Main Menu

UNE UNIVERSITÉ ADVENTISTE SOUTIENT LA FORMATION DES MÉDECINS EN AFRIQUE

Shares

Une université Adventiste américaine entre dans un partenariat afin de former des médecins en Afrique.

Les membres de l’Académie Chrétienne des Médecins Africains se sont rencontrés pour la première fois au début du mois. Image du Pôle Information de l’Université de Loma Linda

Le Pôle Santé de l’Université de Loma Linda établit un partenariat avec d’autres universités et hôpitaux chrétiens en Afrique et aux États-Unis pour créer un nouveau programme visant à soutenir la formation des médecins en Afrique dans les spécialisations suivantes : médecine familiale, médecine interne et pédiatrie.

Lors de sa réunion inaugurale au début du mois, l’Académie Chrétienne des Médecins Africains (CAAP) a été établie pour développer des programmes médicaux et spirituels et créer des partenariats qui soutiennent la création de nouveaux programmes de formation en soins primaires chrétiens pour le continent africain.

Le partenariat est similaire à celui de l’Académie Panafricaine des Chirurgiens Chrétiens (PAACS), qui soutient des résidences chirurgicales de cinq ans dans neuf hôpitaux Chrétiens à travers l’Afrique, y compris l’Hôpital Malamulo au Malawi, un site du Campus Global du Pôle Santé de l’Université de Loma Linda. L’Université de Loma Linda apporte un soutien académique au PAACS – une collaboration interconfessionnelle – depuis plus d’une douzaine d’années.

« L’Université de Loma Linda, l’un des rares centres universitaires confessionnel de sciences de la santé dans le monde, est heureuse d’offrir ce type de soutien aux programmes de formation interconfessionnels, » a déclaré Richard H. Hart, le président de l’Université de Loma Linda.

Les membres composant la commission du CAAP sont des représentants du Pôle Santé de l’Université de Loma Linda (LLUH), de la Clinique Mayo, de l’Université du Minnesota, de la Mission Intérieure d’Afrique, de l’Hôpital de Formation de l’Université de Bingham (au Nigéria), de l’Université Kabarak (Kenya), de l’Hôpital Baptiste de Mbingo (au Cameroun), de l’Association Médicale et Dentaire Chrétienne (CMDA), et de l’Académie Panafricaine des Chirurgiens Chrétiens (PAACS).

« Le CAAP constitue une réponse stratégique au besoin de cliniciens chrétiens proposant des soins primaires, d’éducateurs médicaux et de dirigeants de système de soins médicaux en Afrique, » a déclaré Kevin Shannon, président de la commission du CAAP et directeur adjoint du programme de résidence en médecine familiale et préventive du LLUH. « L’Université de Loma Linda, sous la direction de Richard Hart, a de nouveau relevé le défi dans un moment de besoin et d’opportunité. »

Kevin Shannon a passé plus de 30 ans à travailler dans plusieurs hôpitaux missionnaires chrétiens en Afrique, pour de courtes périodes – y compris avec Adventist Health International à l’hôpital de Malamulo à Makwasa, au Malawi – et quatre ans comme directeur médical de l’Hôpital de Kijabe à Kijabe, au Kenya.

Le CAAP prévoit de débuter ces programmes d’ici la fin de 2019 et soutiendra différents programmes de formation pour inclure un diplôme de 18 mois en pratique médicale générale, une formation complète pour résidence médicale en soins primaires et une maîtrise en santé publique par le biais de l’Université de Loma Linda.

Des programmes de formation seront proposés dans plusieurs hôpitaux missionnaires bien établis en Afrique sous la direction de médecins missionnaires expérimentés et homologués. Les sites préliminaires sont l’Hôpital Baptiste de Mbingo au Cameroun, l’Hôpital de Formation de l’Université de Bingham au Nigeria, l’Hôpital de l’Université de Kabarak au Kenya et l’Hôpital Adventiste de Malamulo au Malawi.

Richard Hart a déclaré que la formation du CAAP et ses initiatives ont le potentiel pour changer les soins de santé en Afrique plus que tout ce que le Pôle Santé de l’Université de Loma Linda a fait dans le passé, alors que l’Université de Loma Linda devient un centre universitaire pour les missions médicales chrétiennes internationales dans le monde.

« La communauté mondiale continue de considérer l’Université de Loma Linda comme le leader en matière d’éducation confessionnelle et de soins à l’intégralité de la personne, » a-t-il déclaré.

Ansel Oliver, Pôle Information de l’Université de Loma Linda

Traduction: Patrick Luciathe

GARANTIR LES DROITS DES MINORITÉS RELIGIEUSES EN TERRE D’ISLAM
VOYAGE DANS LE TEMPS POUR MIEUX APPRECIER LE PRESENT - SOIREE DEGUISEE A GENEVE

Laissez votre commentaire

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top