Main Menu

Une invasion d’amour pour réconcilier une communauté divisée

Shares

La guerre divise les gens, souvent pendant des années, même lorsque les conflits sont terminés et que la paix est revenue. La méfiance, les blessures et la douleur doivent être surmontées.

Les jeunes adventistes de Bosnie-Herzégovine (BH) se voient comme parties prenantes du processus de rapprochement. Ainsi, s’étant rassemblés de partout au pays, ces bénévoles ont passé cinq jours à Jajce, une ville divisée selon de très précises frontières ethniques depuis le conflit balkanique. Bien que les autorités civiles aient mené des projets de réconciliation, il fallait faire plus. C’est pourquoi une nouvelle église de la ville a eu l’idée d’une initiative citoyenne avec l’aide des jeunes.

Intitulé « L’invasion d’amour », le projet est basé sur une hypothèse relative au contact humain, une théorie selon laquelle les gens sont plus enclins à passer par-dessus leurs différences s’ils travaillent à un but commun.

Pour la deuxième année consécutive, la première semaine d’août 2019 a donc vu 25 bénévoles laver des voitures, repeindre des bancs, nettoyer certaines parties de la ville et donner des glaces et des fleurs, le tout gratuitement. En matière de santé, les jeunes adventistes ont offert aux résidents locaux des examens de leur tension artérielle et de leur glycémie. De plus, ils ont rendu visite aux policiers et aux organisations non gouvernementales (ONG) qui travaillent avec des groupes aux besoins particuliers. Puis, pour le dernier jour, ils ont organisé une marche pour la paix.

En août dernier, des jeunes adventistes ont pris part à L’invasion d’amour, une initiative qui cherche à contrer les divisions causées par le conflit balkanique dans la ville de Jajce, en Bosnie-Herzégovine. Une photo du département de Nouvelles de la Division transeuropéenne.

D’après Božidar Mihajlović, président de la Fédération de la BH, « Nos efforts ont eu des effets très positifs dans la ville et des effets encore plus grands sur les bénévoles. »

Une partie du financement de ce projet est venu du comité de mission de la Division transeuropéenne. « Je suis tellement heureux de voir des jeunes travailler ensemble pour avoir un réel impact sur leur communauté », a dit Daniel Duda, superviseur du travail dudit comité.

Le soutien de la Division transeuropéenne s’explique en partie par la valeur d’avoir des jeunes, adventistes et autres, travailler ensemble à l’atteinte d’un objectif communautaire positif ainsi que d’encourager les citoyens de Jajce à être fiers de leur ville et de leur communauté, de promouvoir l’estime de soi et de faciliter le processus de réconciliation.

Dans le cadre de L’invasion d’amour, les jeunes adventistes ont servi la communauté de Jajce, en Bosnie-Herzégovine, en faisant notamment du nettoyage et de la peinture dans la ville. Une photo du département de Nouvelles de la Division transeuropéenne.

La ville de Jajce est située au centre de la BH et compte environ 30 000 habitants. Ses dirigeants ont dit être impatients de revoir les jeunes bénévoles en 2020 pour poursuivre ce processus de croissance collective.

 

Source www.interamerica.org/fr/2019/10/une-invasion-damour-pour-reconcilier-une-communaute-divisee/
Traduction : Marie-Michèle Robitaille

Le coeur et la raison - Baptême de Noelia
"L’église, c’est plus que des costumes et des chaussures qui brillent"

Laissez votre commentaire

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top