Main Menu

Premières rencontres adventistes en espagnol au Tessin

Shares

En novembre, nous avons eu la joie d’organiser les deux premières rencontres pour les Latinos du Tessin. Elles ont eu lieu les après-midis du samedi 16 et 30 novembre 2019.

Tout est parti d’une idée de Sœur Antonia Paz de réunir au moins une fois par mois les frères et sœurs hispaniques des 4 communautés tessinoises et d’élargir l’invitation aux amis et connaissances pour partager avec eux le message de l’évangile dans leur langue maternelle, l’espagnol. Sœur Paz a immédiatement contacté le pasteur Matthias Maag qui a présenté le “projet ” premièrement aux Anciens, puis au comité et à l’Église dans son ensemble. Tout le monde a été expressément favorable au lancement de ces réunions.

C’est donc le 16 novembre qu’a eu la première rencontre. L’invité, le pasteur Dussan, d’origine équatorienne et vivant maintenant en Belgique, a voulu nous faire réfléchir à la rencontre de Zachée avec Jésus (Luc 16.1-10), non pas sous la forme d’un sermon mais en interagissant. Nous vous lu le texte biblique et le pasteur a fait dire aux personnes présentes ce qu’elles avaient compris et quelles pourraient être les implications et les applications pratiques de cette histoire dans notre vie d’aujourd’hui.

Le 30 novembre, la deuxième rencontre a eu lieu avec la présence du pasteur Yepez, résidant en Suisse mais d’origine vénézuélienne. Le frère a présenté un sermon ” classique “, basé sur le récit de la résurrection de Lazare (Jean 11.1-45), en soulignant l’incrédulité qui nous assaille parfois malgré notre foi. L’invitation, ou plutôt l’impératif, placé ici par le pasteur est ce “Quitad la piedra” (Enlevez la pierre) qui nous empêche de croire “aveuglément” comme cela est arrivé à Marthe et Marie, qui malgré une relation “privilégiée” doutait.

Les réunions, qui ont duré environ deux heures, étaient bien organisées et structurées. Le programme intense comptait un premier moment d’accueil et de présentation de l’orateur, un premier moment de chants avec la communauté, des prières, une “pilule de santé” tirée des écrits d’Ellen White, quelques témoignages, un ou plusieurs morceaux de musique vocale et instrumentale, le moment du “sermon”, du dialogue et la clôture avec des chants et des prières.

La présence aux réunions a été un succès, d’autant plus que plusieurs personnes extérieures à l’église y ont également participé. Plusieurs d’entre eux ont été enrichis. En particulier, l’employeur d’Antonia Paz. Invité à l’une de ces réunions, il y a participé et à la fin a expliqué à Antonia qu’il s’était senti guidé par l’Esprit pour y participer et qu’il avait senti Sa présence constante.

Nous louons et remercions Dieu pour le succès de ces premières rencontres et prions pour que ce “projet” se poursuive et porte du fruit à la gloire du Seigneur.
Pour l’instant, nous ne pouvons que vous dire que nous vous attendons en grand nombre notre prochaine rencontre qui aura lieu le 4 janvier 2020.

 

De Maurizio Pozzi, secrétaire de l’église Massagno-Lugano

Collonges, haut lieu de « la foi pour les droits »
L’ingrédient qui manque pour une bonne santé : l’amour

Adventiste Magazine

La revue officielle de la Fédération des Églises Adventistes du Septième jour de la Suisse romande et du Tessin.

Laissez votre commentaire

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

L’URL fournie n’est pas valide.
Top