Main Menu

2019 : résolutions du Nouvel An

Shares

Après que toutes les délices gastronomiques, et la surconsommation de nourriture et de boissons de Noël ont été effacées par les merveilles de la digestion – après que tous les cadeaux, utiles, bienvenus, indésirables et surtout inutiles, aient souvent été sauvagement arrachés de leur emballage soigné et élégant, transformé en une pile peu flatteuse de déchets au plancher, beaucoup se reposent, sourient et disent « Merci Seigneur Noël est fini ». Cependant, le prochain spectre de l’indulgence excessive, celui du Nouvel An, se profile à l’horizon.

Avec le Nouvel An, célébré à plus ou moins grande échelle dans presque tous les pays, chrétiens ou païens, vient la curieuse mode des résolutions du Nouvel An. Celles-ci, bien sûr, sont généralement sous la forme d’intentions salutaires de faire mieux, d’essayer plus fort, d’améliorer les activités ou les qualités personnelles, qui sont toujours considérées comme étant de nature à rendre la personne meilleure si on les garde.

On peut se demander pourquoi. Pourquoi une personne devrait-elle vouloir améliorer ses habitudes ? Et pourquoi ces stratagèmes souvent fantaisistes devraient-ils venir à l’esprit de toute façon ?

Comment se fait-il que nous n’entendions jamais parler de gens qui prennent de mauvaises résolutions pour le Nouvel An ? Comme faire plus de cambriolages, tabasser plus de gens, faire plus de « punitions » ou peut-être faire partie d’un meurtre ou deux ? Ou en dernier recours, essayez d’établir un nouveau record du nombre de jours sans respect pour la famille ou le conjoint ! Pourquoi les résolutions du Nouvel An devraient-elles toujours être pour le mieux ?

Lire aussi : 7 versets pour bien commencer votre année 2019

Telle ne peut être que l’œuvre de l’Esprit-Saint qui fait son travail de « convaincre les hommes du péché », en disant « c’est ainsi que vous marchez en lui » – nous encourageant à mener une vie plus conforme à la volonté de Dieu.

Pourquoi n’entendons-nous jamais parler de gens qui prennent de mauvaises résolutions pour le Nouvel An ? Cela étant, on peut aussi se demander pourquoi les résolutions du Nouvel An font-elles aussi partie de la tradition dans les pays non chrétiens ?

Ces gens sont potentiellement les « brebis qui ne sont pas encore de ce troupeau », dont on peut être surpris de voir debout sur la mer de verre adorant l’Agneau, à la fin des temps, comme évoqués par Jésus. Alors, si c’est le Saint-Esprit qui nous incite à faire mieux les choses et à mener des vies plus agréables à ses yeux en ce Nouvel An, pourquoi devons-nous attendre la Nouvelle Année pour « repenser » nos vies et actions ?

Ne pourrions-nous pas prendre une « résolution pour la nouvelle année et le jour de l’an » tous les matins pendant notre moment de prière, demandant l’aide de Dieu pour être de meilleurs témoins pour Lui et plus aimables envers tous, spécialement nos familles et conjoints ?

Ce serait certainement une résolution qu’il vaudrait la peine de s’efforcer de respecter.

Victor Twartz, Adventist Record

Lire aussi : C’est 2019, l’heure de rapprochement !

Nouvelle année : comment découvrir le plan de Dieu pour vous ?
Pour des enfants en bonne santé

Laissez votre commentaire

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top