Main Menu

Les responsables de communication adventistes se montrent audacieux pour soutenir la mission de l’Église

Shares

Les responsables de communication adventistes du septième jour ont clôturé l’édition 2019 de la conférence du Réseau Mondial Adventiste d’Internet (GAiN) à Sweimeh, en Jordanie, en s’engageant à aller plus loin et à prendre des initiatives audacieuses pour soutenir la mission de l’Église.

Le 28 février 2019, la session finale du programme, qui a rassemblé plus de 600 experts des technologies de l’information (TI), directeurs de la communication, producteurs de télévision, photographes, cinéastes, producteurs de radio et rédacteurs d’informations travaillant pour l’Église adventiste, a été l’occasion de montrer une volonté claire de se tourner sur l’extérieur.

« La communication dans l’église n’est pas une fin en soi, » a déclaré le directeur de la communication de l’Église adventiste, Williams Costa Jr., en marge de la conférence. « Nous sommes ici pour servir, pour utiliser notre voix pour soutenir l’action que l’église mène vers l’extérieur ainsi que les initiatives missionnaires. »

Sur la base de cette philosophie en développement, GAiN a choisi de s’associer à l’Agence Adventiste de Développement et de Secours (ADRA), qui a organisé deux semaines de rencontres annuelles en Jordanie. ADRA a inspiré les participants à la conférence GAiN avec son unique mission qui est de servir les populations du monde, et les participants au programme GAiN ont discuté de la manière d’apporter une expertise en communication à cette mission.

Williams Costa, directeur de la communication de l’Église adventiste mondiale, s’adresse aux participants à la conférence GAiN 2019 à l’occasion du programme qui a eu lieu en Jordanie. Photo d’Emily Mastrapa / ANN

Importance des Conférences GAiN

Les conférences GAiN ont débuté en 2003 lorsqu’un groupe d’experts en Technologie de l’Information (TI) de l’église a rencontré les membres du Conseil de la Conférence Générale sur l’Évangélisation et le Témoignage, pour rechercher de meilleures méthodes de réseautage, de processus de rationalisation, et de partage des ressources, ont expliqué les organisateurs. Depuis, le programme annuel s’est développé pour inclure des adventistes qui travaillent pour l’Église dans les médias et dans la communication.

Bien que ces entités travaillant dans la communication se soient réunies immédiatement avant ou après GAiN afin de discuter de stratégie, toutes les parties ont convenu cette année d’essayer une nouvelle approche. Les séances plénières du matin et du soir ont réuni tout le monde, tandis que l’après-midi a permis à GAiN, à Hope Channel, à la Radio Adventiste Mondiale (AWR), à ITS et au Global News Summit (Sommet sur les Informations Mondiales) d’organiser des réunions séparées.

Les séances plénières de GAiN tenues le matin comprenaient des présentations sur divers domaines de la communication, comme l’aide humanitaire, l’éducation et les ministères des femmes et des enfants. « Il s’agit de regarder de plus en plus à l’extérieur de nous-mêmes, de rechercher des endroits où nous pouvons apporter un soutien à la mission consistant à proclamer l’espérance et la guérison à un monde malade, » a déclaré William Costa Jr. à Adventist Review.

Au cours de l’édition 2019 de la conférence, les séances plénières ont été tenues en alternance avec des exposés, des discussions en panel et des échanges plus spécialisés l’après-midi. La séance de clôture de 45 minutes, qui s’est tenue le 28 février, a tenté d’établir un lien entre les différents ministères et de montrer un objectif unificateur derrière cette nouvelle stratégie. « Quel que soit notre domaine d’expertise, nous sommes ici pour servir l’église, » a dit William Costa Jr.

Intentional About Our Message

Pour AWR, cela revient à l’intentionnalité, selon le vice-président administratif d’AWR, Kent Sharpe. « Plus nous sommes intentionnels avec notre message, meilleurs sont nos résultats, » a-t-il déclaré. Les dirigeants de AWR discutent des moyens de mieux intégrer les messages diffusés sur la radio dans les plans d’évangélisation des champs locaux, a-t-il ajouté.

Kent Sharpe a expliqué, à titre d’exemple, comment, dans au moins deux endroits, AWR avait diffusé des sermons sur la prophétie sur des stations de radio de l’église, 90 jours avant une campagne d’évangélisation majeure. « Les résultats ont été époustouflants, » a-t-il déclaré.

Dans le cas de Hope Channel, le réseau de télévision officiel de l’Église adventiste, la priorité est d’emmener les téléspectateurs dans un voyage les conduisant à devenir des disciples de Jésus, d’après ce qu’a indiqué son président, Derek Morris. « Nous voulons nous concentrer précisément sur la mission, et aider nos téléspectateurs à trouver une communauté spirituelle, » a-t-il déclaré.

Un Réseau de Soutien 

Les dirigeants du ministère s’accordent sur le fait que très peu pourrait être accompli sans le soutien important et bien organisé des experts adventistes en technologie de l’information (TI). « Nous apportons les fondements qui permettront aux autres ministères de l’église de construire leurs projets, » a expliqué Stephen Filkoski, directeur de ITS à la Conférence Générale. « Cette semaine, nous avons discuté de la manière dont les TI pourraient construire une structure, limiter le chaos et hiérarchiser les projets afin que nous puissions répondre plus efficacement aux besoins de la mission de l’église. »

Le réseau de soutien de l’église comprend SunPlus, un pack logiciel de gestion financière et de comptabilité conçu pour les organisations administratives et institutionnelles adventistes. Le directeur, Brent Burdick, a déclaré qu’à l’heure actuelle, SunPlus emploie 19 personnes basées dans neuf pays, une équipe qui apporte son soutien au travail de l’église dans 127 pays, pour 852 organisations de l’église et 3600 utilisateurs. « Au cours de nos discussions, il nous a été rappelé notre rôle en tant qu’acteurs de la communication au niveau financier utilisant la technologie, et comment cela s’intègre dans la vision globale de notre église bien-aimée, » a-t-il déclaré.

Les responsables de la communication adventiste, Jennifer Stymiest (à droite), directrice de l’information pour Adventist News Network (Réseau Adventiste d’Information), et Costin Jordache (à gauche), rédacteur en chef pour Adventist Review, discutent de la meilleure façon de communiquer avec des publics extérieurs à l’église lors du Sommet Mondial de l’Information. Photo de Adventist News Network

Partager le Récit

Le 26 février, le deuxième Sommet Mondial annuel de l’Information, destiné aux rédacteurs, journalistes, photographes et cinéastes de l’Église, a permis de discuter des meilleures pratiques et de la meilleure façon de communiquer avec des publics extérieurs à l’église, a indiqué la directrice adjointe du Département de la Communication et directrice de l’information de Adventist News Network (ANN), Jennifer Stymiest. Le sommet de l’information est un programme organisé conjointement par ANN et Adventist Review Ministries.

Selon le directeur de la communication et rédacteur en chef de Adventist ReviewCostin Jordache, les discussions ont porté entre autres sur la manière d’accroître la vitesse d’un flux d’information précis et de tirer le meilleur parti des réseaux sociaux pour le partage d’informations. « Nous avons également expliqué comment relater des histoires sensibles et travailler dans un environnement d’informations qui encourage un niveau croissant de transparence, » a-t-il déclaré.

Costin Jordache a également dévoilé ce qu’il a appelé « un projet passionnant, » un référentiel mondial d’informations. L’initiative, toujours en phase de développement, actuellement appelée Adventist News Exchange (Échange d’Informations Adventiste), deviendrait un canal permettant à chaque entité adventiste officielle à la fois de contribuer à, et de bénéficier d’une base de données d’informations mondiale. Les informations qui seraient placées dans ce répertoire seraient ensuite traduites dans diverses langues et largement partagées dans le monde entier par toute entité adventiste officielle (annuaire adventiste).

Un Réseau de Collaboration

En soulignant le caractère collaboratif de la conférence GAiN de 2019, le président de l’Agence Adventiste de Développement et de Secours (ADRA), Jonathan Duffy, a été invité à faire part de son évaluation de la conférence de 2019. « Cela a été une vraie bénédiction [d’avoir participé à GAiN] » a-t-il déclaré. « Nous avons trop de silos dans les différents départements de l’église. Nous devons trouver une seule voix ; nous devons trouver une action. »

Jonathan Duffy, directeur d’ADRAi, a déclaré que l’organisation de développement et de secours de l’église est unie dans la mission qui est « d’amener le changement et d’être les agents d’espérance et de guérison dont le monde a besoin. » Photo de Adventist News Network

Jonathan Duffy a expliqué que l’union dans la mission n’est qu’un premier pas. « Nous sommes déjà unis dans la mission, » a-t-il déclaré. « Nous devons maintenant travailler ensemble et associer nos ministères pour travailler plus efficacement. Nous pouvons faire tellement plus en travaillant ensemble. »

Il s’agit avant tout de provoquer le changement et d’être des agents d’espérance et de guérison dont le monde a besoin, a déclaré Jonathan Duffy. « [Je prie] qu’en tant qu’église, nous restions unis, dirigeant les gens vers Celui qui apporte la vraie guérison. »

Le vice-président de l’Église adventiste, Billy Biaggi, qui partage cette vision a invité les responsables de la communication à continuer à discuter « de la manière de transmettre un message qui significatif à la population de ce monde. » Faisant référence à Romains 10:9, dans ses remarques de clôture, Billy Biaggi a invité les responsables de communication adventistes à « Croire en leurs cœurs, mais à confesser de leurs bouches. » « Nous devons placer nos lampes sur un chandelier, » a-t-il déclaré.

Faisant écho aux autres responsables de la communication, Billy Biaggi a également appelé chacun à œuvrer pour davantage de synchronisation entre les différents ministères de l’église. « [Nous devons] intégrer tous les ministères, y compris les institutions, les agences et l’administration de l’église, » a-t-il déclaré.

Derek Morris partage cet avis. « Nous sommes plus forts lorsque nous travaillons ensemble au nom de Jésus. »

L’édition 2020 de la Conférence GAiN sera organisée en ligne uniquement, en raison de la tenue de la Session de la Conférence Générale. Les dates sont en attente de confirmation.

Marcos Paseggi, de Adventist Review
Source https://www.interamerica.org/fr/2019/03/les-responsables-d-communication-adventistes-se-montrent-audacieux-pour-soutenir-la-mission-de-leglise/
Traduction: Patrick Luciathe

Comment l’addiction digitale influence notre vie
Comment mieux atteindre les anciennes et nouvelles générations

Laissez votre commentaire

Inscrivez-Vous

Inscrivez-vous pour recevoir les notifications dans votre e-mail

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de protection de données.

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top