Main Menu

Un artiste donne de l’espoir à une famille adventiste en deuil

Shares

Quand Daniel Gallardo a appris pour la première fois la nouvelle de la mort tragique de Ximena Gómez, âgée de cinq ans, cela l’a ému, comme cela a été le cas pour des milliers d’adventistes du septième jour dans l’état du Chiapas et dans tout le Mexique. Ximena Gomez avait été enlevée de son foyer adventiste dans la ville de Malpaso et a été portée disparue pendant dix jours jusqu’à ce que son corps soit retrouvé le 14 septembre 2019.

Ces nouvelles qui se sont répandues dans toutes les églises du Chiapas, au Mexique, ont été dévastatrices. Les responsables d’organisations religieuses, les politiciens et le public en général se sont unis dans la prière pendant 10 jours pour que Ximena soit en sécurité, se souvient Daniel Gallardo.

Daniel Gallardo a récemment perdu un frère et sa famille vit toujours à Malpaso ; il a donc pu contacter les parents endeuillés et demander des photos de Ximena au fil des années. Il voulait apporter de l’espoir à la famille.

Les parents de Ximena, Mara (à gauche) et Antonio (à droite) Gomez, tiennent l’image offerte par l’artiste Daniel Gallardo (au centre) le 8 octobre 2019 à Malpaso, dans le Chiapas, au Mexique, après la mort tragique de leur fille plus tôt en septembre. Photo : Uriel Castellanos

« J’ai été touchée par le sourire de Ximena sur la photo qui était associée à la tragique nouvelle, et je me suis immédiatement mis au travail pour créer un souvenir heureux d’elle, » a dit Daniel Gallardo. Daniel Gallardo est un photographe et il travaille les arts visuels avec ce qu’on appelle le « Photobashing, » une technique à travers laquelle les artistes fusionnent et mixent des photographies ou des éléments 3D tout en les peignant et en les composant en une seule pièce finie. Il a travaillé pendant 51 heures sur l’œuvre et a pu l’envoyer à la famille juste un jour après ses funérailles. L’image est devenue virale sur les réseaux sociaux.

Quelques semaines plus tard, le 8 octobre, Daniel Gallardo, accompagné de dirigeants de l’église dans l’Union Mexicaine du Chiapas, est allé rendre visite à la famille pour lui livrer une reproduction de 75 x 116 cm de son œuvre. L’image terminée représente Jésus s’approchant de Ximena, qui est entourée de trois anges, au matin de la résurrection.

« Quand l’ennemi vous enlève quelque chose que vous aimez, toute espoir que vous avez peut être aveuglé par la douleur. C’est pourquoi je voulais vous rappeler et vous fortifier grâce à ceci – la promesse de la résurrection, » a déclaré Daniel Gallardo en remettant l’œuvre achevée à la famille Gómez.

Au milieu de larmes et d’étreintes, Antonio et Mara, les parents de Ximena, ont remercié l’artiste et ont déclaré avoir reçu l’image par le biais des réseaux sociaux après les funérailles de leur toute-petite.

Les dirigeants de l’Union Mexicaine du Chiapas et de la Fédération de l’Ouest du Chiapas prient avec la famille Gómez lors de leur visite le 8 octobre 2019. Photo : Uriel Castellanos

« Cet après-midi-là, nous venions juste de rentrer de l’église, très tristes, mais lorsque nous avons vu cette image, nos visages ont changé, nous avons pleuré de joie, nous avons souri, car cela nous a permis de nous nous rappeler ce qui se passera lorsque Christ viendra, c’est ainsi que Jésus accueillera ma fille, a dit Antonio. « Nos cœurs ont été remplis de joie. »

L’image encadrée représente une opportunité de témoigner auprès d’autres personnes et de partager avec elles la bienheureuse espérance qui nous distingue en tant qu’adventistes du septième jour, a dit Antonio.

« Ximena adorait prendre des photos, elle souriait sur chacune d’entre elles, » a dit Mara.

« C’est ainsi que Jésus l’a accueillie, me disent beaucoup de gens. Mais je dis non, c’est ce qui se passera lorsque Jésus reviendra, et alors nous serons à nouveau une famille au complet, » a déclaré Mara. « Voir l’image nous rappelle que nous devons être préparés et prêcher l’évangile afin que les gens puissent connaître l’amour de Dieu et être prêts pour le retour prochain du Christ. »

Un groupe de visiteurs se réunit lors de la campagne d’évangélisation organisée au domicile des Gómez quelques semaines après le décès de leur fille Ximena. Photo : Uriel Castellanos

Quelques semaines plus tard, la famille Gómez a organisé une campagne d’évangélisation dans leur propre maison, là où leur fille avait été enlevée.

« Nous avons voulu organiser cette campagne d’évangélisation chez nous parce que nous connaissons maintenant beaucoup de gens, » a dit Mara. « C’est le moment que nous devons utiliser pour que les gens puissent en apprendre davantage sur l’amour de Dieu. Beaucoup de gens veulent connaître l’amour de Dieu. Quand ils nous demandent : ‘Pourquoi êtes-vous si calmes, ?’ nous leur parlons de la paix que seul Dieu nous donne. »

Parmi les 29 personnes ayant participé à la campagne d’évangélisation, plusieurs étaient des visiteurs, des amis et des membres de la famille qui n’étaient jamais allés à l’église.

« La mort de Ximena a été un moment très triste pour l’Église adventiste du septième jour dans le Chiapas, mais elle a également amené unité et solidarité, » a déclaré pasteur José Luis Bouchot, secrétaire exécutif de l’église au Chiapas. « C’est un moment qui témoigne publiquement aujourd’hui de notre bienheureuse espérance — la seconde venue de Jésus et la résurrection de nos chers disparus. »

Ximena laisse ses parents et ses deux frères plus grands, âgés de 11 et 8 ans.

De Uriel Castellanos / Équipe Informations DIA
Source www.interamerica.org/fr/2019/11/un-artiste-donne-de-lespoir-a-une-famille-adventiste-en-deuil-dans-letat-du-chiapas-au-mexique
Traduction : Patrick Luciathe

Une Église prête
Dialogue avec une neuroscientifique adventiste

Adventiste Magazine

La revue officielle de la Fédération des Églises Adventistes du Septième jour de la Suisse romande et du Tessin.

Laissez votre commentaire

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top