Main Menu

EST-IL POSSIBLE D’ÊTRE CHRÉTIEN SUR INTERNET ?

Shares

L’Église  doit-elle  fuir  le  Web  ou  au  contraire  doit-elle  l’utiliser,  l’investir  en­core  davantage ?Le  croyant  nourrissant  sa  vie  de  foi  online délaisse-t-il l’Église? Au contraire est-il amené à vouloir vivre en milieu physique, offline, ce qu’il vit online? Ou alors n’y a-t-il aucun lien entre la vie de foi online et celle offline ? Ce sont là des questions qui se posent à qui réfléchie à la question de l’Internet et l’Église.

Si l’Église a vu dans Internet, à ses débuts, un moyen puissant et simple (sic!) de propager de l’information, on assiste depuis déjà plusieurs années à un changement de cap car les internautes ne se contentent plus de consulter de l’information statique mais veulent interagir avec le contenu et les autres utilisateurs.

Nous comprenons qu’Internet est aujourd’hui si bien implanté dans nos sociétés que l’Église ne peut ignorer son existence, ni l’impact que ce vaste monde informatif peut avoir sur les croyants qui y trouvent bon nombre de propositions diverses, d’opinions religieuses, etc. Ce nouveau “nouveau monde” est déjà abon­damment peuplé et “riche” de coutes ces propositions dont les chercheurs en quête de sens, de spiritualité et de réponses se nour­rissent tout en y contribuant eux-mêmes pour certains. L’Église ne voulant pas être en reste, elle pourrait avoir intérêt à investir le web de façon plus systématique, et articuler de plus en plus son offre de service autour du Web2.0 afin de mieux rejoindre cette population, cette communauté d’utilisateurs (1).

Mais il faut savoir que, selon notre étude, la pénétration d’In­ternet dans les activités de l’Église chrétienne reste assez limitée, encore plus lorsque l’on considère la forme Web2.0. C’est peut­être, comme le rapporte Jen Bradbury, que les Églises hésitent encore beaucoup à investir le Web et les réseaux sociaux online car c’est un terrain inconnu pour une grande partie des décideurs de l’Église (2) 

Par contre le Web est clairement un outil, sinon un lieu pour tisser du lien social et où jeunes et moins jeunes se retrouvent pour échanger. Ceci est en accord avec ce qu’observe Jean-François Mayer: la religion sur le Web n’est plus réservée qu’aux passion­nés d’informatique mais s’étend maintenant à toutes les classes de la société; jusqu’à être un miroir de la société dans son ensemble (3). Selon notre étude de la question du lien social online, ces mêmes personnes se retrouvent aussi en lien dans le monde physique : notre réseau d’amis online est largement constitué d’amis que nous fréquentons dans le monde ojfline (4).

L’important dans l’utilisation du web en lien avec l’Église est de connaître les besoins et les attentes des utilisateurs, le tout en harmonie avec la Mission de Christ. La crainte que nous avons de voir Internet transformer, voir même remplacer l’Église ne semble pas plus fondée que la crainte qu’avait l’Église quand chaque croyant a eu accès à la Parole imprimée au temps de la Réforme – l’Église n’a pas été désertée pour autant”

Comme Église nous avons le devoir de nous faire tout à tous et d’aller là où se trouve la personne en recherche de sens, de voie et de vie. Il est grand temps, je crois, que l’Église Adventiste francophone investisse sérieusement dans le ministère Web. C’est pourquoi je vous propose de suivre cette nouvelle série d’articles qui viendra nous aider à comprendre la foi online, comment nous pouvons utiliser Internet et quel impact nous pouvons voir chez les urilisateurs (6).

Guy Lacourse est pasteur de l’église de Miramichi/Groupe de Bouctouche et directeur des ministères francophones de la Fédération des Maritimes.

1 – A ce sujet, l’auteur est à développer un ministêreweb qui verra bientôt le jour: adventsites.net

2 – BRADBURY Jen, « YWJ roundtable on technology », Youth Worker Journal, vol. 29, no 6,Juillet-août 2013, p. 20 221

3 – MAYER Jean-François, Internet et religion, Dijon-Quetigny, Infolio, 2008, p. 173

4 –  Les résultats de notre enquête sur cette question seront présentés dans un prochain article.

5 –  Marc Permet. Lire et Dire, #100, Mars 2014, p.45 6

Cet article est le premier d’une série sur la question de l’Internet et l’église et est fondé sur le Mémoire de Master que l’auteur a produit sur la question. Pour obtenir une copie de ce mémoire, écrire à guy.lacourse@yahoo.com

FAISONS SAVOIR QUE DIEU A EMMENAGE DANS CE QUARTIER
VOYAGE SPORTIF A SAGUNTO POUR LES JEUNES DE L’EGLISE HISPANIQUE DE GENEVE

Laissez votre commentaire

Inscrivez-Vous

Inscrivez-vous pour recevoir les notifications dans votre e-mail

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de protection de données.

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top