Depuis 2009 ADRA Roumanie a aidé plus de 1000 familles à chercher une vie sans abus.

Nous sommes tous au courant des violences domestiques qui ont lieu partout dans le monde. Cela nous touche indirectement à travers la télévision, les magazines et les réseaux sociaux. Nous connaissons peut-être personnellement des familles qui ont expérimenté cette peine. Et, pendant que certains sont concernés par cela, d’autres sont indifférents, considérant cela comme un comportement normal – au moins en Roumanie. Lorsque nous entendons parler de cas plus sérieux, cependant – cas de meurtre entre époux, suicide ou extrême violence – nous demandons, « y a-t-il une quelconque espérance pour ces femmes ? »

En 2009, l’Agence de Développement et Aide de Roumanie (ADRA Roumanie) a ouvert un centre d’urgence pour les victimes de violences domestiques, connu comme la Maison ADRA. Ce projet pourvoit un abri, des conseils psychologiques, une assistance médicale d’urgence, de la nourriture et l’accès à un avocat pour les victimes de violences domestiques.

Les femmes qui viennent au centre apprennent à vivre sans subir de violence physique, verbale, économique, psychologique, sexuelle et religieuse. A la place, elles découvrent des valeurs spirituelles et prennent des habitudes saines en terme d’alimentation, d’exercices physiques et de récréation.

Une femme a témoigné, « Je me sentais seule et sans espérance. J’étais effrayée, et personne ne m’a expliqué ce qui m’arrivait. J’avais une longue et difficile route à suivre. En venant à la Maison ADRA, je sens que j’ai une nouvelle chance de vie. J’ai une nouvelle liberté et paix pour prendre soin de mes enfants, ce que je ne pouvais plus faire avant. »

« Dans cette société avec un haut niveau de violence intrafamilial et une infrastructure sociale qui est insuffisamment développée pour répondre aux demandes qui augmentent, la Maison ADRA est devenu un refuge pour les femmes qui veulent regagner leur dignité perdue dans des relations dysfonctionnelles, » a déclaré Valentina Sturzu, le responsable d’ADRA Roumanie.

Actuellement, le montant investi par ADRA Roumanie pour chaque victime hébergée à la Maison ADRA se monte à 2500 LEI, environ 645$. Dans les huit années depuis sa conception, la Maison ADRA a aidé plus de 1600 familles de victimes, des femmes qui, avec leurs enfants, ont cherché leur droit à la vie sans violence et sans abus.

La Maison ADRA a besoin de votre aide ! Rejoignez ADRA Roumanie et investissez dans la lutte contre les violences domestiques. Si vous voulez plus d’informations sur ce projet, vous pouvez regarder un récent programme TV sur la violence domestique en cliquant ici.

De Equipe ADRA Roumanie, EUD

Source : news.eud.adventist.org

Traduit par Corine Claus

L’EGLISE ADVENTISTE CONTINUE D’AIDER LES FAMILLES TOUCHÉES DANS LA CARAÏBE
L’ATTITUDE DE JÉSUS ENVERS LES FEMMES