Main Menu

L’Université Andrews ouvre un centre de bien-être

Shares

Le jeudi 26 septembre dernier, des centaines de membres de la communauté de l’Université Andrews à Berrien Springs, dans l’État américain du Michigan, se sont rassemblés devant le nouveau Andreasen Center for Wellness (Centre de bien-être Andreasen) pour la cérémonie d’inauguration.

Le vice-recteur pour l’avancement de l’Université, David Faehner, a souhaité la bienvenue aux personnes présentes tout en se remémorant la cérémonie du lancement des travaux du Centre 18 mois auparavant. Il a souligné que 1 400 dons de nombreuses personnes ont contribué à la construction de l’édifice. Il a également parlé de M. Niels-Erik Andreasen, de qui le Centre tire son nom, qui a servi l’Université Andrews pendant 22 ans.

La raison d’être du Centre

Dominique Gummelt, directrice du bien-être universitaire de l’Université Andrews et directrice administrative du Centre Andreasen, a réfléchi à la raison d’être du Centre.

« C’est la mission de l’initiative du bien-être universitaire que d’aider chaque personne à vivre à la poursuite de son plein potentiel. Ainsi, dans un tel élan, le nouveau Centre de bien-être mettra en place un très large sentier pour faire de nos désirs de bien-être des réalités. »

Kenneth Choi, président de l’Association des étudiants de cycles supérieurs de l’Université Andrews, offre une perspective étudiante sur le nouveau Centre de bien-être Andreasen. « Voici l’occasion pour nous de rassembler tous les étudiants et les différents types de personnes du campus », a-t-il dit. Une photo du département de nouvelles de l’Université Andrews.

Mme Gummelt a exprimé sa gratitude envers tous ceux qui ont contribué de près ou de loin au projet. « Merci à chacun de vous qui avez rendu possible la conception d’une initiative réussie sur le bien-être à l’Université Andrews. Je vous demande humblement de prier pour nous, pour notre équipe et notre campus alors que nous allons de l’avant pour changer le monde par la puissance du bien-être. »

Des bienfaits pour les étudiants et le personnel

Kenneth Choi, président de l’Association des étudiants de cycles supérieurs de l’Université Andrews, a offert une perspective étudiante sur l’établissement, soulignant qu’il allait faciliter les relations entre les étudiants du campus.

« Nous avons maintenant une raison de nous lever le matin et de marcher un peu. Il s’agit d’un endroit où passer du temps avec d’autres et améliorer notre santé par la même occasion, pour socialiser et nous mettre en forme. Voici l’occasion pour nous de rassembler tous les étudiants et les différents types de personnes du campus également. »

Andrea Luxton (à gauche), rectrice de l’Université Andrews, en plaisante compagnie de Maurice R. Valentine (au centre), président de l’Union des fédérations de Lake, et d’Artur Stele (à droite), un vice-président de la Conférence générale et président du conseil d’administration de l’Université Andrews, lors de l’ouverture du nouveau centre de bien-être Andreasen. Une photo du département de nouvelles de l’Université Andrews.

La directrice du Counseling and Testing Center, Judith Fisher, a fait remarquer que le corps professoral et le personnel espèrent eux aussi un campus plus sain.

« Notre institution universitaire en transformation s’est associée encore une fois à une communauté d’amis et célèbre aujourd’hui un autre investissement destiné à produire des résultats transformateurs, a-t-elle expliqué. Il s’agit d’un moment électrisant pour chacun de nous, membres du personnel et de cette communauté religieuse qui avons observé avec impatience la construction de cet édifice. Le Centre de bien-être ultramoderne est un symbole de notre engagement à prioriser l’attention que nous, intendants créés à l’image d’un Dieu en parfaite santé, portons à notre esprit, notre corps et notre âme. »

Un lien entre le bien-être et le Créateur

Michael Hildebrand, président d’Oronoko Township, a félicité l’Université Andrews et a posé la question suivante : « Et si la population se joignait à l’Université et décidait d’être la communauté la plus en santé du monde? » Puis il a ajouté, « Je ne sais même pas si c’est possible, mais ce pourrait être une discussion qu’il vaut la peine d’avoir. »

Ce fut ensuite au tour de Paul Stokstad, coprésident du conseil de la rectrice, de partager ses réflexions. « Aujourd’hui est un grand jour pour Andrews et j’espère qu’il se poursuivra année après année. Alors, Seigneur, nous te remercions pour ce magnifique cadeau que nous utiliserons pour ta gloire! »

Des visiteurs se font un plaisir de visiter le nouveau centre de bien-être de l’Université Andrews et d’admirer les œuvres d’art originales qui sont accrochés à ses murs. Une photo du département de nouvelles de l’Université Andrews.

Dan Carrick, directeur de district de la sénatrice de l’État du Michigan, Kim LaSata, a présenté un hommage au nom de Mme LaSata, de Brad Paquette, représentant de l’État, et de Fred Upton, membre du Congrès. Dans son message, « La détermination exposée par l’Université constitue un effort d’établir l’importance du bien-être pour tout le monde, tant sur le campus que partout dans la population. » Il a aussi dit, « Possiblement la plus importante des caractéristiques du Centre de bien-être Andreasen : il cherche d’abord à lier l’idée de bien-être au Créateur. »

Un endroit propice aux relations interpersonnelles

La rectrice Andrea Luxton a réitéré l’espoir que le Centre de bien-être Andreasen soit un endroit où les membres du campus comme ceux de la communauté pourront se rencontrer. Elle a encouragé son auditoire à prendre en cadeau le livre Rest and Redemption, de Niels-Erik Andreasen, publié en édition spéciale par l’Université Andrews.

Artur Stele, un vice-président de l’Église adventiste du septième jour et président du conseil d’administration de l’Université Andrews, a ensuite offert une prière, demandant la bénédiction de Dieu sur le Centre de bien-être Andreasen et sur la vie de ceux qui y entreront. Après sa prière, ils étaient vingt à participer à la cérémonie de coupe du ruban avant que toutes les personnes présentes soient invitées à entrer dans le Centre pour une collation et une visite des lieux.

Le président émérite de l’Université Andrews, Niels-Erik Andreasen s’est enfin prononcé en ces termes : « Ce centre est attrayant et invitant, lumineux de l’intérieur comme de l’extérieur, spacieux et rempli de grandes possibilités. Il a été conçu pour assurer notre bien-être et nous maintenir en bonne santé. Il fait de l’Université un endroit où les étudiants, les professeurs, le personnel et les voisins peuvent se rencontrer, un second édifice d’accueil sur notre campus. Je suis donc heureux et honoré qu’il porte mon nom. »

Le 26 septembre dernier, un père et ses deux fils observent de plus près la piscine du nouveau centre de bien-être Andreasen du campus de l’Université Andrews. Une photo du département de nouvelles de l’Université Andrews.

Le centre de bien-être Andreasen de l’Université Andrews ouvrira officiellement ses portes le lundi 6 octobre 2019.

 

Source www.interamerica.org/fr/2019/10/luniversite-andrews-ouvre-le-centre-de-bien-etre-andreasen
Traduction : Marie-Michèle Robitaille

Réflexions sur le vieillissement
Combattre le cancer du sein avec le sourire

Adventiste Magazine

La revue officielle de la Fédération des Églises Adventistes du Septième jour de la Suisse romande et du Tessin.

Laissez votre commentaire

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top