Main Menu

Quel est votre but à l’église ? 

Shares

Quel est votre but ? Se joindre à l’Église n’est que le commencement.

“Un homme poursuit ses parents pour lui avoir donné la vie sans son consentement . » Ce gros titre a capté mon intention. Pourquoi m’avez-vous mis au monde, a-t-il effectivement dit à ses parents, alors que la vie n’a aucun but ?
Et vous ? Quel est votre but ?

Une naissance sans qu’il y ait un couple est tragique. Il en va de même de la nouvelle naissance sans discipulat. Le discipulat, c’est simplement le processus qui consiste à aimer ceux que Jésus aime. Voici quelques idées pour une vie efficace en tant que disciples de Jésus-Christ.

Une vie de piété. Essayez de passer une heure avec Jésus chaque jour : une demi-heure le matin, cinq minutes par-ci par-là, et le reste avant d’aller au lit. Lisez ou écoutez la Bible, l’Esprit de prophétie, et la leçon de l’École du sabbat. Écrivez vos pensées. Écrivez aussi vos requêtes de prière et leur exaucement. Trouvez un partenaire de prière, un partenaire responsable, ou joignez-vous à un petit groupe.

Mise en œuvre d’une idée. Joignez-vous à un ministère déjà existant ou lancez-en un. La Mission Métro à Sandton (à Johannesburg), en Afrique du Sud, se passionne pour le discipulat de sept jours, et pas seulement le septième jour ! Leurs groupes de vie incluent : FunDaMental (hommes), Clarity (étude biblique), The Movement (jeunes), Empower Her (femmes), The Squad (foot), la prière des femmes d’affaires professionnelles (réunion des femmes pour la prière du midi), BeLifeSum (santé), et Worth Fighting For (vie familiale). Ces groupes de vie fournissent un lieu authentique permettant aux membres d’établir des relations avec des personnes qui ne fréquentent pas l’église.

Médias sociaux. Rachel Aitken, fondatrice de Digital Discipleship en Australie, m’a dit : « Servez-vous de l’espace numérique pour répondre aux besoins des gens de votre collectivité. Encouragez vos membres d’église à lancer des conversations sur leurs comptes des médias sociaux. […] Soutenez les gens par les médias sociaux, dans les forums, ou sur le site Web de votre église. Pensez à une section sur l’éducation des enfants, la santé, ou la prière. Tenez une étude biblique ou une réunion de prière en ligne. Donnez un cours de cuisine en diffusion continue en direct. Cherchez toujours à répondre aux besoins de vos semblables, quels qu’ils soient. »

Évangélisation dans la collectivité. Un sabbat sur deux, notre église tient un service abrégé. Ensuite, nos membres sortent dans la collectivité. Musiciens, chanteurs et autres bénévoles vont à une résidence pour personnes âgées. Les équipes de visite rendent visite aux malades et aux personnes confinées chez elles. D’autres membres servent dans des refuges interreligieux. Nous contribuons à la revitalisation du voisinage et au soutien individualisé pour faire passer des familles de la pauvreté à l’autosuffisance économique. Nous sommes là pour servir, et non pour être servis.

Intégration. Quand on se fait baptiser, non seulement on se joint à Christ, mais on se joint aussi à sa famille. Il n’est pas toujours facile de se rapprocher des gens que l’on ne connaît pas. Faites donc un effort intentionnel. Tenez un programme du genre Bienvenue à la famille impliquant toute l’église, y compris les nouveaux membres. Instruisez-vous ensemble sur la santé, la spiritualité, la famille, la dynamique de l’église, et l’amélioration des relations(2).

Participation à un projet. Participez à un projet missionnaire, local ou outre-mer. Au cours de mes études supérieures, j’ai personnellement passé une année au Ghana, en Afrique de l’Ouest, à titre d’étudiant missionnaire. Il n’y a rien pour battre ça !

Construction du patrimoine. Prenez quelqu’un avec vous – pourquoi pas un jeune ! – et donnez-lui l’occasion d’être embrasé par le discipulat. À l’Université d’Arusha, en Tanzanie, on a demandé à un étudiant de première année en théologie d’être mon traducteur. Victor s’est bien acquitté de sa mission. J’ai compris que ceci était davantage qu’une mission de service – c’était une fenêtre ouverte pour le mentorat. Plus tard, Victor m’a écrit : « Sachez qu’il y a en Tanzanie un jeune qui suit vos traces. » De qui êtes-vous le mentor ?

Dépôts quotidiens. Priez pour ceux que vous voulez atteindre, et pour recevoir des occasions d’accomplir chaque jour des actes de bonté. Dépôts pour Jésus : un membre, un témoignage quotidien a plus de 400 façons pratiques de faire des dépôts de témoignage, y compris par le biais des médias sociaux pour les jeunes(3). George Webber déclare : « Notre travail consiste à trouver ceux qui ont été oubliés et à faire ce que nous pouvons en signe d’amour et d’espoir […]. [Nos actes] ne servent pas à faire de nouveaux membres ou à convertir. Nous imitons simplement notre Seigneur […] en orant notre amour sans condition(4). »

Un jour, un petit garçon pleurait parce qu’il avait perdu la note que sa mère lui avait donnée pour son professeur, expliquant pourquoi il n’avait pas de certificat de naissance. Le petit s’est écrié : « J’ai perdu l’excuse de ma naissance ! »
Si nous vivons la vraie vie de disciple, nous découvrirons notre but.

Connaissez-vous le vôtre ?

De Jeffrey O. Brown, secrétaire adjoint de l’Association pastorale de la Conférence générale, et rédacteur adjoint de la revue Ministry. Il sert aussi en tant que pasteur pour le discipulat à l’église adventiste Emmanuel-Brinklow, à Ashton, auMaryland (États-Unis).
Source : adventistWorld.org, Mai 2019

——-
1) www.wivb.com/news/man-sues-parents-for-giving-birth-to-him- without-his-consent1/1766482167.
2) www.adventsource.org/store/adult-ministries/family-ministries/ welcome-to-the-family-38153.
3) Ashton O’Neil, Deposits for Jesus: Every Member, Everyday Witnessing, Union des fédérations des Antilles, Port-d’Espagne, Trinité-et-Tobago, 2018.
4) George W. Webber, Today’s Church: A Community of Exiles and Pilgrims, Nashville, Abingdon, 1979, p. 96.

Un nouveau regard sur l’Adventist Health Study (AHS-2)*
Les blagues sur les belles-mères

Adventiste Magazine

La revue officielle de la Fédération des Églises Adventistes du Septième jour de la Suisse romande et du Tessin.

Laissez votre commentaire

Inscrivez-Vous

Inscrivez-vous pour recevoir les notifications dans votre e-mail

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de protection de données.

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top