Main Menu

ACCUEIL DES RÉFUGIÉS

Shares

Rencontre entre l’Église et ADRA pour trouver de meilleures réponses à la crise migratoire en Europe.

Les responsables d’ADRA international e de l’Église en Europe se sont réunis les 18 et 19 janvier 2016 au Zagreb, capital Croate, pour essayer de trouver comment notre dénomination peut offrir une réponse plus efficace à la crise migratoire. Les participants du Sommet Européen pour les Réfugiés, nom de cet événement, ont été d’accord pour créer un comité régional d’assistance à cette population sur tout le continent.

Selon Jasna Barberais, haut commissaire de l’Agence des Réfugiés des Nations Unies, qui participait également à la réunion, plus d’un million de personnes sont entrées en Europe l’année dernière, fuyant le conflit en Syrie, em Irak et en Afghanistan. Après avoir rappelé que près de 4000 personnes sont déjà mortes dans la tentative de traverser la Méditerranée, elle a ajouté : “Notre plus grande et urgente priorité est de sauver des vies“.

A partir de cette année, ADRA prétend renforcer l’envoi d’équipes pour agir en partenariat avec les églises locales en différents pays. L’idée est que les temples adventistes servent de support aux réfugiés qui demandent asile sur le territoire européen.

Certaines communautés adventistes en Allemagne, par exemple, ont déjà fourni des aliments, un abri et des cours de langue aux immigrés. Cependant, l’Église voit la nécessité d’une réponse de plus grande ampleur. Conformément ce qui a été discuté durant le sommet, cela demandera un travail d’orientation qui montre aux membres comment agir avec les immigrés.

Afin de répondre à ce besoin, l’Église prétend investir dans la production et la distribution de support éducatif pour les membres. Comme présenté durant l’événement, les communautés adventistes de la Norvège donnent déjà l’exemple sur ce point. Grâce à un partenariat entre les départements de la Santé et de l’Éducation de la fédération adventiste locale, des formations ont été offertes aux églises, ce qui montre l’importance de déployer des efforts pour atteindre les objectifs.

Parmi les défis pointés lors du sommet concernant l’onde migratoire croissante, se trouve la nécessité de plus de volontaires pour aider à l’accueil des réfugiés. L’autre préoccupation est le manque de ressources. Maja Ahac, qui a coordonné le travail d’ADRA avec les réfugiés en transit en Slovénie, a observé, par exemple, que l’argent qui sert à financer ce projet est en train de s’épuiser. “Nos recours vont tenir seulement jusqu’à fin mars”, informe-t-elle. Face à cela, les participants de l’événement ont souligné la nécessité d’actions d’urgence pour stimuler les dons et récolter des fonds.

 

 Sources : Daniela Fernandes / Victor Hulbert, de la Division Transeuropéenne, et Adventist Review

EN IRAK, PRIÈRES POUR UNE NOUVELLE ÉGLISE
ACTION JEAN 3.16

Adventiste Magazine

La revue officielle de la Fédération des Églises Adventistes du Septième jour de la Suisse romande et du Tessin.

Laissez votre commentaire

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top