Main Menu

ADRA INTERVIENT SUITE À LA DÉVASTATION AMENÉE PAR LE CYCLONE IRMA DANS LES CARAÏBES

Shares

La destruction importante causée par l’Ouragan Irma a profondément affecté des millions de personnes. Les efforts humanitaires menés par l’Agence Adventiste de Développement et de Secours (ADRA) dans plusieurs des îles touchées dans la Caraïbe et dans les régions avoisinantes comprennent la distribution de nourriture, d’eau, de kits d’hygiène, de moustiquaires et d’autres ressources essentielles. L’intervention d’ADRA continue de monter en puissance alors même que la préparation d’urgence est en cours pour répondre au passage de l’Ouragan Maria.

ADRA, l’une des premières organisations humanitaires à rejoindre des régions isolées dans les îles fortement touchées par la tempête tropicale, a activé des équipes d’intervention dans le cadre de l’action menée actuellement suite à la catastrophe. Les îles les plus touchées qui reçoivent l’aide humanitaire d’ADRA sont : Anguilla, Barbuda, la République Dominicaine, Haïti, Porto Rico, Saint Martin / St Maarten, Tortola et les Iles Turks et Caïcos.

« ADRA a reçu des rapports au sujet de communautés touchées par des inondations, des coupures d’électricité, et même des rapports faisant état de familles réclamant de la nourriture et de l’eau potable, » a indiqué Thierry Van Bignoot, directeur de la gestion des urgences à ADRA International. « Les aéroports sont accessibles, mais l’accès à certaines îles ne peut se faire qu’en bateau. Malgré cela, nos équipes d’intervention d’urgence ont été dépêchées dans ces endroits et travaillent en étroite collaboration avec des partenaires mondiaux pour fournir de la nourriture, de l’eau, des kits d’hygiène, des lits de camp, des moustiquaires et bien plus, aux individus et aux familles nécessiteuses le plus rapidement possible. »

Des préparatifs pour faire face à l’urgence sont également en cours pour l’ouragan José, qui a déclenché une évacuation obligatoire sur l’île de Barbuda. La tempête imprévisible menace également de causer plus de destruction à une ile déjà dévastée à 90 pourcent dans son infrastructure après qu’elle ait été durement touchée par l’Ouragan Irma. « Les gens ont été transférés sur l’île d’Antigua depuis Barbuda, » a déclaré Thierry Van Bignoot. « L’Eglise Adventiste du Septième Jour au niveau local à Antigua a mis la main à la pâte pour aider en proposant des abris dont les gens ont bien besoin, et ADRA observe la situation et se tient prête pour l’expédition de nourriture et d’eau, et aussi d’aide supplémentaire. »

Ces iles connaissent une situation d’urgence, cependant l’aide d’urgence et les actions humanitaires proposées par ADRA sont en place dans les autres régions qui ont été affectées.

·      St Martin / St. Maarten, Anguilla et Tortola – La nourriture et l’eau sont des besoins urgents dans les îles de Saint Martin / St Maarten et d’Anguilla dans la Caraïbe, ainsi qu’à Tortola dans les Iles Vierges Britanniques. ADRA fait actuellement l’acquisition de ressources essentielles pour les distribuer d’ici la fin de la semaine dans ces différents endroits.

·      Haïti – Haïti a été épargnée par le plus fort de la tempête, mais les régions du nord du pays ont été bien touchées, laissant près de 10000 personnes dans des abris d’urgence et de nombreuses zones inondées par les eaux de crue. Le choléra et d’autres maladies véhiculées par l’eau génèrent une grande préoccupation, à laquelle ADRA Haïti répondra avec une distribution de kits d’hygiène et de purification d’eau, ainsi que des denrées alimentaires et des produits non alimentaires.

·      République Dominicaine – ADRA distribue des bons alimentaires à 1800 personnes qui ont été touchées vraiment durement par l’Ouragan Irma en République Dominicaine. Ces bons sont des cartes en plastique préchargées avec un montant déterminé qui peuvent être utilisées dans les magasins et les marchés locaux. Les marchés sont doublement touchés lors des catastrophes, donc des bons comme ceux-ci permettent de nourrir les familles et contribuent à reconstruire l’économie locale.

·      Porto Rico – Les dégâts causés à Porto Rico suite au passage de l’Ouragan Irma ne sont pas centralisés, et de nombreuses régions ne sont toujours pas accessibles par les moyens de transport. ADRA a déjà recueilli et distribué de la nourriture à des centaines de familles et envisage actuellement d’effectuer d’autres évaluations des besoins dans les zones dévastées dès que cela pourra être fait en toute sécurité.

·      Turks et Caïcos – Les îles Turks et Caïcos ont subi une norme quantité de dégâts et l’accès aux îles les plus durement touchées – Sud Caïcos, Grand Turks et Providenciales – demeure limité. ADRA prépare des ressources essentielles, y compris des bâches pour abri, qui doivent être transportées aussi rapidement que possible. « ADRA continue de prendre des dispositions pour faire face aux situations désastreuses que l’on recense dans la Caraïbe. Un soutien supplémentaire pour ces interventions dans les cas de catastrophes est également bienvenu par le biais de dons importants faits au fond d’urgence d’ADRA, » a dit Thierry Van Bignoot.

À propos d’ADRA: L’Agence Adventiste de Développement et de Secours International est le bras humanitaire de l’Église Adventiste du Septième Jour. Son travail permet d’accompagner les communautés et de changer des vies dans le monde entier en fournissant un développement communautaire durable et de l’aide humanitaire en cas de catastrophe. Pour plus d’informations, visitez ADRA.org.

Equipe Relations Publiques ADRA

Traduction: Patrick Luciathe

L'ÉGLISE ADVENTISTE LUTTE CONTRE LE TRAFIC SEXUEL
LE CULTE, UNE ACTIVITÉ DE WEEK-END ?

Laissez votre commentaire

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top