Main Menu

Ted Wilson répond à des questions sur le campus de l’Université d’Andrews

Shares

Avant la tenue du conseil d’administration de l’Université d’Andrews à Berrien Springs, dans le Michigan, cette semaine, la présidente de l’université, Andrea Luxton, et Ted N.C. Wilson, le président de l’Église adventiste du septième jour, ont pris part à une conversation d’une heure comprenant des questions couvrant un large éventail de sujets d’intérêt pour l’Église aujourd’hui. La conversation intervenait dans le cadre d’un programme qui a eu lieu le 2 mars 2019 dans l’après-midi à l’église Pioneer Memorial.

De nombreuses questions avaient été soumises à l’Université d’Andrews pour le programme de l’après-midi, notamment des questions sur les femmes dans le ministère pastoral, sur la structure de l’Église, sur les problèmes raciaux et sociétaux, sur la Trinité, et bien plus encore.

A l’ouverture du programme de deux heures, Andrea Luxton a expliqué que la première heure serait consacrée à la mission, et qu’elle serait suivie d’une session de questions et réponses. Dans son allocution d’ouverture, Ted Wilson a déclaré que la rencontre « était une bonne opportunité de partager en laissant parler notre cœur » et a encouragé tous les participants à « se concentrer sur la mission de l’Église, » et à faire en sorte que « tout le monde fasse quelque chose pour Jésus. »

Une courte vidéo de l’église adventiste du septième jour de Novosibirsk en Sibérie, en Russie, a été projetée, montrant plusieurs jeunes adultes impliqués dans l’action communautaire et la mission. Artur Stele, vice-président au siège mondial de l’Église et président du conseil d’administration de l’Université d’Andrews, a expliqué ce qu’étaient les Conférences Internationales Bible et Mission – un programme qui encourage les pasteurs du monde entier. Ted Wilson a ensuite parlé des récentes réunions qui ont eu lieu en Jamaïque, mettant l’accent sur Mission dans les Villes, le Ministère de la Santé Intégrale, et l’efficacité des programmes visant à promouvoir un mode de vie sain.

Tara Vang, une jeune adulte travaillant dans un Centre Vie et Espérance à Fresno, en Californie, a partagé son puissant témoignage relatant comment elle avait grandi en tant que réfugiée du Laos et comment Dieu l’avait amenée à passer de l’activisme social à une démarche faisant d’elle un « défenseur de la cause du Seigneur. »

Après le témoignage de Tara Vang, Jim Howard, directeur adjoint du département de l’École du Sabbat et des Ministères personnels au siège mondial de l’Église, a encouragé chacun à développer une relation personnelle avec Dieu, à s’impliquer dans une église locale à travers le « ministère de la présence, » et à étudier la Bible « pour nous-mêmes et avec les autres. Cela ne suffit pas d’avoir la mission sans le message ! » a-t-il dit

En introduisant la deuxième partie du programme, Andrea Luxton a expliqué comment elle et son collègue, Stephen Payne, assistant spécial de la présidente pour les affaires universitaires et les affaires publiques, avaient sélectionné des questions parmi les nombreuses questions soumises.

« Il était très clair qu’il y avait beaucoup de questions passionnées, » a déclaré Andrea Luxton. « Nous avons essayé de les parcourir et de les regrouper en fonction des sujets qui intéressent les gens. . . Nous espérons avoir été fidèles aux questions et préoccupations que vous avez. . . . Nous traiterons de questions telles que la mission, les jeunes dans l’église, les femmes dans l’église, l’unité dans l’église, la Trinité et toutes sortes d’autres sujets intéressants. »

Andrea Luxton a commencé par interroger Ted Wilson sur son passage en tant qu’étudiant à l’Université d’Andrews. « Si vous deviez choisir une chose que l’Université d’Andrews vous a apportée et qui vous a aidé depuis lors dans votre leadership et dans votre ministère, ce serait quoi ? Et … que souhaiteriez-vous que les élèves gardent en partant d’ici ?

« L’Université d’Andrews a joué un rôle très important dans ma vie, » a répondu Ted Wilson. « Je suppose que l’un des plus grands domaines d’impact a été l’opportunité d’être un étudiant ayant eu de très bons professeurs. Des gens qui n’étaient pas seulement des experts dans leur domaine de compétence, mais qui prenaient le temps de me parler, de m’encourager, de me corriger. . . . Si nous regardons vers l’avenir et ce qu’un étudiant peut rapporter de l’Université d’Andrews, je dirais que ceux d’entre vous qui touchent la vie des étudiants. . . si vous vous intéressez de manière spéciale aux gens, ce sera une merveilleuse opportunité. Quelque chose qui sera vraiment une bénédiction. »

En réponse à une question concernant les messages des trois anges d’Apocalypse 14, Ted Wilson a affirmé que « les messages des trois anges sont la base même de l’Église adventiste du septième jour. . . Le cœur des messages des trois anges c’est la justice de Jésus-Christ. » Ted Wilson a poursuivi en expliquant la signification de ces messages et la raison pour laquelle il est si important de les proclamer. « Dieu nous appelle à vraiment représenter ce que disent ces messages. C’est l’un des messages les plus pertinents aujourd’hui. »

Au sujet de la discrimination et des problèmes sociétaux, Ted Wilson a déclaré : « Chacun devrait être traité avec beaucoup de respect et avec équité. C’est ce que Jésus a fait. C’est ce qu’il veut que nous fassions. . . . Les adventistes du septième jour devraient être les premiers à tenter d’aider les personnes dans le besoin. . . mais tout cela doit être fait dans le contexte de l’évangile. Et le but ultime n’est pas simplement de réparer les torts causés dans un cadre sociétal, car. . . le monde ne va pas mieux. . . . Cela n’ira pas mieux tant que les gens n’auront pas rencontré Jésus. Mais Jésus peut vous changer. . . et vous pouvez vous tourner vers les autres et aider les gens. » Citant Matthieu 25 en exemple, Ted Wilson a ajouté : « Pour moi, c’est vraiment comprendre comment nous devrions répondre aux besoins du monde, mais avec l’objectif de conduire les gens au pied de la croix. »

En parlant du mouvement LGBTQIA, Ted Wilson a déclaré : « Lorsque nous examinons les situations dans lesquelles se trouvent les gens, nous devons les respecter. Nous devons comprendre d’où ils viennent. Nous devons demander à Dieu de nous aider à déterminer la meilleure manière de servir les gens. Mais, ceci [LGBTQIA], est une tendance sociétale particulière qui est complètement en opposition à ce Livre [la Bible]. Et cela ne veut pas dire que ce livre ne parle pas non plus d’activité hétérosexuelle aberrante, dévoyée – Elle le fait. Tout ce qui vous éloigne de ce que dit la Parole de Dieu est quelque chose que vous feriez bien d’éviter, mais vous devriez aider ceux qui ont besoin de trouver la restauration en Christ. Donc, je veux inviter tout le monde à revenir à la Parole. Et la Parole nous aidera vraiment à trouver des moyens d’établir des relations avec des personnes qui pourraient se sentir victimes de discrimination. »

Alors que la discussion se poursuivait autour d’autres thèmes – l’avortement, les femmes dans le ministère pastoral, l’unité, la diversité, la pertinence et bien plus encore – le maintien des vérités enseignées dans la Bible est un thème central sur lequel Wilson est revenu à plusieurs reprises.

En réponse à une question sur la Trinité, Ted Wilson a fait référence à l’Écriture et aux écrits d’Ellen White en affirmant : « Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit sont ensemble depuis l’éternité et le seront pour toute l’éternité. . . . Ils travaillent en parfaite harmonie. . . ils sont la divinité. Ils ne peuvent pas travailler en opposition l’un avec l’autre. Oui, ils ont des rôles spécifiques, mais ils travaillent en parfaite unité et harmonie. »

En réponse à la dernière question d’Andrea Luxton, « Comment pouvons-nous aller de l’avant en tant qu’église ? », Ted Wilson a répondu, « C’est une excellente question, et je n’ai pas la réponse complète, mais je peux dire que je m’appuie personnellement sur le Seigneur tout le temps, autant que je peux, et c’est ce qui me permet de traverser beaucoup de choses. Je ne m’inquiète plus des nombreuses critiques. Il ne s’agit pas de moi. Il s’agit de savoir comment nous pouvons faire prospérer le précieux message des derniers jours que Dieu a placé entre nos mains. . . . Je pense que nous devons élever la vision sur la raison pour laquelle nous sommes ici. Et je dirais que l’un des plus grands défis que nous ayons à affronter est, tout d’abord, un manque de confiance en la Parole de Dieu [la Bible], par opposition à ce que quelqu’un vous a dit sur Internet, [et] un manque de compréhension de l’urgence du moment.

« Je pense que nous sommes très proches du moment où ces choses peuvent se produire rapidement à la fin et nous amener à une approche vraiment finale de ce monde. Et je pense que le sentiment d’urgence doit être placé dans le cœur des gens. Et le seul moyen de le faire – vous ne pouvez pas le forcer, vous ne pouvez pas le décréter – consiste pour chacun de nous à indiquer aux gens la vérité totale de Dieu [la Bible] et à simplement dire : ‘Assurez-vous de comprendre pourquoi nous sommes ici et quel est votre rôle dans tout cela. « Dans ce concept, si des gens veulent vraiment le faire, je crois, comme le dit la Bible, que le Saint-Esprit nous conduira dans toute la vérité.

« Cela permettra au Saint-Esprit de prendre le contrôle de cette église dans le monde entier avec ses plus de 21 millions de membres, y compris de nombreux jeunes et de nombreux groupes ethniques – tout le monde comprenant que nous faisons partie d’une mission des derniers jours. Et si nous faisons cela, je pense que nous pouvons trouver notre chemin à travers certaines de ces différences, car la vraie mission occupera une place très importante.

« Nous perdrons de vue les différences à mesure que nous nous rapprochons de Christ et de sa véritable mission pour nous. Cela amènera peut-être à dire « Ouais, c’est une belle façon de dire les choses, c’est une réponse déjà toute faite, » mais je le crois vraiment. »

Pour voir l’ensemble du programme, rendez-vous à l’adresse  https://beinformed.adventist.org/2019/03/07/president-ted-wilson-answers-questions/

Source https://www.interamerica.org/fr/2019/03/ted-wilson-repond-a-des-questions-sur-le-campus-de-luniversite-dandrews/
Traduction : Patrick Luciathe

Semaine de prière JA 2019 à Genève
Le concile annuel 2019 d’ADRA s’oriente vers la croissance et adopte un nouvel objectif

Laissez votre commentaire

Inscrivez-Vous

Inscrivez-vous pour recevoir les notifications dans votre e-mail

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de protection de données.

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top