Main Menu

Baptêmes à Genève Hispanique : six à la maison !

Shares

Baptêmes à Genève Hispanique : six à la maison !

Ils voulaient la vivre autrement, plus forte, plus belle, plus adaptée aux amis… Ils voulaient une cérémonie de baptêmes solennelle. Le pasteur Leandro Lopez a reçu l’idée très favorablement. Pourquoi pas une cérémonie aux « chandelles » un vendredi soir ? C’est ce qui a été vécu le 19 octobre dernier dans les locaux de l’église francophone de Genève qui a « prêté » sa chapelle pour la cérémonie. 

Tout a été fait comme prévu pour que le moment soit spécial. Lumières, musique et décoration étaient au rendez-vous. Mais plus que les aspects matériels, il y avait six cœurs touchés par le Saint-Esprit. Des vies qui ont changé depuis un certain temps et qui, de façon publique, voulaient montrer leur décision de se donner à Jésus par les eaux du baptême et de rentrer à la maison du Père. Pour la plupart, leur rencontre avec la Parole s’est faite dans un groupe d’étude de la bible, comme on le voit dans le Nouveau Testament, dans la jeune église de Jérusalem où ils se réunissaient pour étudier la parole. 

Le groupe d’étude de la bible à l’église du mercredi soir a vu arriver un jour Juan Carlos, Patricia et Ana. Cette famille a connu l’église par des connaissances et dès le premier contact, elle a eu soif de connaître davantage Dieu et la foi. Ce groupe de maison où il y avait le pasteur et d’autres membres d’église, a su partager la parole dans un cadre intime et vivant. Il y avait aussi Marta, désireuse également de mieux connaître la Parole. Ces personnes ont suivi plusieurs mois d’étude de la Bible en étant bien décidées de se donner au Seigneur. Elles venaient de l’extérieur et ont trouvé leur vraie « maison ». 

Il y a aussi le groupe d’études du mercredi après-midi avec les jeunes. C’est là que Dina, qui a grandi dans l’église mais a
passé par des chemins tortueux,  a pu donner une nouvelle direction à sa vie avec des valeurs plus grandes et plus nobles. Les études bibliques dans ce groupe l’ont énormément aidée. Enfin, après des hauts et des bas, elle a décidé de s’abandonner à Jésus. Elle reste donc à la « maison ».

Le parcours de Raquel est différent. Elle ne vient pas de l’extérieur. Elle a simplement été là, depuis toujours. Elle est engagée, disponible pour l’église, surtout pour aider avec les enfants, mais elle ne ressentait pas ce toucher du Saint-Esprit pour officialiser publiquement sa décision de se faire baptiser. Parfois, il faut un déclic, et elle l’a eu. Quand le pasteur Freud Braz, pasteur des jeunes pendant une courte période dans la communauté, lui a proposé des études bibliques, elle s’est dit que c’était enfin le moment. Elle a suivi assidûment les rencontres et a confirmé sa décision latente depuis son enfance. Elle choisit donc de rester à la « maison ».

Merci Seigneur ! Différents chemins, mais six de plus dans ta maison. Merci parce qu’il y a encore beaucoup de place chez Toi pour ceux qui vont encore arriver ! Oui, la soirée du vendredi 19 octobre a été mémorable non seulement grâce à la décoration, mais par ses nouveaux habitants.

Jésus dit à ses disciples : « Ne soyez pas inquiets, croyez en Dieu et croyez aussi en moi. Dans la maison de mon Père, il y a beaucoup d’endroits pour habiter. C’est pourquoi je vous ai dit : “Je vais vous préparer une place.” Et, quand je serai allé vous préparer une place, je reviendrai et je vous prendrai avec moi. De cette façon, vous serez vous aussi là où je suis. Jean 14 :1-3. (Parole de Vie)

Rickson Nobre pour Adventiste Magazine d’après les propos de Leandro Lopez et Freud Braz

 

Quarante jours de prière, le défi !
L’Église adventiste de Sion s’engage pour la liberté de croire !  

Adventiste Magazine

La revue officielle de la Fédération des Églises Adventistes du Septième jour de la Suisse romande et du Tessin.

Laissez votre commentaire

Inscrivez-Vous

Inscrivez-vous pour recevoir les notifications dans votre e-mail

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de protection de données.

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top