Main Menu

Participation record au Festival de films Sonscreen 2019

Shares

Le Festival de films Sonscreen a battu un record cette année alors que 265 réalisateurs, professeurs, professionnels et amateurs ont présenté 57 sélections officielles lors de l’événement tenu à l’Université La Sierra, à Riverside, en Californie, du 4 au 6 avril. Les sélections officielles provenaient d’un bassin de 95 soumissions.

Lors du festival de trois jours organisé par l’Église adventiste du septième jour en Amérique du Nord (DNA), on a présenté les sélections officielles de réalisateurs étudiants et donné aux jeunes adultes l’occasion de poser des questions à leurs pairs au sujet de leur film. L’événement s’est terminé par une cérémonie de remise de prix et une réception de clôture lors desquelles les films de douze étudiants ont été récompensés.

« Chaque année, le Festival Sonscreen grandit, tant en matière de soumissions de films qu’en affluence », a dit Julio Muñoz, directeur du Festival de films Sonscreen et directeur adjoint du bureau des Communications de la DNA. « L’année dernière, nous avons battu notre record de 61 soumissions de films par des étudiants. Cette année, nous sommes passés à 95! C’est formidable de voir les chiffres ainsi que la qualité des films augmenter. Nous ne pouvons présenter qu’un nombre limité de films lors du Festival, mais nous sommes heureux d’avoir pu passer de 47 à 57 cette année. »

Présent pour la première fois, Andrew Cathlin, qui effectue une maîtrise en production télévisuelle et cinématographique à l’Université Regent, a découvert le Festival Sonscreen dans un article. Il y a soumis un film chrétien basé sur une histoire vraie. « Je suis absolument époustouflé par le talent des réalisateurs de notre Église qui proviennent d’écoles adventistes du septième jour, a-t-il dit. Les médias sont un moteur puissant pour atteindre les gens et raconter des histoires. C’est génial que l’Église adventiste organise un tel événement pour ceux qui veulent raconter des histoires dans des films.

Plusieurs réalisateurs de niveau secondaire présents au Festival Sonscreen 2019 (de gauche à droite : Alina Weber, Lindsey Gispert et Brandon Cheddar) ont répondu aux questions du public après la présentation d’un bloc de films le 5 avril. Une photo de Dan Weber.

Six courts métrages professionnels ont également été présentés, et le ministère cinématographique de l’église adventiste du septième jour de Plantation a parlé d’extraits de son long métrage lors de la programmation du sabbat. Le dimanche matin, les participants ont eu droit à une présentation en prime : la première de la série web Arnion (« L’agneau »), une collaboration entre la DNA, le Centre médiatique de l’Université de Walla Walla et Rachel Scribner, une étudiante diplômée de l’Université de Walla Walla qui a adapté le scénario et réalisé la version de la DNA. Arnion a d’abord été réalisé par le Stimme der Hoffnung, le Centre médiatique européen de l’Église adventiste du septième jour. La DNA a acheté les droits et adapté la série sur l’Apocalypse destinée à un auditoire postmoderne et adventiste.

Les sept blocs de films étudiants et les présentations de films professionnels ont été suivis d’une période de questions. Parmi les invités spéciaux du Festival, on retrouvait Jay Stern, producteur de films, Jordi Ros, scénariste, Chris et Tatia Cibelli, monteurs, Nick Livanos, auteur et réalisateur de The Belly of the Whale, Paul Kim, producteur et réalisateur de The Book of Joshua, Timothy Standish, scientifique du Geoscience Research Institute, Klaus Popa, PDG de Hope Media Europe (le nouveau nom du Stimme) et Adrian Dure, réalisateur à Hope Media Europe et producteur/réalisateur de la version originale d’Arnion.

  1. Livanos, professeur de production cinématographique à l’Université adventiste Southern, a dit que « Sonscreen est un excellent festival de films. Il réunit la communauté adventiste de réalisateurs et j’adore rencontrer les autres écoles et travailler en collaboration avec elles de manière à ce que nous voyions que nous faisons tous partie de la même équipe. J’aime les moments où les gens applaudissent très fort une autre école ou un autre réalisateur parce qu’ils ont aimé ce qu’ils ont vu. Nous voyons ainsi que nous sommes réellement une grande famille. »

« Le Festival Sonscreen s’efforce sans cesse de former une communauté inclusive où les jeunes réalisateurs sont encouragés en tant qu’artistes et sentent qu’ils peuvent utiliser leur art pour réfléchir au monde dans lequel ils vivent en toute authenticité », a dit M. Muñoz.

Rodney Vance, directeur du programme de cinéma de l’Université de La Sierra, interviewe le producteur de films, Jay Stern, qui a reçu le prix Vision du Festival Sonscreen lors de la présentation phare du 4 avril.

Summer Medina, étudiante finissante avec une majeure en cinéma, assiste au Festival Sonscreen depuis qu’elle est au secondaire. « Il s’agit d’un endroit extraordinaire où les réalisateurs adventistes peuvent s’exprimer, a-t-elle dit, ce qui n’est pas très répandu dans notre culture adventiste. Je pense que c’est super de voir les différentes écoles se soutenir les unes les autres, de rencontrer de nouvelles personnes et de regarder des films. [Au Festival Sonscreen], on peut rencontrer des gens avec qui on collaborera peut-être un jour. »

Puis elle a ajouté, « C’est un endroit génial pour trouver de l’encouragement. »

Pendant 19 ans, le Festival Sonscreen a offert aux jeunes réalisateurs de films l’occasion de montrer leur travail, d’apprendre de professionnels, d’élargir leur réseau de contacts et d’être reconnus dans leur travail. Les 57 sélections officielles ont été divisées en six catégories : courts métrages d’animation, courts métrages artistiques/expérimentaux, courts métrages dramatiques, courts documentaires, courts métrages comiques et courts métrages d’élèves du secondaire.

Le Festival s’est clôturé par la présentation de dix prix Sonny : meilleur court métrage artistique/expérimental, meilleur court métrage d’animation, meilleur court documentaire, meilleur court métrage d’élèves du secondaire, meilleur court métrage comique, meilleur court métrage dramatique, le choix du jury, le choix du public et les meilleurs films du Festival (ex æquo). Des prix de mentions honorables ont également été remis pour des courts métrages artistique/expérimental, comique, dramatique, et d’animation, ainsi que pour un court documentaire.

Tatia et Chris Cibelli (à gauche), monteurs professionnels, parlent à des étudiants en réalisation de films lors d’un repas au Festival de films Sonscreen 2019.

  • Étaient notamment représentés au Festival l’Université Andrews (Michigan), l’Académie adventiste Burton et l’Université adventiste Southwestern (Texas), l’Académie de la mission hawaïenne (Hawaï), l’Académie de La Sierra, l’Université de La Sierra, l’Académie de Loma Linda, le Collège de Pacific Union et l’Académie adventiste de Redlands (Californie), l’église adventiste du septième jour de Plantation (Floride), l’Université Regent (Virginie), l’Académie adventiste de Spencerville (Maryland), l’Université adventiste Southern (Tennessee) et l’Université de Walla Walla (Washington).

« Je pense qu’il est assez incroyable que l’Église adventiste du septième jour parraine un tel événement, un festival de films, a dit M. Livanos. Notre Église n’a pas la réputation d’aimer les films depuis longtemps. C’est donc remarquable que tous ces gens voient que les films peuvent être un outil significatif d’expression de soi, de partage du message de Jésus ou d’une histoire humanitaire importante. »

La sélection officielle et les gagnants du Festival Sonscreen

  • Meilleurs films (ex æquo)
    Charlie | Sarah Martinez
    Beep Bop Symphony | Christin Smolinski
     
  • Choix du public
    Beep Bop Symphony | Christin Smolinski 
  • Choix du jury
    Car Treble | Noah Dauncey 
  • Prix Vision du Festival Sonscreen 2019
    Jay Stern

Pour voir les gagnants de chaque catégorie, veuillez cliquer ICI.

Kimberly Luste Maran est une directrice adjointe des Communications à la Division nord-américaine; CLIQUER ICI pour voir d’autres photos du Festival.

Traduction : Marie-Michèle Robitaille
Source www.interamerica.org/fr/2019/04/participation-record-a-la-soumission-de-films-du-festival-de-films-sonscreen-2019/

Mission adventiste en France : « Dieu fait de grandes choses ! »
Une enfant atteinte de drépanocytose guérie à l’hôpital de Loma Linda

Laissez votre commentaire

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top