Main Menu

Le comité de supervision de l’unité de l’église poursuit ses rencontres

Shares

Après plusieurs mois de dialogue et de collecte de données, le Comité de Supervision de l’Unité de l’Église Adventiste du Septième Jour a commencé à esquisser les éléments d’un processus de mise en conformité qui sera examiné par les dirigeants de l’église mondiale plus tard au cours de cette année. Le Comité, qui s’est réuni le 14 mai au siège de l’église à Silver Spring, dans le Maryland, a passé un moment positif et productif ensemble et avance vers un consensus sur les éléments de base du document qui sera soumis au Concile Annuel en Octobre, a déclaré Mike Ryan qui préside le groupe.

Le comité fait partie du processus « Unité dans la Mission: Procédures pour la Réconciliation de l’Eglise » voté par le Comité Exécutif de la Conférence Générale lors de son Concile Annuel de 2016.

Lors de la rencontre du 14 mai, le comité a discuté des premières étapes de la rédaction des grandes lignes d’un document qui sera présenté au Concile Annuel de 2018 qui aura lieu en octobre, d’après ce qu’a indiqué Mike Ryan.

« Un consensus se forme autour de quelques points qui seront inclus dans les grandes lignes du document, » a déclaré Mike Ryan, « même s’il est encore en phase de développement. » Il a également souligné que « le dialogue avec les divisions mondiales et les différentes unions a été très utile et a guidé le comité de rédaction dans ses grandes lignes. »

D’ici la fin de ce mois, les membres du comité auront rencontré les dirigeants de 12 des 14 entités de l’église mondiale (13 divisions et une union rattachée), d’après ce qu’indique Hensley Moorooven, secrétaire du Comité de Supervision de l’Unité.

« Ces dialogues ont été très cordiaux et francs, » a déclaré Hensley Moorooven.

Les rencontres avec les deux entités restantes devraient avoir lieu au cours des prochaines semaines, et selon Hensley Moorooven, le travail du comité sera éclairé par les contributions reçues, précisant que leurs contributions seront considérées avant que le document ne soit finalisé.

D’après Mike Ryan, voici certains des éléments qui seront inclus dans le document:

  • Une reconnaissance du fait que l’église fonctionne sur la base de la confiance, et que le niveau administratif le plus proche du problème de non respect des décisions sera celui à qui on fera confiance et qui sera responsable de la mise en conformité.
  • Le niveau administratif supérieur aura pour responsabilité de superviser et les administrateurs devront créer une atmosphère favorable au respect des décisions et à l’unité.
  • En cas de non respect des décisions, les administrateurs sont invités à continuer à faire preuve de discernement, de maturité et de discrétion.
  • Les règlements et les directives en cours actuellement à la Conférence Générale sont disponibles en tant qu’outils pour les administrateurs dans le traitement des problèmes de non respect des décisions.
  • Une liste des conséquences en cas de non respect des décisions.
  • Un processus de recours.

Mike Ryan a souligné que le document est encore à l’état d’ébauche et que « d’ici août, nous serons dans le processus de développement. »

Le document sera publié dans son intégralité une fois qu’il aura été examiné et voté par le Comité Administratif de la Conférence Générale (ADCOM). De là, il sera envoyé aux administrateurs de la Conférence Générale et des divisions (GCDO) avant d’être présenté au Comité Exécutif de la Conférence Générale lors de son Concile Annuel du mois d’octobre.

Comité de Supervision de l’Unité

Sur le même sujet : LE COMITÉ DE SURVEILLANCE DE L’UNITÉ DE L’EGLISE ADVENTISTE PUBLIE UN SONDAGE

LE COMITÉ DE SURVEILLANCE DE L’UNITÉ CONTINUE SON TRAVAIL…

LE COMITÉ DE SUPERVISION DE L’UNITÉ PUBLIE UN COMMUNIQUÉ SUR LA SUITE DU PROCESSUS

Traduction: Patrick Luciathe

Une check-list pour bien observer le sabbat ?
Appel à la majorité silencieuse pour éviter le suicide des pasteurs

Laissez votre commentaire

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top