Main Menu

Une maladie n’est pas un obstacle au baptême

Shares

Le fait d’être atteint d’une rare maladie de la moelle épinière n’a pas empêché John d’être baptisé. Bien qu’en fauteuil roulant, son père et un autre frère de l’église l’ont transporté à la mer pour ce qui aurait été une cérémonie très spéciale, qui a eu lieu le lundi 2 septembre 2019. En plus de la joie de pouvoir aider John, son père a aussi choisi d’être baptisé, avec un autre ami.

Le baptême de John à Katerini, en Grèce, soutenu par son père et un autre frère de l’église.

Qu’est-ce qui a aidé ces trois personnes à choisir de vivre avec Jésus ? Ils font partie d’un groupe d’étude biblique qui se réunit depuis plus d’un an au centre communautaire de l’Église Adventiste du Septième Jour à Katerini, au nord de la Grèce.

Ils ont été attirés par l’étude de la Bible, dans un groupe libre des formalismes que l’on trouve souvent dans une structure ecclésiale organisée. En se rencontrant ainsi, ils ont senti grandir en eux l’amour pour le Seigneur et leur proximité avec les autres membres de la communauté.

Tous les samedis après-midi, ils se sont engagés dans l’étude de la Bible, discutant, soulevant des questions et cherchant des réponses, tout en poursuivant leur chemin de croissance et de maturité spirituelle. Et c’est ce qui a motivé ces trois membres du groupe à faire un choix pour Dieu.

Sur la plage de Katerini, rejoints par des amis, dont un cinéaste d’une chaîne de télévision chrétienne grecque, Bible Media TV, ils ont officiellement et publiquement donné leur cœur au Christ.

Ce groupe d’étude de la Parole n’est qu’une partie du service offert par les membres de l’Église Adventiste de Katerini. Entre autres projets, Messy Churchest également très populaire auprès des parents et des enfants de toute la communauté, tandis que les membres continuent d’être liés aux projets communautaires et au travail d’ADRA dans le pays.

Tous les membres étaient heureux du choix des catéchumènes et priaient pour eux, tant pour leur cheminement spirituel que pour la guérison de John ; ils priaient aussi pour que la communauté ait toujours l’occasion de partager le message du Seigneur, surtout dans cette belle ville côtière, à une heure au sud de Thessalonique, où la petite communauté fait partie d’une société comptant environ 86.000 personnes.

Source : https://ted.adventist.org/news/1507-disabling-disease-no-hinderance-to-baptism?idU=1
Traduction : Tiziana Calà

Succès pour la course « Bougeons pour vivre » en Colombie
Richard Lehmann : Du zéro pointé à président d’Union... Quand Dieu est à l’œuvre

Laissez votre commentaire

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top