Main Menu

Les pasteurs adventistes se préparent à servir en Corée du Nord

Shares

Les pasteurs adventistes sud-coréens se préparent à servir en Corée du Nord. Une formation prépare les volontaires à exercer leur ministère dès que les portes s’ouvrent.

Après le sommet entre les gouvernements nord-coréen et sud-coréen à Panmunjom les 27 avril et 26 mai 2018, l’Union adventiste coréenne (KUC) a convoqué une rencontre spéciale pour les pasteurs qui sont prêts à servir en Corée du Nord dès que la porte s’ouvrira. La session de formation pour les pasteurs du « Pioneer Mission Movement for North Korea » (PMM NK) s’est tenue à Yanji, Chine, du 4 au 7 juin 2018.

Byung Joo Lee, directeur de la KUC chargé de la mission en Corée du Nord, a accueilli la réunion. « Jusqu’à présent, vingt-quatre pasteurs de la KUC se sont portés volontaires pour servir en Corée du Nord à l’avenir, et dix-sept d’entre eux ont assisté à la réunion sur l’éducation qui s’est tenue à Yanji », a dit M. Lee.

Northern-Asia Pacific Division

Formation sur place

Le premier jour, les participants ont visité la ville de Tumen, d’où ils ont pu voir la ville de Namyang en Corée du Nord de l’autre côté du fleuve Tumen. Au loin, les pasteurs pouvaient distinguer les camions qui remuaient beaucoup de poussière. En Corée du Nord, 97 % des routes ne sont pas pavées. Des rapports non officiels indiquent qu’il n’y a pas de lumière dans cette ville la nuit en raison d’un manque d’énergie. En 1904, l’adventisme coréen a commencé à s’enraciner dans ce qui est aujourd’hui la Corée du Nord et s’est finalement étendu à ce qui est aujourd’hui la Corée du Sud. Après la libération de la domination coloniale japonaise, la péninsule coréenne a été divisée en deux : le Nord communiste et le Sud démocratique. Sous le communisme, l’adventisme dans le Nord est devenu clandestin, tout comme les autres religions.

Le deuxième jour des réunions à Yanji, les participants ont visité un endroit où les frontières de trois nations – la Russie, la Chine et la Corée du Nord – convergent. Dans le passé, un chemin de fer sur un pont sur le fleuve Tumen reliait la Russie et la Corée du Nord. Les pasteurs ont discuté de leur espoir qu’un jour, dans un avenir proche, ils pourront se rendre en Europe et en Russie via la Corée du Nord sur une voie ferrée restaurée sur le pont.

Travailler avec les entreprises

Avant que les participants ne quittent la frontière, ils ont eu la chance d’entendre un membre chinois Han qui mène une mission en Corée du Nord par le biais de son entreprise. Le principe de son entreprise est simple : il donne aux acheteurs plus qu’ils ne devraient recevoir au prix régulier.

Les pasteurs participants ont pu apprendre à approcher le peuple nord-coréen quand les portes d’opportunité s’ouvrent. « Montrer l’amour de Jésus à travers notre vie et répondre à leurs besoins sont les méthodes que nous pouvons utiliser pour toucher le cœur des gens », a déclaré un organisateur de formation.

Le troisième jour, la plupart des participants ont escaladé la célèbre montagne de 2 744 mètres (9 003 pieds) de la péninsule coréenne appelée Mont Baekdu en coréen, ou Changbai en chinois. La montagne se trouve sur le territoire de la Chine et de la Corée du Nord. Les pasteurs ont gravi la montagne du côté ouest, exprimant l’espoir de la gravir à nouveau du côté nord-coréen, dans un avenir proche.

Prêts pour que Dieu agisse

Min Ho Joo, directeur de la Mission adventiste de la Division de l’Asie du Nord et du Pacifique, et Sun Hwan Kim, directeur adjoint, ont assisté à la réunion. Ils ont encouragé les participants à se préparer à la mission en Corée du Nord avec beaucoup de prières, et à être prêts pour que le Saint-Esprit travaille.

« Tandis que les gens cherchent des méthodes appropriées, Dieu cherche la personne appropriée, » dit Joo. « Il y a un besoin de travail humanitaire comme les orphelinats, les cliniques, les écoles et les usines alimentaires pour répondre aux besoins de la population. Alors l’évangile pourrait être facilement accepté dans les cœurs. »

Joo a dit qu’il croit que tous ceux qui ont un cœur pour la Corée du Nord devraient s’unir pour travailler en équipe. « Il y a beaucoup de ressources humaines, y compris des pasteurs coréens, des laïcs volontaires, des Chinois coréens, des Américains coréens et des immigrants de Corée du Nord. « Quand leurs efforts seront unis, la mission pour la Corée du Nord sera accomplie rapidement. »

Par Northern-Asia Pacific Division News & Adventist Review, republié avec autorisation.

Les habitudes de vie peuvent réduire la tension artérielle en deux semaines
Pourquoi certains chrétiens acceptent-ils l’évolution ?

Adventiste Magazine

La revue officielle de la Fédération des Églises Adventistes du Septième jour de la Suisse romande et du Tessin.

Laissez votre commentaire

Inscrivez-Vous

Inscrivez-vous pour recevoir les notifications dans votre e-mail

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de protection de données.

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top