Main Menu

LES ADVENTISTES SAUVENT DES PERSONNES DES INONDATIONS LORS DU PASSAGE DE L’OURAGAN MARIA

Shares

Alors que de fortes pluies et des vents violents amenés par l’Ouragan Maria frappaient la côte est de la République Dominicaine le 21 septembre 2017, un groupe de chefs-guides de deux églises Adventistes à Hato Mayor était occupé à secourir des dizaines de personnes, y compris des enfants et des personnes âgées.

Luis Ismaël Berroa, un chef-guide de l’église Adventiste d’El Renacer à Hato Mayor, faisait partie d’un petit groupe de chefs-guides qui ont secouru des dizaines de personnes de la communauté. Image de Silvestre González

« Nous avons traversé une expérience terrible, » a dit Luis Ismaël Berroa, un chef-guide de l’église Adventiste du septième jour d’El Renacer à Hato Mayor. Plus de 100 personnes avaient déjà trouvé refuge dans l’église, mais lorsque l’eau a commencé à remplir le bâtiment, ils ont dû escalader des murs et des clôtures pour se mettre en sécurité.

En compagnie de son cousin Sicleidi Nolasco et de ses camarades chefs-guides, Luis Berroa a aidé les familles à échapper à la montée des eaux. « L’eau arrivait au niveau de notre poitrine et le courant a commencé à nous entrainer, » a-t-il déclaré.

« Nous nous sommes tenus par la main et nous sommes allés vers la rue loin des forts courants, » a déclaré Luis Berroa. « Nous avons vu beaucoup de gens sur le point de se noyer, mais nous les avons attrapés par les bras et nous les avons mis en sécurité. »

Ils ont pu se mettre à l’abri à l’église Adventiste El Amor qui se trouvait à environ 200 mètres de là. L’église était déjà occupée par plus de 300 personnes qui s’y était réfugiées.

Quelques 20000 personnes ont été touchées par l’Ouragan Maria lorsque leurs maisons ont été détruites ou endommagées par les inondations. Image de Silvestre González

« Dieu nous a vraiment sauvés et nous a utilisés pour aider les autres, » a déclaré Luis Berroa. Un autre groupe de chefs-guides de l’église Adventiste El Amor a également secouru des dizaines de personnes.

« Ces jeunes sont de véritables héros, » a dit pasteur Silvestre González, président de l’Eglise Adventiste dans la Fédération Dominicaine de l’Est, qui a visité Hato Mayor samedi. « Ils sont les seuls à être venus au secours de la communauté pendant ce moment de crise. »

Les pompiers et le personnel militaire n’ont pas pu se rendre dans la ville à temps, a déclaré Luis Berroa.

Environ 60 personnes ont été secourues par ces chefs-guides et membres d’église, selon ce qu’a indiqué pasteur González.

Quelque 120 familles Adventistes ont été touchées par les inondations dans les communautés de Hato Mayor, El Seibo, Miches, Punta Cana et quelques autres, d’après pasteur González. Ils font partie des 20000 personnes qui ont été touchées dans ces villes, a-t-il expliqué.

Des membres d’église aident à distribuer de l’eau et des provisions à Hato Mayor le sabbat 23 septembre 2017. Image de Silvestre González

La Fédération Dominicaine de l’Est, basée à San Pedro de Macoris, s’est transformée en centre de dons où les membres d’église venus de toute la ville ont apporté de la nourriture, des vêtements et même des matelas, a dit pasteur González. Quatre camions remplis de nourriture, d’eau, de vêtements, de couvertures et de matelas ont été envoyés dans ces communautés nécessiteuses.

« Nos membres ont tout perdu et le peu qui leur reste est trempé ou sali par la boue, » a dit pasteur González. « Nous avons voulu qu’ils aient des vêtements secs et des draps secs afin de mieux dormir ce soir. »

L’Eglise Adventiste a également rejoint World Vision pour offrir le petit-déjeuner et le souper à 500 personnes à El Seibo grâce à une cuisine mobile fournie par la défense civile, a indiqué pasteur González.

La Fédération Dominicaine du Sud-Est, qui est voisine, récolte des provisions et du matériel de secours pour venir en aide à ceux qui souffrent sur la côte est, a-t-il ajouté.

« J’ai visité les membres d’église et j’ai prié avec eux, » a dit pasteur González. « Ils ont été touchés mais ils partagent beaucoup de témoignages de la protection de Dieu pendant la tempête. » Il y a encore beaucoup de membres qui ont besoin de lits et de nourriture, a-t-il ajouté.

Les membres d’église bénévoles d’ADRA distribuent des kits d’hygiène à l’église Adventiste de Miches, le 24 septembre 2017. Image de Luis Miguel Acevedo

Pasteur Cesario Acevedo, président de l’Eglise Adventiste en République Dominicaine, a déclaré que l’église a travaillé en collaboration avec l’Agence Adventiste de Développement et de Secours (ADRA) après que de violents orages aient provoqué de nombreuses inondations dans le nord-est du pays depuis le début de l’année. L’évangile s’est développé dans cette région parce que les opérations de secours ont créé des opportunités pour « beaucoup de ces communautés d’avoir maintenant une présence Adventiste, » a-t-il ajouté.

« Les ouragans Irma et Maria ont apporté le plus d’inondations et de dégâts cette année, mais l’église et ses membres continueront d’aider ceux qui sont touchés par ces catastrophes naturelles, » a déclaré pasteur Acevedo.

ADRA République Dominicaine

ADRA République Dominicaine a distribué 350 kits d’hygiène aux familles de Miches, a dit Luis Miguel Acevedo, directeur d’ADRA République Dominicaine. Les kits comprennent un seau de vingt litres, de l’eau, une moustiquaire, du savon, de l’eau de javel, des serviettes en papier, des brosses à dents et bien plus encore, a dit Luis Miguel Acevedo.

« Notre réseau de membres d’église bénévoles engagés travaille dur pour confectionner ces kits qui sont distribués aux nombreuses familles qui sont dans le besoin ici, » a dit Luis Miguel Acevedo.

Betty Oguite pose avec son bon alimentaire offert par ADRA après que l’Ouragan Irma ait frappé la région au début de ce mois. Image d’ADRA République Dominicaine.

Quelque 350 autres kits d’hygiène supplémentaires seront distribués à Miches, Hato Mayor et El Seibo cette semaine.

De plus, des bons alimentaires ont été distribués à quelques 261 familles dans les communautés du nord-est touchées par l’Ouragan Irma, qui a frappé l’île un peu plus tôt ce mois-ci, a déclaré Luis Miguel Acevedo. « Nous envisageons d’étendre ce programme parce que ces familles ont été touchées deux fois par les ouragans Irma et Maria. »

Pour en savoir plus sur ce que fait l’Eglise Adventiste dans la Fédération Dominicaine de l’Est, cliquez ICI

Pour en savoir plus sur ce que fait ADRA République Dominicaine, visitez leur page Facebook ICI

Libna Stevens / DIA

Traduction: Patrick Luciathe

 

20ÈME RENCONTRE DE L’ARC JURASSIEN – LE VIRTUEL A EXHORTÉ LE SPIRITUEL
UNE ÉTUDIANTE DE L’UNIVERSITÉ D’ANDREWS REÇOIT UNE NOMINATION AUX OSCARS DES ETUDIANTS

Laissez votre commentaire

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top