Main Menu

RELATION D’AIDE POUR LES VICTIMES DES OURAGANS IRMA ET MARIA

Shares

A Ste-Croix, l’Eglise Adventiste commence à coordonner les services de relation d’aide après le passage des ouragans Irma et Maria.

L’Eglise Adventiste du Septième jour dans le territoire de la Fédération du Nord de la Caraïbe propose des services de relation d’aide aux membres d’église et aux membres de la communauté alors qu’ils continuent de se remettre de la dévastation causée par les ouragans Irma et Maria.

Une équipe du Centre Educatif et Comportemental CW basé à Atlanta, en Géorgie, aux États-Unis, a visité plusieurs églises et communautés à Ste-Croix et a offert du 22 au 29 octobre 2017, des services de relation d’aide afin d’aider les individus à pour gérer leur vie après des évènements traumatisants.

« Vivre une catastrophe est quelque chose de traumatisant et nous avons tous connu un certain niveau d’angoisse depuis le passage d’Irma et de Maria, » a dit pasteur Desmond James, président de la Fédération du Nord de la Caraïbe.

« Les îles ont été complètement secouées et nous avons des centaines de membres d’église dont les maisons ont été inondées et des membres du personnel qui ont vécu des expériences traumatisantes, » a dit Desmond James.

Des membres assistent à l’une des séances de relation d’aide à l’église Adventiste Peter’s Rest à Ste-Croix, du 22 au 29 octobre 2017.

Le plan est d’exposer l’ensemble du territoire de la fédération à cette opportunité afin de l’amener à prendre soin de lui même, a ajouté pasteur James.

Depuis le passage de l’ouragan, les résidents ont éprouvé un mélange d’émotions comme la tristesse, la culpabilité, l’anxiété, la solitude, la sensation d’être vide, la fatigue, l’impuissance, l’incrédulité, l’engourdissement et la colère, a déclaré Dr Vincentia Paul-Constantin, directrice du Centre Educatif et Comportemental CW.

« Notre philosophie est holistique, » a déclaré Jessica Whyte, directrice adjointe du centre. « Nous considérons comme un de nos plus grands privilèges d’aider le peuple de Dieu à comprendre qui il est et l’histoire que Dieu écrit dans leur vie. « Dr Vincentia Constantin et Jessica Whyte sont toutes deux originaires des Iles Vierges et sont affiliés à l’Eglise Adventiste et ont donc proposé leurs services gratuitement.

Dr. Constantin a aidé les membres à identifier des signes d’une souffrance malsaine tels que le fait d’éviter ou d’exclure des amis et des membres de la famille ou encore d’avoir de manière prolongée le sentiment que la vie n’en vaut pas la peine. Elle a invité les membres à trouver des occasions de démontrer l’amour de Dieu aux personnes dont la vie a été touchée par cette tragédie.

« Assurément Dieu ne vous a pas abandonnés, » a dit Jessica Whyte. Elle a invité les membres d’église et les membres de la communauté à « chercher ceux qui ont besoin d’un mot d’encouragement, d’une prière sincère, ou une personne prête à vraiment écouter afin de leur faire savoir qu’il y a encore des personnes qui se soucient des autres, » a-t-elle dit. Jessica Whyte a expliqué que si les expériences ne sont pas gérées, elles pourraient au fil du temps s’exprimer à travers des maladies mentales chroniques, la dépression, l’anxiété et les troubles du comportement.

Pasteur Vashni Cuvalay, qui a visité de nombreuses îles touchées, a déclaré que c’était déchirant de voir la situation de nombreux membres d’église et ce qu’ils ont vécu à Saint-Martin. « Cela les affecte maintenant mentalement, donc le service de relation d’aide peut leur apporter une certaine aide. »

Les dirigeants de la fédération envisagent de coordonner les services de relation d’aide pour situations de crise à St. Thomas et St. Maarten au cours des semaines à venir.

Le besoin de bien-être mental et émotionnel est grand et les membres qui sont des conseillers formés et qualifiés ont offert leurs services bénévolement, ont indiqué les dirigeants d’église locaux.

Pasteur Danny Philip fait partie d’un certain nombre d’individus qui offrent aux familles des services de relation d’aide pour qu’elles puissent gérer cette période difficile. « Le ministère exercé par les conseillers de passage, bien que court, a été généralement bien reçu vu le besoin écrasant – et inattendu, » a dit pasteur Philip.

Il s’agit d’aider ceux qui ont été touchées à trouver un langage approprié pour exprimer leurs sentiments après avoir vécu de telles catastrophes qui ont perturbé leur vie, a déclaré pasteur James.

Les dirigeants de la fédération sont en discussion avec l’Equipe Internationale de Traumatologie de la Santé Comportementale de l’Université de Loma Linda pour bientôt apporter de l’aide au territoire, a dit pasteur James.

Dpto. Communications DIA 

Traduction: Patrick Luciathe

UN ADVENTISTE AVEUGLE, SÉNATEUR ET DÉSORMAIS DOCTEUR
L’UNIVERSITÉ DE MONTEMORELOS REÇOIT LA MÉDAILLE D’ARGENT DE L’ACADÉMIE NATIONALE FRANÇAISE DE MÉDECINE

Adventiste Magazine

La revue officielle de la Fédération des Églises Adventistes du Septième jour de la Suisse romande et du Tessin.

Laissez votre commentaire

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top