Main Menu

Trois rencontres avec des démons et la mort en Finlande

Shares

Leena* se tourna brusquement vers ses amis, Timo et Anneli*, lors d’une étude biblique dans son appartement de Raahe, en Finlande.

“J’ai un mauvais pressentiment,” dit-elle. “Prions.”

Les trois étudiants universitaires se mirent à genoux. A cet instant, une grande silhouette sombre fit irruption dans le salon et se dirigea vers Anneli. La jeune femme tremblait d’horreur, la silhouette sombre tentait de l’attraper. Elle fit comme si elle était en train de mourir.

Timo et Leena commencèrent à prier plus intensément.

Puis une figure lumineuse entra dans la pièce et chassa la figure sombre. La silhouette sombre se tenait près de la porte et essayait de rentrer, mais la silhouette lumineuse bloquait toute tentative. Au bout d’une dizaine de minutes, la silhouette sombre abandonna et partit.

Lorsque la paix revint dans la salle, les élèves secoués reconstituèrent ce qui s’était passé. Timo n’avait vu que des ombres claires et des ombres sombres se déplacer sur le sol. Leena avait été témoin de l’échange entre les figures de l’ombre et de la lumière. Anneli disait n’avoir vu qu’un grand être sombre.

Plus tard, Timo apprit que l’attaque s’était déroulée en même temps qu’un suicide dans une maison voisine.

“C’est pour ça que j’ai eu ce mauvais pressentiment”, dit Leena.

Brisant le silence, Anneli reconnut qu’elle avait pratiqué le spiritisme dans le passé et était harcelée par les mauvais esprits. “Dieu, cependant, est plus puissant”, dit-elle. Seule au lit, après l’attaque de l’étude biblique, elle vit la silhouette lumineuse entrer dans sa chambre et rester assise sur le lit jusqu’à l’aube. Les attaques prirent fin après son baptême.

 

“Ne te fais pas baptiser”

Pasteur Timeo, responsable de la Communication pour l’Eglise Adventiste en Finlande

C’était la première fois que Timo témoignait de la grande controverse entre le Christ et Satan de près et personnellement. Ce n’était pas la dernière.

Timo, habituellement bon dormeur, se réveilla une nuit avec la sensation que quelqu’un le regardait dans l’obscurité. Puis il entendit une voix.

Ne te fais pas baptiser“, dit la voix.

Timo, étudiant en ingénierie software, se préparait au baptême à l’Église Adventiste. Il fixa l’obscurité. Il ne voyait rien, mais il pouvait sentir une présence. Après avoir prié, la “présence” disparut.

Le lendemain, Leena dit à Timo que quelqu’un s’était suicidé près de chez lui la nuit précédente.

“Tu sais à quelle heure ?” demanda Timo.

C’était l’heure exacte à laquelle il s’était réveillé.

Cet avertissement inhabituel n’empêcha pas Timo d’être baptisé, et il devint pasteur adventiste.

 

Tentative de suicide en mer

Ses expériences avec le surnaturel et le suicide ne cessèrent pas.

Un jour, Timo et plusieurs autres pasteurs adventistes montèrent à bord d’un ferry pour un voyage d’une nuit pour une conférence de pasteurs en Suède.

Cette nuit-là, Timo était agité. Après avoir essayé de s’endormir,en vain, il ressentit une urgence soudaine à prier. Aussitôt après avoir commencé à prier, il entendit des rires démoniaques. Le son épouvantable était indescriptible, quelque chose comme un rire de maniaque. Timo sentit qu’il se passait quelque chose de mal, mais il ne savait pas quoi. Il pria pendant deux heures.

Au petit-déjeuner, un pasteur plus âgé approcha Timo.

“Qu’est-ce qui t’est arrivé pendant la nuit ?” a-t-il demandé. “Le Saint-Esprit m’a dit de prier pour toi.”

Il raconta avoir été réveillé au milieu de la nuit et avoir prié pour Timo. Puis un autre pasteur vint à la table du petit-déjeuner.

“Tu ne sais pas ce qui m’est arrivé hier soir”, a-t-il dit. “Je me suis réveillé et j’ai senti l’urgence d’aller prendre l’air dehors. Quand je suis arrivé sur le pont, j’ai vu un homme sur le point de sauter à la mer.”

Le pasteur persuada l’homme de revenir sur le pont et passa ensuite une heure à lui conseiller de ne pas se suicider.

En comparant le moment de leurs expériences nocturnes, les trois pasteurs se sont rendus compte qu’elles s’étaient produites simultanément.

Timo, aujourd’hui âgé de 45 ans et directeur de la communication de l’Église Adventiste de Finlande, voit dans ces trois rencontres avec le suicide et le surnaturel la preuve que la grande controverse entre Christ et Satan est bien réelle.

“Cela se passe tout autour de nous”, dit-il. “Ce qui est encourageant, c’est que Jésus a déjà gagné. Nous n’avons rien à craindre. Même avec ces événements surnaturels et terrifiants, Jésus nous protège encore. Il n’y a rien que l’autre camp puisse faire.”

Source https://ted.adventist.org/news/1396-three-brushes-with-demons-and-death-in-finland?idU=1

 

Le père a arrêté, la mère a arrêté, mais David a continué à prier
Les archéologues au point culminant des célébrations du projet jordanien de 50 ans

Laissez votre commentaire

Inscrivez-Vous

Inscrivez-vous pour recevoir les notifications dans votre e-mail

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de protection de données.

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top