Main Menu

UN BAPTÊME MARQUE LES 150 ANS DU PREMIER BAPTÊME EN SUISSE

Shares

C’était un simple baptême. Mais les Adventistes du 7° Jour disent que le Ciel s’est réjouit avec eux lors de cette célébration qui fêtait en même temps le 150ème anniversaire du premier baptême Adventiste en Suisse, peut-être de toute l’Europe.

Les Adventistes de tout l’arc Jurassien se sont réjouis en février au lac de Neuchâtel lors du baptême de Fatima Servin, originaire du Paraguay, qui vit dans cette région depuis plusieurs années.

Le baptême du 7 février arrive exactement 150 ans après le premier baptême de l’Église Adventiste Suisse qui eut lieu dans le même lac la froide nuit du 7 février 1866. Le pionnier missionnaire Michael Czechowski, qui a apporté le message Adventiste dans cette région et d’autres en Europe, a baptisé Jean Geymet et Louise Pigueron, les premiers fruits de son travail au village de Fleurer. La cérémonie eut lieu la nuit car les Adventiste n’osaient pas baptiser en plein journée due à la peur des persécutions religieuses.

La fille de Louise Pigueron, Anna Prato, raconte l’événement dans une interview enregistrée par le théologien et historien Adventiste, Alfred-Felix Vaucher.

Ma mère demanda de suite le baptême, qui eut lieu le 7 févr., dans le lac de (Neuchâtel) près de Grandson, de nuit, à la lueur des lanternes, vu qu’on n’osait pas encore baptiser de jour (…)“.

On en sait peu au sujet de ces premiers croyants. Geymet a vécu dans la vallée de Vaux, tandis que Louise Pigueron était connue pour son intelligence et sa considérable influence dans la région, explique l’Église Adventiste Suisse.

Cette date et ces noms font partie de l’histoire de notre Église“, dit l’Église dans un communiqué.”Plus encore, ils font partie de notre histoire à chacun car nous sommes l’Église“.

Les baptêmes sont peut-être les premiers de l’Église dans toute l’Europe. Les historiens sont divisés sur le lieu des premiers baptêmes, était-ce en Suisse ou d’autres ont-ils d’abord eu lieu en Italie. Pour éviter toute confusion, les Adventistes Suisses ont décidé de célébrer le 7 février 2016 comme le 150ème anniversaire du premier baptême en Suisse, dit Andrey Ostrovsky, pasteur volontaire dans la région.

La commémoration de cet anniversaire a commencé avec le récit par Jacques Frei des débuts de l’Église en Suisse, lors d’un programme spécial à l’église Adventiste de Neuchâtel, le dimanche 7 février 2016. Après des moments de chants, une histoire pour les enfants et une parole d’encouragement du président de la fédération locale, Fatima a exprimé ses motivations pour se baptiser.

Elle a commencé à vouloir étudier la Bible après la mission Caleb”, dit Andrey Ostrovsky, en faisant référence à une initiative locale qui vise à toucher les habitants des ville suisses. “Elle a un membre de sa famille qui est Adventiste et qui l’a invitée à participer“.

Fatima a expliqué à la congrégation combien son amour pour Jésus avait grandi en étudiant la Bible et en fréquentant les Adventistes.

Elle raconte avoir cherché Dieu pendant des années et a enfin trouvé la paix, l’espoir et la joie, en Lui“, commente Andrey Ostrovsky.

Après ses déclarations, les membres d’églises ont prié en petits groupes et sont allés au lac pour le baptême. Plus tard, ils sont revenus pour un repas de fête.

Guillermo E. Biagi, le vice président de l’Église Adventiste mondiale, a exprimé que le baptême sert à rappeler que l’Esprit de Dieu travaille encore en Europe, un continent où l’esprit séculaire ne cesse d’augmenter et où l’église a eu du mal à faire des incursions.

Guillermo E. Biaggi exhorte les Adventistes à partager Jésus partout, spécialement dans les villes, et a souligné que la cofondatrice de l’Église, Ellen G. White, avait déjà conseillé un siècle auparavant que le temps s’approchait où il faudrait investir les villes. Il pointe le passage du livre qui dit : “Mes frères, investissez les villes tant que vous le pouvez. Dans plusieurs villes il existe des personnes qui n’ont jamais entendu le message de Vérité. Plusieurs qui ont entendu ce message se sont convertis, et plusieurs sont morts dans la foi. Il en existe plusieurs autres qui, s’ils en avaient l’opportunité, écouteraient le message et accepteraient le salut… Pour ceux-là, nos derniers efforts pour l’œuvre de Dieu sur la terre, doit incontestablement porter l’empreinte divine”.

Ce message, sans nul doute, les Suisses Adventistes l’ont fait leur.

 

Retrouvez les photos de l’événement sur www.facebook.com/fsrt.adventiste

Article original en anglais www.adventistreview.org

ONDES GRAVITATIONNELLES : À LA DÉCOUVERTE DE L'UNIVERS
AUX NATIONS-UNIES, LES ADVENTISTES OUVRENT LA DISCUSSION SUR L'EXTRÉMISME RELIGIEUX

Adventiste Magazine

La revue officielle de la Fédération des Églises Adventistes du Septième jour de la Suisse romande et du Tessin.

Laissez votre commentaire

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top