Main Menu

LE NOUVEAU DIRECTEUR D’ADRA EN EUROPE REDOUBLERA D’EFFORTS POUR PORTER ASSISTANCE AUX RÉFUGIÉS

Shares

AdraEUJoão Martins a récemment été élu directeur du tout nouveau bureau européen d’ADRA, une entité et un poste en discussion pendant plusieurs années, et qui a vu le jour durant le Sommet Pour les Réfugiés, organisé par l’Église Adventiste du 7° Jour, début 2016.

João Martins, qui a servi ADRA comme directeur pour la Division Inter-Européenne de l’Église Adventiste, travaillera à Bruxelles et animera une équipe qui coordonnera les différents directeurs d’ADRA de tous les pays d’Europe.
Selon lui, ADRA Europe doit être une agence de référence, qui reflète le caractère de Dieu par la défense de la dignité humaine dans un monde en souffrance,” ont déclaré la Division Inter-Européenne et la Division Trans-Européenne.

João Martins a été nommé directeur d’ADRA Europe à la suite des recommandations des deux divisions au cours de leur réunion annuelle d’affaires connue sous le nom de Réunions de printemps.

Les responsables européens de l’Église Adventiste espèrent que le nouveau Bureau d’ADRA permettra à d’autres réfugiés de recevoir une assistance, alors que le continent continue de se débattre avec la crise des réfugiés.

Les responsables d’ADRA et l’Église Adventiste ont convenu de créer ce nouveau poste de coordinateur régional lors du Sommet Européen Pour les Réfugiés, qui a duré deux jours à Zagreb, en Croatie, en janvier dernier. Dès lors, João Martins a pour rôle de veiller à ce qu’une assistance adéquate soit disponible pour les réfugiés à travers l’Europe, y compris dans des pays comme la Macédoine, où les bureaux d’ADRA sont tenus uniquement par des bénévoles, et en Grèce où il n’existe pas de bureau d’ADRA.

João Martins, originaire du Portugal, dit vivre et respirer pour ADRA. Titulaire d’un diplôme en management d’entreprise à l’université d’Evora, il est allé en Angola, où il s’est retrouvé dans ce qu’il nomme lui-même “une situation extrêmement dure“, gérant des projets de secours au cours d’une guerre civile dans le pays africain.

Cette première expérience a eu un impact très positif et inoubliable dans ma vie,” raconte-t-il. “En rentrant dans mon pays natal, j’ai travaillé dans une multinationale, et je me suis rendu compte que travailler au sein d’ADRA est une manière de vivre plus significative, où je peux servir Dieu et l’humanité.

C’est pourquoi, il est allé réaliser une maîtrise en Etudes du développement appliquées, à l’Université de Reading en Grande-Bretagne. Puis il est revenu au Portugal, où il a servi pendant 12 ans comme directeur des programmes puis directeur d’ADRA Portugal. En parallèle, il a a travaillé étroitement avec d’autres associations non gouvernementales portugaises, pour implémenter un système de programmes nationaux et sensibiliser l’église aux questions sociales.

Depuis octobre 2015, João Martins a été le directeur d’ADRA pour la Division Inter-Européenne, qui regroupe 13 pays en Europe. Ce poste lui a donné l’opportunité de se familiariser avec les défis auxquels doit faire face un directeur régional, spécialement dans ce contexte migratoire de réfugiés en Europe.

João Martins a dit vouloir créer une structure régionale “qui serait capable de servir efficacement les Bureaux locaux d’ADRA dans leur partenariat avec les autres, l’église, les potentiels donateurs institutionnels, les autres organisations civiles et le réseau d’ADRA.

João Martins a été baptisé en 1990 et depuis a servi comme Ancien ainsi que responsable de la jeunesse, tant au niveau local, régional et national. Il est marié à Ausenda Martins, et a un petit garçon de 10 ans.

 

Source www.adventistreview.org Par Corrado Cozzi, Victor Hulbert et l’équipe Adventist Revew
Traduction : Eunice Goi

95 890 BAPTISÉS À LA FIN DES CONFÉRENCES D’EVANGÉLISATION AU RWANDA
UNITÉ DANS LA DIVERSITÉ

Laissez votre commentaire

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top