Main Menu

Si vous voulez qu’il reste, vous devez être prête à partir

Shares

Je vais vous dire une chose que je ne partage généralement qu’avec mes amies les plus proches, ou avec les filles ivres qui pleurent dans les toilettes publiques. Cela ne vous plaira sûrement pas, je le sais, mais prêtez attention à ce que je vais vous dire parce que c’est vrai : si vous voulez qu’il reste, vous devez être prête à partir.

Laissez-moi me présenter un peu avant d’arrêter de lire l’article. J’enseigne la communication, et j’étudie les théories du genre et la communication depuis près de 12 ans. Les relations sont épuisantes, elles prennent du temps et peuvent être fatigantes, mais il y a certains principes de base qui sont toujours applicables. Le premier est le suivant : s’il ne vous est pas fidèle, s’il ne veut pas se marier avec vous ou s’il ne donne pas à votre relation l’importance qu’elle mérite, partez.

Les femmes font souvent des erreurs dans ce domaine, pour ensuite s’épancher sur Facebook. Il ne rentre pas à la maison quand il le dit, il vous a convaincue que vous cherchez à le contrôler parce que vous désirez vous marier, une maison et 4 enfants avec lui. Il vous a trahie en jurant qu’il ne commettrait plus jamais la même erreur mais il a recommencé, et cette fois, c’est à vous de lui donner une leçon. La liste est longue, et je veux que vous sachiez que mon cœur souffre avec vous. Je suis une femme, pas du genre « garçon manqué ». Moi, j’aime faire des trucs de filles avec mes copines, habillées de nos leggings trop chers. Je comprends combien ces situations sont difficiles. Posez votre latte au caramel et répétez après moi : VOUS DEVEZ PARTIR.

Les relations sont autant une question de pouvoir que d’amour. Vous voulez savoir ce qui pousse les gens les uns vers les autres ? Le pouvoir. Les êtres humains ont toujours été attirés par le pouvoir et plus on détient de pouvoir, plus on devient attirant pour l’autre. Selon la théorie de l’équité, les relations sont plus durables lorsque les deux partenaires exercent le même pouvoir entre eux. Beaucoup, cependant, donnent à l’autre tout le pouvoir de la relation, et ensuite se sentent mal de ne plus être sa priorité. Personne ne peut vous marcher dessus si vous ne vous allongez pas d’abord.

S’il vous trahit et que vous restez, qu’il vous trahit encore et que vous restez, et qu’il vous trahit à nouveau au point de provoquer en vous rage, mal-être et tristesse, mais que vous restez quand même, quelle dose de pouvoir pensez-vous détenir au sein de votre relation ? Vous pourriez carrément vous tatouer son nom sur le front, vous êtes son objet, sa propriété. Non seulement vous vous faites du mal, mais en plus vous vous rendez moins attirante aux yeux de votre compagnon. Toute personne engagée dans une relation devrait tracer une ligne que son partenaire sait ne pas devoir franchir. Lorsque nous établissons des limites et que les gens savent que nous ne prenons pas la chose à la légère, ils seront beaucoup plus prudents et se contrôleront. Si quelqu’un franchit cette ligne, il saura d’avance quelle sera votre réaction : il aura franchi la ligne qui mène à la séparation. Vous devrez partir, il ne vous aura laissé aucun autre choix.

D’ailleurs, pour partir, il faut être absent. Vous ne pouvez pas rompre toute relation en continuant à le voir, à lui envoyer des textos et à répondre à ses coups de fil. Ma chère, comment ressentir votre manque si vous n’êtes jamais vraiment partie ? Il faut cesser tout contact ! Ne répondez pas à ses textos, à ses appels téléphoniques et si un pigeon voyageur se présente à votre porte pour vous apporter son message, appelez le garde forestier. S’il y a une chose que les hommes savent biologiquement et instinctivement faire, c’est obtenir ce qu’ils veulent. S’il vous veut vraiment, il VIENDRA vous chercher. Vous n’avez pas besoin de laisser des miettes de pain le long de votre chemin, par peur qu’il se perde. Si vous êtes la femme de ses rêves, pensez-vous vraiment qu’il vous laissera partir parce que vous n’avez pas répondu à son texto ? Et si vous n’êtes pas la femme de ses rêves, pourquoi avez-vous décidé de vous en contenter ? Statistiquement, vous êtes compatible avec un homme sur sept. Bien sûr, vous aurez peut-être à supporter six rendez-vous inintéressants. Mais l’homme qui ne prendra JAMAIS le risque de vous perdre, qui viendra toujours vous chercher, se trouve juste au coin de la rue. Arrêtez de vous saouler avec de la vodka aromatisée. Tournez la page, la sobriété apportera de la clarté dans votre vie.

N’exagérez pas sur les réseaux sociaux. Arrêtez de parler de lui, de votre rupture ou de ce qu’il vous a dit en partant. Arrêtez de dire à quel point vous vous portez mieux sans lui ou de publier des selfies avec les paroles des chansons sur lesquelles vous aviez l’habitude de danser ensemble. Je vous interdis de « liker » ses photos ou, encore pire, de lui envoyer des photos. Rappelez-vous que partir est souvent la seule chose que vous pouvez faire pour sauver votre relation. Mais si vous ne partez pas vraiment, ne venez pas vous plaindre sur Twitter. Votre silence doit devenir assourdissant. Il PANIQUERA si la personne avec qui il a partagé ses pensées et ses rêves les plus profonds disparaît en une minute. Quand bien même il était de prime abord satisfait de votre rupture, votre silence le déstabilisera, et il remettra tout en question. La fille impuissante qu’il croyait avoir laissé derrière lui, deviendra une déesse dont il ne peut plus se passer. Il commencera à s’inquiéter de vous avoir perdue pour toujours. Cela peut prendre quelques mois, mais si vous gardez le silence, il VIENDRA chez vous. Et alors, ma chère, ce sera à vous de choisir quoi faire.

En attendant, prenez le temps de réparer ce qui est cassé. Qu’est-ce qui vous pousse à avoir tellement besoin d’un autre au point d’être prête à vous contenter de miettes ? Vous êtes digne d’attention, d’amour et de sécurité. Vous devez le découvrir par vous-même.

Mais d’abord, vous devez partir.

 

Heather Thompson Day, professeure adjointe en communication à Andrews University. Auteure de 5 livres chrétiens dont « Life After Eden » (littéralement, La vie après l’Eden). Vous pouvez la suivre sur Twitterou sur IG HeatherThompsonDay.

Source  http://envisionmag.com/faith/if-you-want-him-to-stay-you-may-need-to-leave/

Traduit par Tiziana Calà

AdventHealth, invité vedette d'un symposium sur la santé
Le nombre des Suisses sans religion progresse

Adventiste Magazine

La revue officielle de la Fédération des Églises Adventistes du Septième jour de la Suisse romande et du Tessin.

Laissez votre commentaire

Inscrivez-Vous

Inscrivez-vous pour recevoir les notifications dans votre e-mail

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de protection de données.

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top