Main Menu

Les taux de divorce sont en baisse dans toute l’Europe

Shares

La Marriage Foundation a publié un nouveau rapport sur 21 pays européens, en utilisant des données d’Eurostat, qui montre que les taux de divorce en Europe continuent de baisser.

Selon un rapport de la Marriage Foundation, le Royaume-Uni est en tête, avec la plus grande baisse de ces 25 ans. Les taux de divorce sont globalement plus élevés en Scandinavie et en Europe du Nord.

Selon le rapport, les taux de divorce sont globalement plus élevésen Scandinavie et en Europe du Nord, la Suède(36 %), la Finlande(33 %), la Lettonie(33 %), la Belgique (31 %) et le Danemark (31 %) étant en tête.

Par ailleurs, les pays traditionnellement catholiques comme l’Italie, la Pologne et la Slovaquie ont les taux de divorce les plus bas. « L’exception à cette règle catholique semble être l’Espagne, qui occupe la 8e place dans la moitié supérieure du classement des divorces », indique le rapport.

 

Bien que « Eurostat fournisse le nombre de divorces pour les années 1990-2017 en fonction de la durée du mariage au cours des 35 premières années, afin de pouvoir comparer les tendances dans le temps, nous avons limité l’analyse à ce qui se passe pendant les 15 premières années de mariage », ont expliqué les chercheurs.

« Ils comparent le taux de divorce réel entre les couples qui se sont mariés en 1992 avec ceux qui se sont mariés dix ans plus tard, en 2002. En recueillant les taux de divorce en 2017 pour chaque année de mariage, nous pouvons faire une projection des mariages en 2017 ».

 

LE ROYAUME-UNI EN TÊTE DU CLASSEMENT

Les données montrent que neuf des vingt et un pays européens étudiés ont connu une baisse des taux de divorce en 25 ans. Les baisses les plus importantes ont été enregistrées au Royaume-Uni (-27 %), en Suisse (-22 %), en Allemagne (-17 %) et en Hongrie (-14 %).

Les plus fortes hausses ont été enregistrées en Italie (+151%), en Espagne (+32%), en Lettonie (+29%) et en Pologne (+26%).

 

« CEUX QUI SE MARIENT SONT PLUS ENGAGÉS »

Harry Benson, directeur de la recherche de la Marriage Foundation, a déclaré que « les taux de divorce les plus bas au Royaume-Uni sont dus à l’assouplissement de la pression sociale sur le mariage. Par conséquent, ceux qui se marient, font plus d’efforts et sont plus susceptibles de rester ensemble ».

« Nous commençons à peine à voir cette tendance se répandre en Europe dans les premières années du mariage », a-t-il ajouté.

 

L’année dernière, le Parlement danoisa approuvé à l’unanimité un accord sur le divorce, qui stipule que les parents ne peuvent pas divorcer immédiatement, mais doivent passer une « période de réflexion » de trois mois, pendant laquelle ils doivent suivre un cours obligatoire qui oblige les parents à réfléchir à la façon dont un divorce pourrait affecter la vie de leurs enfants.

 

 

Source http://evangelicalfocus.com/family/5122/Divorce_rates_are_falling_across_Europe
Traduction : Tiziana Calà

Jésus attend
Les choix que nous faisons

Laissez votre commentaire

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top