de l’avant, » a-t-il dit.

Mais beaucoup d’autres ont mis en doute la sagesse qu’il y avait à mettre en place un programme « occidental » dans un pays où 95% de la population sont des adeptes des religions shintoïste et bouddhiste. Seulement 0,7% de la population du Japon qui compte 127 millions d’habitants, sont des Chrétiens, et moins de la moitié d’entre eux participent à des services de culte.

Une Expérience qui Ouvre les Yeux

Un tournant est survenu en juin 2017, lorsque 48 pasteurs et dirigeants laïcs se sont rendus aux Philippines pour tenir des campagnes d’évangélisation de trois semaines sous la direction de Duane McKey, qui supervise pour l’Eglise Adventiste mondiale l’évangélisation dans le cadre de l’Implication Totale du Membre, et qui sert aussi en tant que président de la Radio Adventiste mondiale. Les réunions tenues sur l’île de Mindoro se sont terminées par le baptême de 1400 personnes, y compris des villages entiers, et les prédicateurs japonais sont rentrés chez eux avec un nouvel enthousiasme pour l’évangélisation publique.

« Après l’expérience de Mindoro, ma vie n’a plus jamais été la même, » a déclaré Emma Ballesteros, une responsable laïque de l’église Centrale Adventiste du Septième Jour Internationale de Tokyo, qui a vu 18 personnes être baptisées sur son site.

Emma Ballestero, une employée de l’ambassade philippine qui vit au Japon depuis 19 ans, a déclaré que cette expérience lui avait appris comment mener une campagne d’évangélisation et l’avait aidée à surmonter le trac devant le public.

Plus important encore, a-t-elle dit: « Le Seigneur m’a aidée à compter sur son Saint Esprit et non sur moi-même et à avoir une relation et un moment constants avec Dieu. »

Elle est retournée au Japon prête à prêcher – et déterminée à trouver de nouvelles façons de proclamer l’évangile. Au début de cette année, elle a créé un groupe de prière en ligne qui rassemble des gens de tout le Japon et de quelques autres pays. Le groupe de sept à vingt personnes, qui se réunit deux fois par semaine, a été témoin de réponses incroyables aux prières au sujet de la santé, des finances et d’autres questions, a-t-elle dit.

D’autres participants au voyage aux Philippines ont relaté des récits similaires relatifs à une relation plus profonde avec Jésus et à un désir renouvelé de partager Son amour.

« C’était une expérience révélatrice, » a déclaré Toshio Shibata, secrétaire exécutif de l’Union de Fédération du Japon. « Beaucoup ont tenu une campagne pour la première fois. Ce n’était plus un sujet de discussion. Ils en ont fait l’expérience pour eux-mêmes. »

Lire aussi : TOUT LE JAPON 2018 – UNE CAMPAGNE D’ÉVANGÉLISATION TITANESQUE ORGANISÉE PAR L’ÉGLISE ADVENTISTE

Avoir Tout le Monde à Bord

Le dernier défi consistait à obtenir le soutien des membres d’église ordinaires, dont l’âge moyen est supérieur à 65 ans. Leur participation serait essentielle au succès des réunions.

Myunghoon Rha, pasteur adjoint de l’église Adventiste du Septième Jour d’Amanuma à Tokyo, se rappelle la réticence de sa congrégation, qui compte 900 membres et est la plus grande église du Japon.

« Les gens étaient négatifs, » a-t-il dit. « Ils ont dit: ‘C’est une idée qui vient de l’Occident et qui ne marchera pas ici.’ »

Mais leurs doutes n’ont pas duré longtemps car ils ont vu des miracles se dérouler sous leurs yeux.

A l’église Amanuma, les membres ont assisté à une école d’évangélisation enseignée par Ron Clouzet, secrétaire de l’association pastorale de la région Asie Pacifique Nord de l’Eglise Adventiste, dont le territoire comprend le Japon. Ron Clouzet a conclu avec une campagne d’évangélisation pilote de trois semaines en octobre 2017 qui a vu 17 personnes se faire baptiser, un chiffre qui a stupéfié les membres d’église.

« Maintenant, nos membres sont enthousiastes, » a déclaré Myunghoon Rha. « Ils savent que Dieu est vivant. »

Les membres d’église sont particulièrement ravis du nombre de visiteurs présents sans avoir été invités. Dans les mois précédant les réunions d’évangélisation, les gens ont commencé à se rendre dans les églises Adventistes sans jamais avoir été contactés par les membres d’église. Beaucoup de visiteurs avaient fouillé la Bible de leur propre initiative, et avaient été impressionnés par la vérité du sabbat du septième jour et avaient découvert l’Eglise Adventiste en ligne.

Lire aussi : UNE FEMME EN PRISON TROUVE LE SALUT DANS LES PETITES ANNONCES

Embrasés pour Christ

Les rencontres d’évangélisation ont allumé un nouveau feu pour le Christ chez les membres d’église, a déclaré Masumi Shimada, président de l’Union de Fédérations du Japon.

« Un membre d’église m’a dit que son église a eu peur au début, » a-t-il dit. « Mais maintenant, dit-elle: « Cela a été une bonne expérience pour nous. »

Ted Wilson, qui a tenu une campagne d’évangélisation à l’église d’Amanuma, a souri lorsqu’on lui a demandé pourquoi le Japon avait été choisi pour des réunions d’évangélisation.

« Pour répondre à la question : ‘Pourquoi le Japon?’ Eh bien, pourquoi pas le Japon – et tout autre endroit? » a-t-il dit. « Le Seigneur désire voir chaque endroit de la Terre touché par ce merveilleux message du retour du Christ et les messages des trois anges qui élèvent Christ et Sa justice. »

Ted Wilson a félicité les membres d’église pour avoir embrassé l’évangélisation avec Implication Totale du Membre au Japon. Implication Totale du Membre est une initiative de l’Eglise Adventiste mondiale qui encourage chaque membre d’église à amener quelqu’un à Jésus.

« C’est extraordinaire de voir comment les membres d’église sont été enthousiastes dans leurs efforts pour toucher le cœur et la vie de leurs amis, parents et voisins, » a déclaré Ted Wilson. « C’est exactement ce que le Christ veut qu’ils fassent en tant que disciples de Jésus. C’est extraordinaire de voir ce que Dieu fait au Japon. »

Andrew McChesney, Mission Adventiste

Traduction: Patrick Luciathe

Téléchargez l’appli Adventiste Magazine

Rendez-vous sur Play Store ou sur Apple Store.

LA TRINITÉ : UN DIEU EN TROIS PERSONNES !
ERYTHRÉE : ENFERMÉS DANS DES CONTAINERS À CAUSE DE LEUR FOI !

Adventiste Magazine

La revue officielle de la Fédération des Églises Adventistes du Septième jour de la Suisse romande et du Tessin.

Laissez votre commentaire

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top