Main Menu

Le nombre des Suisses sans religion progresse

Shares

Les Suisses sont de plus en plus nombreux à se déclarer sans religion, selon les chiffres de l’Office fédéral de la statistique (OFS) publiés le 29 janvier. Jusque dans les années 1980, plus de 90% de la population affirmait appartenir à l’une des deux confessions nationales principales, catholique ou protestante. Un chiffre chute à 60% aujourd’hui.

Selon les chiffres de l’OFS portant sur la période 1970-2017, le nombre de personnes sans appartenance religieuse a presque triplé depuis 2000. Il représenterait 26% des 15 ans et plus en 2017. Ces personnes “sans religion” forment ainsi le deuxième plus grand groupe, derrière les catholiques romains (36%) mais devant les réformés (24%), rapporte la RTS.

Les chiffres de l’OFS met en exergue des différences entre hommes et femmes dans leurs rapports au spirituel. Un tiers des Suissesses disent prier tous les jours ou presque, tandis qu’un cinquième des hommes le font. 58% des femmes croient aux anges et aux êtres surnaturels nettement moins chez les hommes, qui sont également moins nombreux à faire confiance aux guérisseurs et aux voyantes. Plus de la moitié des personnes interrogées lors de l’étude affirment pourtant que la religion joue un rôle important dans la détresse émotionnelle ou la maladie.

Si vous voulez qu’il reste, vous devez être prête à partir
Établir des liens, ce n’est pas si difficile

Adventiste Magazine

La revue officielle de la Fédération des Églises Adventistes du Septième jour de la Suisse romande et du Tessin.

Laissez votre commentaire

Inscrivez-Vous

Inscrivez-vous pour recevoir les notifications dans votre e-mail

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de protection de données.

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top