Main Menu

OBJECTIF : RÉPANDRE LE VÉRITABLE AMOUR POUR LA SAINT-VALENTIN

Shares

A deux extrémités de l’Europe, deux groupes sont sortis de leur routine pour faire une différence marquante le jour de la Saint-Valentin, le 14 février 2016.

Les jeunes de Novi Sab, en Serbie, ont visité le parc le plus fréquenté de la ville pour offrir un “grand coeur” aux habitants, tandis que les femmes de l’église de Newbold ont traversé le tunnel et sont allées jusqu’au camp de réfugiés à Dunkerque en France pour offrir 100 roses – faisant ainsi chaque femme du camp se sentir spéciale, malgré la boue et la misère auxquelles elles font face quotidiennement.

music1_1200C’est la deuxième fois que la jeunesse Adventiste a choisi de mettre en pratique l’amour décrit dans 1 Corinthiens 13 et répandre l’amour de Dieu le jour de la Saint-Valentin. En plus de la frise d’images “grand coeur“, les jeunes ont partagé leurs talents musicaux en jouant de la guitare et du saxophone, ils ont offert des ballons en forme de coeur aux enfants, et ont distribué des badges et des calendriers de poche où est inscrite la définition de l’amour selon Paul.

La principale attraction était la boîte où les passants pouvaient choisir un papier et repartir avec une pensée positive. La seule condition était qu’ils devaient eux-mêmes écrire un message en retour et le mettre dans la boîte pour quelqu’un d’autre. L’objectif était d’encourager les jeunes à apprendre ce qu’est le véritable amour.

Le responsable de la Jeunsse de la TED, Janos Kovacs-Biro, s’est joint aux activités et a félicité les jeunes d'”utiliser toutes les opportunités de se mêler aux gens et s’approcher d’eux“. Il était enchanté de voir la réaction des passants, comme il le dit, “cela a donné le sourire à tellement de gens, cela a rendu les enfants heureux et cela nous a permis d’avoir des discussions intéressantes sur le thème des relations, notamment l’amitié éternelle avec Dieu”.

Newbold_group_DunkirkAu même moment, au milieu de la misère et de la boue du camp de Dunkerque, un groupe de femmes de l’église de Newbold rencontrait des migrants en provenance de Syrie, d’Afghanistan, d’Irak et d’Afrique du Nord, qui cherchent désespérément un moyen de traverser la Manche pour aller en Angleterre. Alors que les églises Adventistes de Newbold et de Dunkerque assument chaque dimanche la distribution de nourriture sur le camp, elles ont voulu faire quelque chose en plus pour le jour de la Saint-Valentin, et ont offert une rose rouge à ces femmes, coincées là.

Le résultat : plus de sourires et une capacité renouvelée de construire des relations et d’apporter de l’espoir. Les volontaires de l’église de Newbold rejoignent Dunkerque pratiquement tous les week-ends, et apportent des ustensiles de cuisine et des aliments tels que du riz, des condiments, des dattes, du thé et une quantité importante de fruits frais. Au cours des mois précédents, ils ont pu fournir des tentes, des bâches en plastique, des cordes, des vêtements, des couvertures, des manteaux, des chaussures, des bottes et autres articles utiles, y compris une petite quantité d’aliments pour enfants. Avec les roses et les embrassades de circonstance, la visite de la Saint-Valentin  a apporté un dose supplémentaire de joie.

 

Source www.ted-adventist.org Par l’équipe de tedNEWS.
Traduction : Eunice Goi

 

LE NOUVEAU PREMIER MINISTRE JAMAÏCAIN EST ADVENTISTE
FAIT POUR L'ACTION !

Adventiste Magazine

La revue officielle de la Fédération des Églises Adventistes du Septième jour de la Suisse romande et du Tessin.

Laissez votre commentaire

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top