Main Menu

INTERNET POUR NOURRIR MA FOI ? [2ÈME PARTIE]

Shares

Dans  mon  dernier  article,  j’ai  abordé  la  question  de  l’utilisation  de  l’Internet  pour  nourrir  notre  foi  et  j’ai  conclu  que  ce  qui  se  trouve  sur  le  Web  peut  vraiment  avoir  un  impact  sur  la  pra­tique de la foi chez le croyant. Aujourd’hui, je veux poursuivre en donnant la parole à plus de gens.

Internet pour nourrir ma foi ? 

Dans mon étude quantitative sur l’utilisation de l’Internetet la foi online’ , j’ai pu recueillir de nombreux témoignages de personnes qui lisent des messages encourageants sur le Web chré­tien et qui utilisent aussi les études et autres séminaires qui leur sont offerts. J’aimerais partager avec vous quelques-uns de ces témoignages et plus spécifiquement ceux qui parlent de l’utilité de fréquenter l’église physique tout en utilisant le Web pour ajouter à leur vie spirituelle. Voici donc ce que de nombreuses personnes avaient à partager :

« À l’église, c’est très important et actif, mais sur le net, c’est tous les jours. »

« C’est dans une église que ma vie spirituelle se vit, mais je trouve énormément d’aide à travers les sites chrétiens ou les publi­cations en ligne. C’est complémentaire. »

« Je me dis que ce serait exaltant de connaître les gens qui se dévouent vraiment pour Dieu et que, forcément, faire leur connaissance ne peut être qu’un plus pour ma vie spirituelle. »

«Lavie en communauté m’a permis de partager et d’expéri­menter l’amour de Christ que j’ai découvert dans la Parole.»

« Tous ces sites, surtout TopChrétien, me sont en bénédiction. C’est un soutien vital pour moi, pour servir à l’église locale. J’y apprends beaucoup de choses, à une vitesse incroyable. Ma vie de prière s’est enrichie, j’ai une soif de lire la Parole, de suivre les formations et de les mettre en pratique. C’est vraiment une béné­diction pour le peuple de Dieu et pour les non-croyants … Soyez bénis pour ceux ce que vous faites et soyez assurés du soutien de mes prières. »

« Je suis venue à ma petite église évangélique de Tauriac en Gi­ronde après avoir participé (et participant encore) à TopChrétien [un ministère 100 % Web].»

« Le fait d’écouter de bons enseignements solides sur de bons sites chrétiens m’a permis d’être moi-même une pierre vivante dans l’édifice du corps de Christ, car nous avons tous reçu de la part de notre Seigneur des dons et des talents à mettre au profit de l’Église de Jésus Christ. Il ne faut pas oublier aussi que de nombreuses personnes ont été converties à Jésus Christ par le biais d’Internet… vivant trop loin d’une église [pour s’y rendre]. Merci Seigneur pour les sites chrétiens qui sont une véritable bénédiction pour ceux qui désirent réellement servir notre Dieu! »

« La parole de Dieu est tellement puissance que le besoin de se réunir avec d’autres chrétiens est indispensable. »

« Internet ne peut pas remplacer la communion physique. »

« Si Internet peut être une source d’enrichissement dans le domaine spirituel, il ne peut remplacer les contacts humains phy­siques.»

« Internet est un excellent et incontournable moyen d’apporter le message de l’Évangile, mais l’église locale doit faire partie de l’étape suivante, conformément à la parole de Dieu (cf. épîtres de Paul). »

On le constate, là où l’Internet nous offre du matériel de qua­lité pour nourrir notre foi en ligne, notre vie chrétienne hors ligne en profite aussi. Prions pour que l’Église adventiste au Canada se tourne vers ce médium et en fasse un puissant ministère.

Guy Lacourse est pasteur de l’église de Miramichi!Groupe de Bouctouche et directeur des ministères francophones de la Fédération des Maritimes au Canada. 

CÉCILE EST PARTIE
BAISSER LES BRAS POUR L’ÉVANGÉLISATION DANS LES PAYS SÉCULARISÉS ?

Laissez votre commentaire

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top