Main Menu

Le coeur et la raison – Baptême de Noelia

Shares

On peut naître « dans l’église », participer à l’école biblique chaque semaine, faire partie d’une famille chrétienne pratiquante, et même fréquenter un établissement scolaire religieux, sans pour autant avoir une relation personnelle avec Dieu. Chaque conversion nécessite une rencontre intime avec Jésus, car c’est de Lui que provient la foi.

Noelia en est un exemple concret et véridique. À travers des expériences uniques, elle a vraiment connu ce Dieu dont elle entend parler depuis si longtemps. Après une décision en deux étapes pour se faire baptiser, elle a délaissé la foi de ses parents pour commencer à vivre sa propre foi, solide et réelle. C’est le 5 octobre 2019 que Noelia a scellé son alliance avec Dieu à Gland et est devenue officiellement membre de l’église adventiste de Neuchâtel (Suisse). Voici le témoignage d’une adolescente comme les autres, mais qui a compris des choses importantes, l’essentiel même !

« J’ai grandi dans un foyer chrétien adventiste, alors je peux dire que j’ai « toujours » connu Dieu. Mais ce dont je veux témoigner c’est comment j’ai réussi à la redécouvrir de manière à ce qu’il soit réel dans ma vie et apport quelque chose à ma vie et pas seulement à la vie de mes parents.

Pour cela, j’ai deux histoires. La première s’est passée cette année, en avril 2019, lors du camp évangélique ADONIA avec deux amies, Mathilde et Laura. Le principe de ce camp est de préparer une comédie musicale en rapport avec la Bible et de la présenter dans différentes villes en Suisse.

J’y suis allée sans connaître personne ni savoir comment cela allait se passer. Et en fait, chaque jour, le pasteur partageait méditation avec le groupe. Les évangéliques ont une façon de faire assez différente de nous mais qui m’a touchée.

Un soir, le pasteur a présenté la mort de Jésus. Depuis toute petite, j’entends que Jésus est mort sur la croix, qu’il est mort pour nous, mais cela ne me touchait pas vraiment. Lui, a présenté cela d’une manière beaucoup plus humaine, avec des mots « charnels ». J’ai réussi à me mettre à la place de Jésus. Cela m’a fait prendre conscience de tout ce que cela impliquait.

Dans la salle, beaucoup de jeunes étaient émus, voire bouleversés. Je sais que des vies ont été transformées, dont la mienne. J’ai senti qu’à partir de là, je ne pouvais plus vivre comme avant. J’avais compris des choses importantes et ma manière de voir la vie avait changé. J’ai donc pris la décision de me faire baptiser.

Plus tard, j’ai fait un rêve. C’est la deuxième histoire que j’ai à vous raconter. Pour que vous compreniez bien, pensez à votre acteur préféré. Moi c’est Dwayne Johnson. Alors imaginez que vous passez une soirée avec un groupe et le sous-chef du groupe c’est votre acteur préféré. Le groupe fait une sorte de randonnée et c’est votre acteur préféré qui ferme la marche. Le groupe ne sait pas vraiment où il va mais il avance ensemble, jusqu’à arriver sur une voie de chemin de fer. Il faut la traverser pour continuer la route. Mais les trains sont très fréquents, il y en a un qui passe à chaque minute. Impossible de traverser la voie, sauf à un seul moment de la journée où les trains s’arrêtent. C’est l’occasion qu’il faut saisir pour traverser la voie. Ce moment arrive. Tout le groupe passe… sauf moi ! Un manque d’attention, distraite par d’autres choses, je rate l’opportunité et les trains recommencent à circuler. Je n’ai pas traversé, j’ai perdu le groupe qui lui, a continué d’avancer. Je suis bloquée, isolée, perdue. Puis tout à coup, mon acteur préféré qui fermait la marche et donc se trouvait derrière mois, me soulève et me propulse de l’autre côté des rails. Il m’a fait traverser alors que c’était plus possible. Et quand je me retourne, lui s’est fait renversé par un train… à ma place.

Ce rêve a été très fort pour moi et très important. J’y ai beaucoup repensé par la suite. J’ai compris que Dieu s’était mis à mon niveau pour me parler et me faire encore plus comprendre sa mort, son sacrifice pour moi. Il a utilisé une image que je pouvais parfaitement comprendre pour m’atteindre. Il a réussi à toucher mon cœur. Je me suis vraiment sentie proche de Dieu et ça a confirmé ma conviction. C’est Jésus qui a pris ma place. Je l’ai bien compris, d’où la réalisation de mon baptême. »

Le témoignage de Noelia nous montre l’importance du cœur et de la raison dans nos choix, même quand ils concernent Dieu. La foi n’est pas qu’une question de sentiments, de perception de la présence de Dieu ni d’émotion à l’écoute d’un message biblique. La Bible nous enseigne que Dieu nous demande aussi de l’adorer en esprit et en vérité, de lui offrir un culte rationnel. L’étape à la compréhension, à l’intégration intellectuelle du sacrifice de Jésus associée au message du cœur envoyé par Dieu à travers un rêve qui a marqué le changement complet dans la vie de Noelia. C’est après ces deux étapes qu’elle s’engage vraiment et se fait baptiser.

Et à ceux qui pourraient croire qu’elle est bien trop jeune pour une telle décision, qu’il y a encore tant à vivre avant de s‘engager et être « sérieux », Noelia répond :

« Je pense que Dieu est capable de se mettre à notre niveau, quel qu’il soit, pour nous faire comprendre les choses, pour nous faire voir ce que lui voudrait qu’on voit.

Je sais qu’il y en a beaucoup qui attendent de laisser passer leur adolescence pour se faire baptiser car c’est l’âge des bêtises. Ils se disent que cela ne vaut pas la peine de se faire baptiser car ils vont répéter des erreurs. Je suis consciente que le baptême ne veut pas dire que je vais arrêter de faire des erreurs. Je vais encore faire, sûrement beaucoup. Mais maintenant je veux que Dieu soit là pour me relever. Je veux qu’il soit avec moi dans tous les moments de ma vie : à l’adolescence, à l’âge adulte, car on fait des erreurs à tous les âges. L’important c’est qu’il soit à mes côtés. »

Alors, ado, enfant ou adulte, « aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas vos cœurs » (Hébreux 3.15), et comme Noelia, vivez dans l’amour et la sagesse que Dieu donne. Vivez pleinement, dans la certitude que Dieu vous accepte comme vous êtes et ira toujours vous chercher où que vous soyez. Il s’abaissera à votre niveau pour vous élever, à sa hauteur, d’où on voit le monde tel qu’il est et on comprend que rien ne sert de vivre sans être porté par Ses bras.

 

Un pêcheur attrapé
Une invasion d’amour pour réconcilier une communauté divisée

Adventiste Magazine

La revue officielle de la Fédération des Églises Adventistes du Septième jour de la Suisse romande et du Tessin.

Laissez votre commentaire

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top