Main Menu

ORIENTATION SEXUELLE ET DIFFÉRENCE DE GENRE : COMMENT PROTÉGER LES ÉTUDIANTS ?

Shares

La Andrews University répond aux questions sur le sujet.

Au cours de ces dernières années, Andrews University a travaillé pour répondre aux questions sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre qui sont nées dans nos campus adventistes. L’engagement a été celui de tenir et mettre en pratique les enseignements bibliques de l’Église Adventiste du Septième Jour, comme exprimés dans nos croyances fondamentales et dans nos déclarations officielles sur la sexualité, publiées par la Conférence générale et par l’Église de la Division Nord-Américaine.

Il y a quelques années, l’université a créé un groupe de travail composé du corps enseignants, du personnel, des étudiants, des dirigeants d’église et des membres du comité. Ce groupe a travaillé en étroite collaboration avec le sous-comité de notre conseil d’administration, qui compte une représentation importante de nos dirigeants d’Église. De cette collaboration, l’université a établi un « plan Adventiste du Septième Jour concernant les différences sur l’orientation sexuelle à l’intérieur du campus de Andrews University[1] » qui décrit notre engagement auprès des enseignements bibliques et des valeurs de l’Église Adventiste, et qui établit les politiques que nos étudiants sont invités à respecter. Ce document définit les attentes qui affirment que l’intimité sexuelle appartient seulement à la sphère du mariage, défini par « une union éternelle entre un homme et une femme ». En outre, l’université explique que les étudiants doivent s’abstenir « de toute acte romantique entre individus du même sexe ». Cette politique est strictement imposée à travers la conduite exigée des étudiants, et la position biblique de l’Église Adventiste est enseignée dans nos salles de classe et pendant les cultes.

Après avoir affirmé l’engagement de l’université envers les principes bibliques, comme détaillé dans la déclaration de la Conférence générale sur l’homosexualité[2], le groupe de travail s’est ensuite concentré sur l’invitation de Jésus à la compassion : « Jésus a affirmé la dignité de tous les hommes et a touché avec compassion les personnes et les familles qui souffraient des conséquences du péché. Il a offert un ministère d’amour et les mots aptes à consoler les personnes en souffrance, tout en différenciant Son amour pour les pécheurs de Son enseignement au sujet des pratiques immorales. En tant que disciples, les Adventistes du Septième jour essaient de suivre les instructions et l’exemple du Seigneur, en vivant une vie de compassion et de loyauté ».

En outre, le groupe de travail a aussi utilisé la déclaration adventiste du séminaire théologique de la Andrews University intitulée « Une compréhension du point de vue biblique sur la pratique homosexuelle et sur le service pastoral »[3], comme ressource-guide pour guider la manière dont Andrews University devait fournir un service d’aide à ses étudiants.

Le groupe de travail a récemment rencontré plus de 300 jeunes adultes adventistes qui se déclarent LGBT, pour en savoir plus sur leurs luttes, et ont ainsi découvert une grande douleur dans cette population, qui court un risque plus élevé de dépression et d’auto-agressivité. Dans presque toutes les universités et tous les collèges de la Division Nord-Américaine, ces étudiants ont fondé des groupes non-officiels, avec un manque presque total de guide de la part de nos institutions. Notre objectif a été de créer un groupe universitaire où les étudiants peuvent recevoir une prise en charge spirituelle et émotionnelle, en accord avec les enseignements bibliques sur la sexualité tout en continuant à respecter et à suivre le code de conduite de l’université. Dans la déclaration de la Conférence générale, Andrews University « reconnaît que tous les hommes sont précieux aux yeux de Dieu et que nous cherchons à porter l’évangile de Jésus à tout homme et femme. Nous croyons aussi qu’à travers la grâce de Dieu et avec les encouragements de la communauté, une personne peut vivre en harmonie avec les principes de la Parole de Dieu ».

Cette nouvelle institution ne fonctionnera pas comme un club ou une organisation d’étudiants ni sera une alliance gay-hétéro (AGH), comme dans plusieurs campus publics. Il s’agit d’un groupe confidentiel qui suivra spirituellement et émotionnellement un nombre choisi d’étudiants avec l’influence et l’orientation de quelques mentors adventistes. Des communications internes seront effectuées pour faire savoir aux étudiants de l’existence de ce groupe mais notre politique interdit explicitement aux étudiants de défendre ou investiguer sur les visions ou les comportements qui ne sont pas conformes aux enseignements bibliques de l’Église Adventiste.

Le groupe sera supervisé par Judith Bernard-Fisher, la directrice du Counseling & Testing Center de Andrews University. Tout en assumant cette responsabilité, elle a affirmé : « Quand je pense à l’amour incommensurable de Dieu pour tous Ses enfants, je suis convaincue que Son esprit d’amour et de grâce continuera à guider nos pas dans notre parcours pour chercher à atteindre, à travers ce groupe, nos étudiants ; ce groupe est déterminé à donner une orientation valable et sérieuse, centrée sur Christ, à tous ces jeunes hommes et femmes ».

De Andrews University News

Source http://www.adventistreview.org/church-news/story5703-questions-regarding-care-for-students-navigating-sexual-orientation-and-gender-identity-differences

Traduit par Tiziana Calà

[1] Plan adventiste du 7ème jour concernant les différences sur l’orientation sexuelle à l’intérieur du campus de la Andrews University; Guide des étudiants de la Andrews University https://bulletin.andrews.edu/content.php?catoid=14&navoid=2578

[2] Déclaration de la Conférence Générale sur l’homosexualité https://www.adventist.org/en/information/official-statements/statements/article/go/-/homosexuality/

[3] Une compréhension sur le point de vue biblique concernant la pratique homosexuelle et le service pastoral; séminaire théologique de l’église adventiste du 7ème jour, Andrews University https://www.andrews.edu/sem/about/statements/seminary-statement-on-homosexuality-edited-8-17-jm-final.pdf

MA DÉPENDANCE AU SUCRE
UN HOMME D'AFFAIRES A TRANSFORMÉ UNE USINE UKRAINIENNE EN UNE ÉCOLE ADVENTISTE

Adventiste Magazine

La revue officielle de la Fédération des Églises Adventistes du Septième jour de la Suisse romande et du Tessin.

Laissez votre commentaire

Inscrivez-Vous

Inscrivez-vous pour recevoir les notifications dans votre e-mail

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de protection de données.

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top