Main Menu

ADRA : AIDE D’URGENCE POUR LES ROHINGYAS

Shares

Depuis les inondations au mois de juin, ADRA Bangladesh est active dans le sud du pays. L’organisation humanitaire a établi de bons contacts avec les autorités locales, les organisations des Nations Unies et d’autres œuvres de secours.

Après la fuite, les familles arrivent épuisées et traumatisées. Elles ont dû quitter sans préavis leur environnement habituel et étaient souvent en route pendant deux semaines. Et elles n’ont pas ou peu de propres ressources. Les camps sont surpeuplés de sorte qu’un nombre croissant de personnes dépendent de l’aide extérieure. La population locale est solidaire, mais il peut y avoir des affrontements. Aussi, parce que l’aide fournie ne couvre pas les besoins. De ce fait, ADRA s’appuie sur la protection de l’armée afin d’assurer une distribution sans heurts des biens.

Le terrain est d’accès difficile, aussi à cause des inondations. Par conséquent, la nourriture est distribuée tous les 15 jours. Les familles sans père ont la priorité, ainsi que celles qui ont des personnes handicapées à charge ou avec des maladies chroniques. Des personnes âgées seules bénéficient également de l’aide. Les paquets alimentaires sont compilés pour six personnes.

Situation initiale

Actuellement, il y a plus de 750’000 Rohingyas qui cherchent un refuge au Bangladesh. Depuis cet été, la crise s’est accentuée, dans quelques camps le nombre de réfugiés a doublé en peu de temps. La population locale vient en aide et accueille des familles, mais les ressources sont limitées. Car la crise dure et jour après jour de nouveaux réfugiés arrivent au Bangladesh. D’autre part, il y a eu des pluies diluviennes cet été dans la région qui ont provoqué d’importantes inondations.

Objectif

5’400 ménages reçoivent du matériel comme des bâches, des cordons et des poteaux afin d’avoir un peu de protection et d’intimité et ne soient pas entièrement exposés aux éléments. Ces ménages reçoivent de la nourriture pour trois mois, comme des lentilles, du sucre, de l’huile et du sel. Le riz est fourni par le PAM (Programme alimentaire mondial) des Nations Unies.

Pour aider ce projet, rendez-vous sur cette page : https://adra.ch/fr/donation/

SORTIR DE SON BUREAU POUR INFORMER SUR LE CANCER DU SEIN
PREMIER FESTIVAL DE LA LIBERTÉ RELIGIEUSE À GENÈVE - LIBRE DE CROIRE [VIDEO]

Laissez votre commentaire

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top