Main Menu

Rvs, la radio religieuse qui lutte contre la mafia

Shares

Rvs (Radio Voce della Speranza) a désormais 40 ans. C’est une radio religieuse qui ne se limite pas, cependant, aux thèmes qu’elle traite. Parmi les animateurs : Roberto Vacca et Claudio Coppini. Échange avec l’un d’eux : Roberto Vacca.


Comment est née Rvs et pourquoi ?

Elle est née de la volonté de l’Église Adventiste de partager sa compréhension de l’évangile avec les croyants et les non-croyants du monde entier. Cette compréhension trouve son origine dans une expérience millénariste (dans l’attente du retour du Seigneur) à laquelle s’ajoutent une réévaluation de l’expérience spirituelle juive et une vision de l’homme comme synthèse psychosomatique. D’où l’accent mis sur les questions de santé et la dimension sociale de l’individu.

Vous êtes parmi les rares à traiter en continu le thème démodé de la lutte contre la mafia ; d’où vient une telle attention ?

Si le chrétien est constitué non seulement dans sa relation « privée » avec Dieu, mais aussi dans son interaction sociale, une dimension toxique comme la mafia ne peut que s’opposer au plan de Dieu sur l’homme. Ce plan est défini dans les évangiles comme le « Royaume de Dieu », c’est-à-dire une expérience spirituelle dans laquelle il n’y a pas d’autre soumission qu’au Dieu d’amour représenté par Jésus de Nazareth. La mafia s’oppose à ce projet de front. Ce n’est pas par hasard que pas mal de martyrs chrétiens sont tués par la mafia explicitement parce qu’ils sont considérés comme un obstacle à la domination de la mafia sur les consciences.

De vos transmissions, il se dégage un rapport profond et enraciné avec le territoire italien. Quelle vision avez-vous de la situation italienne ?

Celle d’une double Italie : d’une part une Italie qui se méfie, qui est effrayée, disposée à donner les pleins pouvoirs à ceux qui peuvent la rassurer ; d’autre part, une Italie fondée sur l’engagement civil, amoureuse de la justice, prête à se battre pour sa propre liberté et celle des minorités. Entre ces deux pôles, les chrétiens oscillent souvent.

Quelle est votre relation avec la peur ?

Honnêtement, nous n’avons jamais été exposés à des situations de danger réel. J’ai une grande admiration pour les gens qui ne sont pas intimidés. J’espère que ces modèles, si un jour cela s’avère nécessaire, nous aiderons à faire les bons choix. Pour l’instant, notre tâche est de donner une voix à ces modèles dont la société a tant besoin (et en particulier les jeunes).

Ne vous semble-t-il pas bizarre qu’une station de radio religieuse aborde des questions telles que les États-Unis, l’Europe, la légalité, … ?

Absolument pas, à moins que nous ne recherchions une expérience religieuse de détachement des gens et de leurs problèmes immédiats. Bien sûr, nous sommes conscients que de nombreux problèmes ont une origine culturelle et spirituelle ultime. L’urgence environnementale, ainsi que le phénomène mafieux, ont une racine dans le déficit culturel et spirituel présent dans une partie importante de notre pays. Une station de radio comme Rvs, à sa petite échelle, a l’ambition d’agir précisément sur cette racine profonde des problèmes de l’individu et de la communauté.

 

Article de Salvatore Calleri, publié sur Juorno.it le 4 janvier 2020)
Source : https://news.avventisti.it/rassegna-stampa-rvs-la-radio-religiosa-che-si-batte-contro-la-mafia/?utm_medium=email&utm_source=Newsletter%3A14254+Notizie+Avventiste&utm_campaign=Newsletter%3A210023+Notizie+Avventiste.+Adra+e+chiese+aiutano+le+vittime+degli+i
Traduction : Tiziana Calà

Hommage à Arlette Wälti
Si vous pouviez choisir votre âge...

Laissez votre commentaire

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top