Ils ont nourri 150 personnes alors qu’ils n’avaient du riz et des haricots que pour 50 personnes.

« Nous avons demandé la bénédiction du Seigneur parce que nous ne savions pas combien de personnes viendraient, mais nous voulions qu’Il dirige tout ce que nous faisions, » a dit Kermyt Torres Castellano. Image de Rajma Chawal/Wikicommons

 

Le professeur d’université a donné à Kermyt Torres Castellano et au reste de la classe, un devoir à la maison difficile à Porto Rico. Kermyt et ses camarades de classe devaient trouver quelqu’un dans le besoin et aider cette personne.

Kermyt aimait aider les gens, mais il se demandait ce qu’il pouvait faire pour son devoir à la maison. Il parlé à plusieurs camarades de classe, et ils ont décidé de faire équipe pour nourrir les sans abri dans leur village. Un étudiant a dit : « j’amènerai du riz et des haricots. » Un autre étudiant a proposé d’amener de la viande végétale, et d’autres ont indiqué qu’ils amèneraient de la salade et du jus.

Finalement tous les arrangements ont été faits et les étudiants se sont retrouvés dans le square central du village où s’asseyaient souvent les sans abri. Les étudiants ont installé une table et y ont placé de grands plateaux avec du riz, des haricots, de la viande végétale et de la salade. Quelqu’un a amené 150 assiettes en carton pour y servir la nourriture.

Kermyt et ses amis se sont rendus compte qu’ils avaient trop d’assiettes par rapport à la nourriture disponible. Ils avaient 150 assiettes, mais de la nourriture seulement pour 50 personnes. Ils ont prié Dieu de bénir la nourriture.

Kermyt Torres Castellano, 39 ans, est le pasteur de quatre églises à Porto Rico. Image d’Andrew McChesney/Adventist Mission.

« Nous avons demandé la bénédiction du Seigneur parce que nous ne savions pas combien de personnes viendraient, mais nous voulions qu’Il dirige tout ce que nous faisions, » a dit Kermyt.

Les sans abri ont commencer à faire la queue pour manger. Alors que plusieurs amis mettaient de larges portions de nourriture dans les assiettes jetables, Kermyt faisait le tour du square, cherchant des personnes à inviter au repas. Il a alors vu quelque chose de surprenant. Il a vu un sans abri sortir 12 vieilles paires de chaussures d’une poubelle. Douze paires ! Kermyt pensait que l’homme prendrait toutes les chaussures, mais l’homme a plutôt choisi une paire, les a essayées, et a redéposé les autres dans la poubelle.

Kermyt a invité l’homme au repas et s’est assis avec lui pendant qu’il mangeait. Il voulait savoir pourquoi l’homme n’avait pris qu’une paire de chaussures.

« Pourquoi ne prenez-vous pas toutes les paires de chaussures si vous en avez besoin, » ? a demandé Kermyt. « N’importe qui les aurait toutes prises. »

La réponse de l’homme sans abri l’a vraiment surpris.

« Je pense à la personne qui viendra après moi, » a dit l’homme.

Kermyt était étonné. Il a réalisé que le sans abri ne pensait pas seulement à lui-même, mais qu’il pensait aussi aux autres. Kermyt s’est souvenu que Jésus a dit : « Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir »
(Actes 20:35; LSG).

Alors que Kermyt pensait encore à l’acte généreux du sans abri, lui et ses amis ont eu une surprise encore plus grande. La nourriture et les assiettes se sont terminées exactement au même moment. Les étudiants n’ont pas tout de suite remarqué que toutes les 150 assiettes avaient été utilisées. Mais lorsqu’ils ont terminé de servir la dernière portion de riz et de haricots, ils ont réalisé qu’il ne leur restait aucune assiette. Même s’ils n’avaient de la nourriture que pour 50 personnes, ils avaient pu en nourrir 150.

« Nous avons vu un miracle de Dieu ! » a dit Kermyt. « Dieu a multiplié la nourriture. »

Les étudiants étaient très heureux, et ils ont parlé avec beaucoup d’enthousiasme de ce qui s’était passé. Plusieurs se sont rappelés le miracle des cinq pains et des ceux poissons, lorsque Jésus avait prié sur le déjeuner du jeune garçon et l’avait utilisé pour nourrir 5000 personnes (Voir
Matthieu 14:15-21).

« Jésus a réalisé le même miracle aujourd’hui ! » a dit un étudiant.

Kermyt Torres Castellano est maintenant le pasteur de quatre églises à Porto Rico, mais il n’a jamais oublié son devoir à la maison avec lequel il a aidé d’autres personnes.

« Cela a servi de modèle pour ma vie, et cela m’a motivé à aider les personnes dans le besoin, » a-t-il dit.

Aujourd’hui, une des églises de Kermyt distribue du riz et des haricots à 150 personnes chaque sabbat. Une autre église nourrit un même nombre de personnes chaque jeudi. A travers ce ministère de la nourriture, huit personnes ont été baptisées en trois ans.


Une partie de l’Offrande du Treizième Sabbat du premier trimestre de 2018 ira à l’université de Kermyt, l’Université Adventiste des Antilles, de telle sorte que ses étudiants puissent aider davantage de personnes dans leur village. Notre offrande des missions aide les autres à connaître Jésus, qui, comme le croit Kermyt, a nourri 150 personnes avec juste un petit plat de riz et de haricots.

Andrew McChesney, Rédacteur du magazine trimestriel Mission, Adventist Mission

Traduction: Patrick Luciathe

ANGLETERRE : MOINS DE JUIFS DANS LES SYNAGOGUES
MISSIONNAIRE DE CAMPUS