Main Menu

Une liaison à pardonner

Shares

Elisabeth* pensait qu’elle avait le mariage parfait. Elle et son mari Rick ont débuté leur relation à l’université et ont décidé de rester ensemble. À son 24ème anniversaire, Rick l’a invitée à un souper et l’a surprise avec une bague de fiançailles. Elle était aux anges.

Après une lune de miel de l’autre côté de l’océan, Rick et Elisabeth se sont installés dans une belle maison en ville. Ils ont eu des enfants, et même un chien. C’était vraiment le mariage parfait … en tout cas sur le papier.

« Nous étions mariés depuis 9 ans lorsque Rick a commencé à agir différemment », se rappelle Elisabeth. « Il était de moins en moins à la maison. Et lorsqu’il était à la maison, il était distant et ne voulait plus passer du temps avec sa famille. »

« Il a quelqu’un d’autre » a averti sa sœur.

Elisabeth n’a pas voulu croire à l’accusation. Pas son Rick. Pas l’homme avec lequel elle était unie depuis presque 20 ans.

Mais sa sœur avait raison.

« Il a quitté la maison une semaine plus tard, » rapporte Elisabeth. « Ma plus jeune fille refusait d’aller se coucher. Elle voulait rester éveillée chaque nuit au cas où son papa reviendrait à la maison. »

Elisabeth a décidé de déménager et de laisser le souvenir de l’échec de son mariage derrière elle. Elle a trouvé un nouveau travail, une nouvelle maison et a même pu acheter une nouvelle voiture d’occasion.

« Je ne voulais rien qui rappelle Rick ou ce qu’il avait fait » a-t-elle expliqué.

« Je ne voulais plus le revoir. »

Mais Elisabeth est devenue chrétienne. Un matin, assise à l’église, le Pasteur a lu le verset suivant : « Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi. Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes leurs offenses, votre Père céleste ne vous pardonnera pas non plus. »

Ces mots l’ont atteinte comme une gifle en pleine figure.

« C’est comme s’il m’avait parlé directement, » se souvient Elisabeth. « Mais, comment pourrais-je un jour pardonner à Rick ? »

« Tout le monde pense que le pardon est très beau – jusqu’au jour où on a quelque chose à pardonner, » a déclaré CS Lewis, un écrivain chrétien.

Il est facile de prêcher cela mais difficile de le mettre en pratique. Lorsque les gens nous blessent, notre instinct est de les blesser à notre tour. Mais le premier pas pour pardonner quelqu’un est d’abandonner le droit à la revanche.

Cela ne veut pas dire que nous devons accepter l’abus. Cela veut dire que nous nous déchargeons d’un fardeau qui nous empêche d’avancer.

Après tout, « la vengeance est à moi », nous rappelle Dieu dans l’épitre aux Romains. Ce n’est pas à nous de l’exécuter. Si nous croyons aux promesses de Dieu, nous devons croire qu’il viendra un temps où nous triompherons de nos luttes. Il y a beaucoup d’exemples dans la Bible de personnes qui ont été capables de s’élever au-dessus de leur situation douloureuse et de pardonner. Les frères de Joseph l’ont vendu comme esclave en Egypte, malgré tout, il a choisi de pardonner ce qu’ils lui avaient fait. Paul et Silas ont été jetés en prison, mais ils ont choisi de louer Dieu au travers du chant.

« Le premier pas pour pardonner à quelqu’un est d’abandonner le droit à se venger. »

Et l’acte le plus injuste de l’histoire a aussi mené au plus grand exemple de pardon – qui peut oublier un Sauveur sans péché qui nous a pardonnés en prenant sur ses épaules le poids du péché du monde ?

Elisabeth et Rick ne se sont pas remis ensemble. Mais elle a fait d’importants pas vers la guérison. Elle est maintenant suivie par un conseiller chrétien deux fois par semaine et elle permet à Rick de rendre visite à ses enfants.

« Pardonner Rick ne veut pas dire que je ne souffre plus, » confesse-t-elle. « Il y a encore des jours où tout ce que je veux est rester couchée dans mon lit à pleurer et crier. Mais la plupart du temps, je choisis de donner cette peine à Jésus. »

Au final, le pardon est notre choix – mais c’est possible seulement avec la force et la grâce de Dieu.

 

* Les noms ont été changés pour garder l’intimité des personnes.

Traduit par Corine Claus

Téléchargez l’appli Adventiste Magazine

Rendez-vous sur Play Store ou sur Apple Store.

OFFRANDE DU 31 MARS 2018 : DEUX ÉGLISE ET UN HÔPITAL EN AMÉRIQUE CENTRALE
SUPERMAN : DC COMICS ÉTABLIT QUE LE PERSONNAGE CROIT EN DIEU

Laissez votre commentaire

Inscrivez-Vous

Inscrivez-vous pour recevoir les notifications dans votre e-mail

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de protection de données.

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top