Main Menu

L’Église adventiste au Mexique dévoile un monument commémorant la Bible dans un parc public

Shares

L’Église adventiste du septième jour à Tapachula, dans l’état du Chiapas au Mexique, a récemment dévoilé un grand monument commémorant la Bible au Parc de Los Cerritos, au centre de la ville. L’événement a attiré des dizaines de responsables gouvernementaux locaux, de responsables religieux et de membres d’église qui ont assisté à la cérémonie spéciale.

« C’est un moment historique qui marque la plus grande de toutes les libertés – la liberté religieuse, » a déclaré pasteur Jaime Medrano, président de l’Église adventiste à Soconusco.

Le représentant du gouvernement, Javier Antonio Morales, a félicité l’Église adventiste pour l’initiative du projet. « Ce projet est représentatif de ce que signifie l’amour, la foi et l’espérance, » a déclaré Javier Morales. « C’est un message d’unité que les autorités municipales et les églises envoient non seulement au Chiapas et au Mexique, mais au monde entier. »

Des leaders locaux, mais aussi des leaders de l’état du Chiapas et de l’état fédéral, ainsi que des dirigeants religieux, posent derrière le monument après son dévoilement avec les dirigeants adventistes du septième jour à Tapachula, Soconusco, dans l’état du Chiapas, au Mexique. Photo : Medios Soconusco

Des leaders locaux, mais aussi des leaders de l’état du Chiapas et de l’état fédéral, ainsi que des dirigeants religieux, posent derrière le monument après son dévoilement avec les dirigeants adventistes du septième jour à Tapachula, Soconusco, dans l’état du Chiapas, au Mexique. Photo : Medios Soconusco

Elvira Avalos López, une représentante du bureau du maire, a qualifié le monument de réalisation communautaire. « Cela fait partie de la culture et témoigne de la liberté de croyance que nous avons dans notre pays. »

Représentant la communauté évangélique de Tapachula, le pasteur Walas Peña s’est joint à la cérémonie pour soutenir cette emphase placée sur les Écritures. « Il n’y a pas de livre plus extraordinaire que la Bible, aucun ne l’égale, » a déclaré pasteur Peña.

Le prêtre catholique Jorge Valente a applaudi les efforts de l’Église adventiste pour sensibiliser davantage la société au retour vers les Écritures. Jorge Valente a qualifié les Saintes Écritures de « celles que nous partageons avec le plus d’ardeur, c’est pourquoi nous sommes heureux d’être ici. »

Le monument est surmonté d’une Bible ouverte sur laquelle il est écrit : « Celui qui atteste ces choses dit : Oui, je viens bientôt. Amen! Viens, Seigneur Jésus! » Apocalypse 22:20. Sur les côtés de la base du monument figure le logo municipal de Tapachula avec l’inscription : « Fidèle à Sa Parole. L’Église adventiste du septième jour reconnaît la Bible comme étant la Parole de Dieu. Ta parole est une lampe à mes pieds, une lumière sur mon sentier. » (Psaumes 119: 105. 2018, Année de la Bible)

L’une des quatre formations musicales du système éducatif adventiste de la région de Soconusco a joué lors de la cérémonie de dévoilement. Photo : Medios Soconusco

L’une des quatre formations musicales du système éducatif adventiste de la région de Soconusco a joué lors de la cérémonie de dévoilement. Photo : Medios Soconusco

Le Monument à l’honneur de la Bible est une initiative de l’Église adventiste du septième jour dans l’état du Chiapas, menée dans le but d’amener à reconnaître la Bible comme guide de l’individu et de la société ; son objectif est de sensibiliser le public à la lecture des Écritures.

Le monument à l’honneur de la Bible représente le dernier de huit monuments commémoratifs de ce type construits par l’Église adventiste du septième jour dans ses huit régions ecclésiales, ou champs locaux, dans l’état du Chiapas, dans le cadre d’une initiative débutée en 2018, qui avait été désignée Année de la Bible. Des monuments ont également été récemment dévoilés dans les villes de Palenque, Hiuxtla, Malpaso, Pichucalco, Cintalapa et Usumacinta.

Des organisations évangéliques ainsi que l’Église catholique ont soutenu la pétition demandant la possibilité de construire le monument, d’après ce qu’ont indiqué les dirigeants adventistes locaux, qui ont soumis la pétition l’année dernière.

À la fin de la cérémonie, pasteur Ignacio Navarro, président de l’Église adventiste dans l’état du Chiapas, a parlé du destin du monde. « Le monde avance à grande vitesse vers s sa propre destruction. Dieu est le seul à pouvoir nous sauver, et le seul moyen de le connaître, c’est à travers sa parole, » a déclaré Ìgnacio Navarro.

Pasteur Navarro a invité les dirigeants du gouvernement « à gouverner, en accordant aux Saintes Écritures la plus grande importance, comme Dieu l’a demandé. »

Pour en savoir plus sur l’Église adventiste du septième jour dans l’état du Chiapas, au Mexique, et sur ses initiatives, visitez le site
umch.org.mx

Source
Traduction : Patrick Luciathe

Un regard sur la Conférence biblique de 1919
Les Néo-Zélandais deviennent des disciples numériques

Laissez votre commentaire

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top