Main Menu

L’importance de l’église

Shares

L’une des études les plus complètes jamais réalisées sur la foi et les adolescents révèle que les jeunes qui prennent leur foi au sérieux font des choix plus sages dans la vie. L’étude intitulée « The National Study of Youth and Religion* » (littéralement, L’étude nationale sur les jeunes et la religion), a révélé que les adolescents qui pratiquent leur foi ont plus de chances que les autres de réussir à l’école, de se sentir bien dans leur peau, d’éviter le sexe, les drogues et l’alcool et de se soucier des pauvres.

L’étude a conclu qu’une foi active chez les adolescents aide à « promouvoir des adolescents en meilleure santé, plus engagés et menant une vie plus constructive et prometteuse ». Et, bien sûr, la fréquentation régulière de l’église est l’un des moyens le plus efficaces pour grandir dans la foi, et en tant qu’adolescents et qu’adultes. Il y a de bonnes raisons pour lesquelles les gens vont à l’église, il faut juste que vous en choisissiez une !

Fournit un temps de méditation et de réflexion

La plupart d’entre nous vit une vie trépidante, pleine de choses à faire. L’adoration offre le temps nécessaire pendant lequel nous pouvons rester tranquilles et réfléchir sur ce qui est vraiment important.

Permet d’avoir un mariage plus heureux

À l’aide des données de l’enquête menée par la revue Redbook auprès de 100.000 femmes, les chercheurs Carol Travis et Susan Sadd ont constaté que les femmes les plus religieuses sont les plus heureuses et les plus satisfaites du sexe conjugal, ceci par rapport aux femmes moyennement religieuses ou non religieuses. De toute évidence, l’engagement religieux joue un rôle important dans l’intention d’améliorer et ne pas entraver le mariage.

Apporte une guérison holistique

Certains seront étonnés d’apprendre que Chung-Chou Chu et ses collègues de l’Institut psychiatrique de la ville d’Omaha, dans le Nebraska, ont constaté un plus faible taux de réhospitalisation chez les schizophrènes qui allaient à l’églises ou qui ont reçu un soutient de la part des femmes religieuses et des ministres de culte. L’adoration est positive pour notre santé mentale !

Steven Stack, chercheur auprès de l’Université d’État de Wayne, a fait des études approfondies sur la relation entre la religion et la santé mentale. Ses recherches montrent que les non-chrétiens sont quatre fois plus susceptibles de se suicider par rapport aux gens de foi qui fréquent régulièrement l’église et que la fréquentation de l’église prédisait les taux de suicide de manière plus efficace que tout autre facteur, y compris le chômage.

Le psychiatre David B. Larson a étudié la relation entre l’engagement religieux et l’abus d’alcool. « J’ai constaté que ceux qui abusent de l’alcool ont rarement un engagement religieux. En effet, quand mes collègues et moi, nous avons interrogé un groupe d’alcooliques, nous avons constaté que près de 90% d’entre eux avait perdu tout intérêt pour la religion pendant l’adolescence ».

Permet d’avoir un guide financier

Le psalmiste soulève cette importante question : « Comment rendrai-je à l’Eternel tous ses bienfaits envers moi ? » (Psaumes 116.12). Dans l’église, on nous rappelle la grande bonté de Dieu envers nous, en nous invitant à y répondre avec joie et à partager nos biens matériels avec les autres.

De nombreux problèmes de ce monde tourne autour de l’argent. C’est pourquoi Paul, écrivant à Timothée, qui travaillait avec lui dans le ministère, lui a conseillé : « Recommande-leur de faire du bien, d’être riches en bonnes œuvres, d’avoir de la libéralité, de la générosité » (1 Timothée 6.18).

Pendant l’adoration, on nous rappelle souvent que tout ce que nous avons résulte de Dieu, c’est lui qui nous l’a donné. Et chaque semaine, nous avons l’occasion de contribuer afin que notre argent puisse être utilisé pour aider les autres.

Favorise la critique musicale

À travers les hymnes, les chants et d’autres performances vocales, nous sommes informés, inspirés et touchés par la beauté de la musique et des mots utilisés.

Une jeune femme continuait à fréquenter l’église même si sa vie et son lieu de travail étaient devenus un champ de bataille. Profondément découragée, elle caressait l’idée du suicide. Elle se trouvait dans l’église quand la congrégation a commencé à chanter un hymne de Joseph Scriven, « Quel ami fidèle et tendre nous avons en Jésus Christ ». Les mots familiers du chant ont acquis un nouveau sens pour elle, alors qu’elle chantait avec les autres. « En un instant, je me suis sentie pleine d’espoir, une sensation que je ne ressentais depuis longtemps. En chantant et en écoutant cet hymne, je me suis rendue compte que j’avais essayé de combattre toute seule mes batailles, sans permettre à Dieu d’alléger ma charge ».

Enseigne les vérités bibliques

Apparemment, même les communautés chrétiennes du Nouveau Testament avaient des membres qui n’allaient pas régulièrement à l’église ; voilà pourquoi, dans le livre des Hébreux, nous lisons ce commandement : « N’abandonnons pas notre assemblée, comme c’est la coutume de quelques-uns ; mais exhortons-nous réciproquement, et cela d’autant plus que vous voyez s’approcher le jour » (Hébreux 10.25).

Crée l’égalité

Les distinctions, qui sont parfois trop importantes dans le monde, ne trouvent pas de place dans l’église. La Bible est très claire sur ce point : aux yeux de Dieu, nous avons tous été créés à l’image de Dieu. Nous sommes tous ses enfants bien-aimés, indépendamment de notre statut ou de notre naissance. « Parce que tu as du prix à mes yeux, parce que tu es honoré et que je t’aime » (Esaïe 43.4) ; voilà ce qu’affirme le Seigneur, à travers le prophète.

Les compositeurs ont su saisir ce thème, qui se reflète dans de nombreux hymnes. Par exemple, Cecil F. Alexander a écrit : « Toutes les choses belles et brillantes, toutes les créatures grandes et petites, toutes les choses sages et merveilleuses, le Seigneur Dieu les a toutes créées ».

Offre des occasions pour servir et être servi

Quand Paul fut emprisonné, il a écrit avec joie à ses amis en déclarant : « J’ai tout reçu, et je suis dans l’abondance ; j’ai été comblé de biens, en recevant par Epaphrodite ce qui vient de vous » (Philippiens 4.18). C’est dans l’église qu’on nous rappelle régulièrement les besoins locaux et mondiaux et qu’on nous motive à y répondre. On nous donne l’occasion de faire quelque chose pour les autres sans récompense personnelle que la satisfaction de savoir que nous avons fait une bonne action.

Nous avons tous, à un moment ou à un autre, des problèmes et des difficultés. En ces temps difficiles, l’église devient une grande famille, qui nous aide avec les prières, les paroles de réconfort et d’encouragement.

Tisser des liens d’amitié

L’église est un lieu de culte et de communion. Certes, il y a des gens qui entrent, restent pendant le culte pour ensuite sortir tout de suite. Mais pour ceux qui les recherchent, on peut créer des liens d’amitié. Et ces amitiés durent une vie entière parce qu’elles sont fondées sur des valeurs et des perspectives communes, tout comme sur une foi partagée.

Vous change pour le mieux

« Affectionnez-vous aux choses d’en haut, et non à celles qui sont sur la terre » (Colossiens 3.2). À travers le culte, nous apprenons à vivre et à contempler notre mode de vie. Nous sommes encouragés à considérer notre vie non seulement en termes de « aujourd’hui » et de « demain », mais aussi en termes de jugement final.

L’église est l’un des rares endroits où nous sommes meilleurs à notre sortie qu’à notre entrée. Avec le sermon, les lectures de la Bible, les hymnes et les prières, nous sommes doucement poussés à faire une évaluation honnête de nous-mêmes et encouragés à apporter des changements d’attitudes et de comportements.

Donc, si vous n’avez jamais été à l’église ou si vous y avez renoncé, considérez ces raisons comme point de départ vers une nouvelle vie, plus complète et satisfaisante.

*Voir www.youthandreligion.org PUBLIÉ DANS LA REVUE SIGNS OF THE TIMES.

De Victor Parachin

Source : https://www.hopechannel.com/au/read/why-church
Traduit par Tiziana Calà

Le tremblement essentiel
9 questions sur le retour de Jésus

Adventiste Magazine

La revue officielle de la Fédération des Églises Adventistes du Septième jour de la Suisse romande et du Tessin.

Laissez votre commentaire

Inscrivez-Vous

Inscrivez-vous pour recevoir les notifications dans votre e-mail

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de protection de données.

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top