Main Menu

Une adventiste de 14 ans excelle sans mains ni pieds

Shares

Découvrez l’histoire de Heidi Burke, alors que l’Église Adventiste célèbre le « sabbat des Ministères des besoins spéciaux ».

Heidi Burke, quatorze ans, ne laisse pas l’absence de ses membres l’empêcher d’exceller dans tout ce qu’elle veut accomplir.

Heidi, l’une des meilleures élèves de sa classe à la Midland Adventist Academyde la Shawnee Mission, Kansas, États Unis, est une lectrice passionnée et une musicienne de talent. Elle joue de la trompette dans l’orchestre et du piano à la maison.

« La musique a toujours fait partie de ma vie », dit Heidi. « C’est presque comme une amie, quelque chose qui a toujours été là ».

Elle fait aussi partie de l’équipe de gymnastique, écrit de la poésie, apprend à conduire et étudie actuellement pour sa conduite accompagnée.

Sinon, Heidi est une adolescente normale. Tous les soirs, elle dîne avec ses parents, Byron et Dawn, pour leur raconter ce qui s’est passé pendant la journée ; ses parents sont tous les deux très fiers d’elle.

« Elle est intelligente et déterminée », dit Dawn. « Elle ne se considère pas différente des autres ».

Ses amis proches et sa famille remarquent rarement ses bras et ses jambes. Elle est née sans mains ni pieds, mais cette condition ne l’a jamais empêchée de faire quoi que ce soit.

« Heidi n’est pas limitée du tout », dit Dawn. « Pourquoi quelqu’un d’autre le serait ? »

Elle a dû apprendre à faire les choses quotidiennes différemment, mais elle peut faire tout ce qui lui vient à l’esprit.

Elle peut tenir un crayon, écrire et même jouer du piano avec ses bras. Son écriture cursive est soignée et jolie à voir.

« Ce ne sont pas vos mains qui écrivent, c’est votre cerveau qui le fait », explique-t-elle.

Les trois touches de la trompette ne sont pas un problème pour elle, bien qu’elle dise que les notes aiguës sont « assez dures ». Elle peut aussi faire la roue et le retourné comme le reste de son équipe de gymnastique.

En grandissant, Heidi a appris à résoudre toute seule les problèmes quotidiens, comme tout le monde, et elle a l’habitude de voir les autres personnes surprises par son indépendance.

C’est comme dire : « Tu n’as pas de pieds ! Tu n’as pas de mains », dit-elle théâtralement en faisant allusion à la façon dont les personnes expriment le choc face à ses capacités. « Et je dis d’habitude : ‘Eh bien, ils ne sont pas forcément nécessaires’ ».

Heidi est une bonne élève, active et musicale. Elle ne demande pas souvent de l’aide et elle n’a pas besoin de beaucoup d’aménagements spéciaux. Les étudiants en ingénierie de l’Université du Kansas ont récemment créé un levier spécial pour l’aider à atteindre les pédales du piano. Elle porte aussi des chaussures sur mesure, mais c’est tout.

Heidi ne se décrit pas en parlant de l’absence de ses membres. Comme la plupart des adolescents, elle veut simplement être elle-même, avec l’espoir que son histoire pourra servir de leçon aux autres.

« Si vous voyez quelqu’un qui a l’air différent et qui ne fait pas les choses à votre façon, vous pensez que c’est une personne extraordinaire. Mais ils ne font rien d’autre que de vivre leur vie normalement ! Traitez les gens comme s’ils étaient des êtres humains normaux parce que, probablement, c’est ce qu’ils sont », conclut Heidi.

Cet article publié sur le site Internet de la Division Inter-Américaine est basé sur le reportage de la chaîne de télévision KCTV 5 News, à Fairway, Kansas, États-Unis.

De Nathan Vickers, KCTV News e Division Inter-Américaine

Source https://www.adventistreview.org/adventist-14-year-old-excels-without-hands-or-feet

Traduction :Tiziana Calà

Hommage à Michel Grisier
Marcher avec Jésus - Culte des Femmes au Tessin

Adventiste Magazine

La revue officielle de la Fédération des Églises Adventistes du Septième jour de la Suisse romande et du Tessin.

Laissez votre commentaire

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top