Main Menu

5 conseils pour travailler à domicile

Shares

En pleine crise du coronavirus, dans les mois à venir, beaucoup pourraient se voir contraints d’expérimenter ce genre de travail.

Cette façon de travailler, également appelée « Travail agile », réduit les coûts, entraîne souvent une meilleure efficacité et de meilleures performances, et rend le travail plus compatible avec d’autres aspects de la vie, comme l’église, la famille ou les loisirs.

 

Cependant, il peut aussi devenir un piège si le travail envahit d’autres espaces. D’autre part, les heures de travail peuvent ne pas être respectées en raison d’autres tâches à faire, de distractions à la maison ou d’un manque de motivation.

 

En raison de la crise du coronavirus, beaucoup pourraient se voir obligés de faire ce genre de travail dans les mois à venir. Résumons quelques conseils que nous considérons comme importants dans le cadre du travail à domicile, sur la base de notre propre expérience.

 

  1. Respecter un programme

Lorsque vous êtes obligé de travailler à domicile, l’une des premières tentations est de le faire « quand je veux ». Cela peut fonctionner pendant un certain temps, mais nous le déconseillons. Il est bien préférable de fixer un calendrier et d’essayer de le respecter, tout en restant flexible face aux difficultés qui peuvent survenir : par exemple, les parents devront s’occuper de leurs enfants à la maison après la fermeture de l’école.

Un horaire cohérent, aussi proche que possible des heures de travail normales, permet de ne pas perdre le contrôle de la situation.

Il est important de respecter les heures de début et de fin. Il n’y a rien de pire que de continuer à travailler parce que « je suis déjà à la maison ». Ne pas terminer le travail au bon moment peut entraîner des conflits avec les autres membres de la famille.

 

  1. Respecter un espace désigné

Une chose qui aide beaucoup est de délimiter un espace pour travailler. L’idéal serait de travailler dans une atmosphère aussi semblable que possible à celle de notre lieu de travail, avec tout ce dont nous avons besoin pour accomplir nos tâches à portée de main.

Si nous ne disposons pas d’une pièce dédiée à cet effet, nous pouvons utiliser l’une des chambres ou le salon.Demander au reste de la famille de ne pas utiliser cette pièce pendant les heures de travail est essentiel pour éviter les distractions et les difficultés de concentration.

 

  1. Rester en contact avec vos collègues et l’entreprise

Une chose qui peut nous remonter le moral au travail est d’avoir des contacts avec des collègues qui sont dans la même situation. Ce contact virtuelpeut avoir lieu par le biais de différentes plateformes en ligne, dont beaucoup sont gratuites ou à des tarifs abordables.

Nous vous recommandons Slack, un programme qui permet de créer des canaux de travail, d’envoyer des messages directs et de délimiter les conversations sur des sujets spécifiques. Vous pouvez également utiliser Whatsapp, Telegramet d’autres applications similaires, bien que la plupart des gens les utilisent pour des communications personnelles, ce qui peut entraîner des distractions inutiles.

Vous pouvez contrôler votre horaire de travail avec des outils comme Toggl. Bien entendu, rien ne remplace le contact personnel, et vous aurez donc besoin de réunions en face à face, au moins deux par an, pour renforcer le projet en question.

 

  1. Oui aux réunions, mais seulement celles qui sont nécessaires

Les réunions permettent de cibler le travail, de créer un esprit d’équipe et de générer de nouvelles idées créatives. Chez Evangelical Focus, nous avons plusieurs réunions par semaine, mais l’expérience nous a appris que chaque réunion doit répondre à un besoin.

Il est bon que les réunions s’inscrivent dans la dynamique hebdomadaire ou quotidienne, avec un objectif et un calendrier bien clairs(nous essayons de faire en sorte que les réunions ne durent pas plus d’une heure). En fait, il n’y a rien de pire qu’une réunion sans programme.

Des plateformes comme Skype ou Zoom sont utiles pour avoir ces interactions.

 

  1. Repos contrôlé

Lorsque nous travaillons à la maison, des pauses sont nécessaires pour rafraîchir l’esprit et améliorer la concentration et les performances.

Deux tentations peuvent se présenter. La première consiste à ne pas prendre de pauses, ce qui a des conséquences négatives tant sur votre rendement au travail que sur votre santé. L’autre est de prendre des pauses trop longues. Le temps de repos doit être utilisé pour se détendre et boire du thé ou du café, et non pour faire d’autres tâches à la maison. Il est utile de planifier vos pauses.

 

Conclusion

Les crises peuvent également représenter des opportunités. Nous espérons que face à la situation anormale que nous connaissons à cause du coronavirus, nous saurons faire preuve de patience et d’une attitude positive malgré les difficultés.

 

 

De Daniel Hofkamp
Source http://evangelicalfocus.com/blogs/5177/Working_from_home_5_tips_coronavirus
Traduction : Tiziana Calà

Un membre de l’Église adventiste succombe au coronavirus au Royaume-Uni
Culte on-line samedi 21 mars à 11h

Laissez votre commentaire

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top