Main Menu

Êtes-vous un bon mentor ?

Shares

Un groupe de dirigeants de l’Église travaille à l’élaboration d’une nouvelle stratégie de leadership pour la Division du Pacifique Sud. La stratégie est d’être centré sur Dieu et de se baser sur la Bible, alors essayons de faire quelques recherches et de rédiger une courte théologie sur le leadership.

Nous pouvons tous identifier les personnes qui ont joué un rôle important dans la formation de notre leadership. Par exemple, le pasteur qui a soutenu l’idée d’un stagiaire, même si elle n’était pas totalement élaborée ; Le trésorier qui a offert au jeune comptable une autre perspective sur la question ; Le pasteur qui a confié au stagiaire le contact d’une personne désireuse de suivre des études bibliques, un contact qui mènerait certainement au baptême ; Le directeur qui a permis à un jeune professeur d’essayer une nouvelle méthode d’enseignement ; Le président d’Union qui a confié la mission d’évangélisation de la ville à un pasteur nouvellement consacré ; Des conversations informelles dans la voiture ou dans le couloir qui cachent de petites perles de sagesse ; Partager des expériences, afin de pouvoir en tirer de nouvelles leçons.

Aucun leader ne s’est « fait lui-même », surtout pas dans l’Église. Après tout, nous sommes une « communauté de foi ».

Le leadership fait partie du cheminement du disciple. Les dirigeants ont besoin de mentors. Les 12 apôtres avaient Jésus, Paul avait Barnabas, et a ensuite guidé Silas, Timothée et beaucoup d’autres. Les leaders servent la communauté, mais c’est la communauté elle-même, avec d’autres leaders, qui forme toujours de nouvelles figures de responsabilité. Nous jouons tous un rôle dans la formation du leadership des autres.

Les leaders au sein de l’Église sont appelés par Dieu et travaillent dans le même but que Dieu, pour que les êtres humains aient une relation d’amour et de partage avec leur Créateur. Dieu appelle les leaders et les encourage à servir. Dans la Bible, Dieu, dans sa grâce, a choisi des patriarches, des prophètes, des rois, des bergers, des pêcheurs, des femmes, des enfants et des paysans, les invitant à devenir des leaders. Il peut aussi vous appeler. Et il fournit d’ailleurs le meilleur modèle possible : Jésus, Son fils.

De bons leaders sont le résultat de bons mentors.

Inspiré par Dieu le Père, Jésus est devenu un modèle de leadership. Il a renoncé à l’éternité au Ciel, et a choisi de naître, comme tout bébé, sur une planète rebelle, sans aucun privilège particulier. Son amour guérissait les corps, les esprits et les cœurs. Il a parlé avec compassion et vérité, mettant les gens au défi de faire face à leurs propres problèmes, incitant une vie de meilleure qualité. Jésus est venu pour servir et apporter espoir et réconciliation. Il n’a pas commis de péchés. Il a donné sa vie, en effet il est mort en prenant sur lui les péchés des hommes et ses conséquences. Puis Il a finalement surmonté la mort pour toute l’humanité, pour nous tous. C’est le modèle de leadership auquel Dieu nous appelle, un modèle basé sur l’humilité, l’amour, la patience, la bonté, le courage et la force. Le pouvoir, le contrôle, le statut, l’autorité et l’intérêt personnel ne sont pas les caractéristiques d’un bon dirigeant chrétien.

Jésus appelle encore des disciples de toutes sortes, les invitant à servir dans de nombreux domaines de la vie de l’Église. Sa grâce leur donnera la force spirituelle nécessaire pour les faire grandir en caractère et en compétences. La tâche ultime des leaders est d’aider les autres à connaître, aimer et choisir de devenir disciples de Jésus.

Idéalement, les leaders chrétiens ont une clarté de pensée, de parole et de style de vie en ce qui concerne :

  • la vision, la mission de Dieu,
  • le but, l’appel de Dieu à l’action,
  • les valeurs, la voie du Seigneur,
  • la méthode de Dieu, et la façon de faire face aux différents obstacles.

Les leaders vivront tout cela, en servant les autres, en défendant ce qui est juste et en créant la collaboration pour que tous puissent expérimenter l’amour et la vie que le Seigneur donne.

À ma connaissance, personne n’a jamais été capable de faire tout cela et pourtant Dieu nous utilise encore.

Le groupe de travail de la Division du Pacifique Sud rêve d’avoir des leaders qui forment et soutiennent au moins trois autres leaders potentiels. L’idéal serait de ne plus avoir de postes vacants au sein de l’Église, mais qu’il y ait plus de candidats pour assumer des responsabilités. En investissant dans d’autres leaders, à mon tour, j’apprends beaucoup dans ce processus.

Si vous êtes diacre, Ancien d’église, responsable JA, animateur de l’École de Sabbat, responsable du Ministère des Femmes ou moniteur auprès des enfants, ma question est : qui êtes-vous en train de former pour prendre « votre » place ? En qui investissez-vous, pour qui priez-vous ? En dehors de vous-même, qui soutenez-vous et faites-vous grandir pour le bien de la communauté dynamique de Dieu ? Les leaders du futur dépendent de vous : vous pourriez influencer un leader important dans ces temps de la fin !

 

De Glenn Townend
Source https://record.adventistchurch.com/2019/10/31/leadership-learnings/
Traduction: Tiziana Calà

Éducation adventiste : Une expédition au sommet du Mont Blanc
Espoir Radio vous ouvre ses portes

Laissez votre commentaire

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

L’URL fournie n’est pas valide.
Top