Main Menu

Santé de vos enfants – Êtes-vous un parent froid ?

Shares
D’après une nouvelle étude menée par Loma Linda, le fait d’être un parent chaleureux peut avoir un effet bénéfique sur la santé de vos enfants.

Une nouvelle étude émanant de l’Université de Loma Linda, une école adventiste du septième jour à Loma Linda, en Californie, aux États-Unis, suggère que des styles parentaux dénués de compassion et d’encouragement peuvent avoir de nombreuses conséquences néfastes sur la santé des enfants, et qu’on retrouverait même chez eux à l’âge adulte.

L’étude a révélé que les télomères – des capuchons protecteurs aux extrémités des brins d’ADN – des sujets qui considéraient le style parental de leur mère comme étant « froid » étaient en moyenne 25% plus petits que ceux qui déclaraient avoir une mère dont le style parental était considéré comme « chaleureux. »

Des recherches ont montré que le stress en début de vie était associé à des télomères plus courts, un biomarqueur mesurable du vieillissement cellulaire accéléré et du risque plus important de maladie plus tard dans la vie.

« Les télomères ont été qualifiés d’horloge génétique, mais nous savons maintenant que lorsque le stress augmente au début de la vie, les télomères raccourcissent et le risque de contracter de nombreuses maladies et de mourir prématurément augmente, » a déclaré Raymond Knutsen, principal auteur de l’étude et professeur adjoint à l’École de Santé Publique de l’Université de Loma Linda. « Nous savons que chaque fois qu’une cellule se divise, les télomères raccourcissent, ce qui réduit sa durée de vie. »

Chose intéressante, les mutations dans les gènes qui maintiennent les télomères provoquent une série de maladies rares ressemblant au vieillissement prématuré. « Cependant, » a dit Raymond Knutsen, « nous savons que certaines cellules du corps produisent une enzyme appelée télomérase, qui peut reconstruire ces télomères. »

Publiée un peu plus tôt ce mois-ci, l’étude intitulée « Le style parental froid est associé au vieillissement cellulaire des enfants: étude rétrospective, » utilise les données provenant de 200 sujets ayant participé à deux études menées sur des groupes d’hommes et de femmes adventistes du septième jour – l’Étude sur la Santé Adventiste (Adventist Health Study 1 – AHS-1) à laquelle ont participé 34000 Californiens en 1976 et AHS-2, qui a fait participer 96000 sujets des États-Unis et du Canada entre 2002 et 2007.

La recherche examine de plus près l’impact du style parental sur la succession des télomères. « La façon dont une personne est élevée semble indiquer quelque chose qui est intimement lié à sa génétique, » a déclaré Raymond Knutsen.

L’étude a également examiné l’impact que l’éducation et l’indice de masse corporelle (IMC) peuvent avoir sur l’association entre le style parental froid et la longueur des télomères.

« L’association avec le style parental était la plus forte chez les personnes les moins éduquées et chez ceux qui demeuraient en surpoids ou obèses ou qui avaient pris du poids pendant le suivi, ce qui suggère que le fait d’avoir fait des études supérieures et d’avoir un IMC normal pourraient offrir une certaine résistance au style parental froid et au vieillissement cellulaire, » a indiqué l’étude.

La version originale de cet article a été publiée sur le site d’informations du pôle santé de l’Université de Loma Linda.

Source www.interamerica.org/fr/2019/06/etes-vous-un-parent-froid-la-sante-de-votre-enfant-pourrait-en-etre-affectee-pendant-des-decennies/
Traduction : Patrick Luciathe

De la peinture aux prothèses
Nous avons avancé ! Retour sur l’Assemblée spirituelle FSRT 2019 [VIDÉOS]

Adventiste Magazine

La revue officielle de la Fédération des Églises Adventistes du Septième jour de la Suisse romande et du Tessin.

Laissez votre commentaire

Inscrivez-Vous

Inscrivez-vous pour recevoir les notifications dans votre e-mail

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de protection de données.

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top