Main Menu

LES JEUNES SONT PRÊTS À SE MOBILISER POUR LE SERVICE LORS DE LA JOURNÉE MONDIALE DE LA JEUNESSE

Shares

Des milliers de jeunes Adventistes du Septième Jour à travers le monde apprennent à être les mains et les pieds de Jésus, à « Etre le Sermon, » comme l’indique le thème de la Journée Mondiale de la Jeunesse (GYD). Grâce à des efforts coordonnés dans chacune des 13 divisions de l’Église mondiale, les jeunes s’approprient à nouveau une vision pour le service et découvrent que la foi c’est bien plus que simplement aller à l’église.

Cette initiative a commencé en 2013 sous la direction de Gilbert Cangy, l’ancien Directeur de la Jeunesse de l’Eglise Adventiste du Septième Jour. Il s’agit d’une journée mise à part pour que les jeunes (principalement ceux âgés de 15 à 25 ans) mettent l’accent spécifiquement sur des actes de gentillesse dans leurs communautés. Comme le déclare le site Web du Département de la Jeunesse: « La vraie pratique de la religion implique la révélation de l’amour de Dieu en vivant le mandat évangélique comme Jésus nous l’a ordonné avant de remonter au ciel: à travers toutes sortes d’actes désintéressés qui indiquent à un monde qui en a désespérément besoin l’espérance ultime du monde meilleur qu’il a rendu possible pour nous » (youth.adventist.org/GYD).

Gary Blanchard, directeur de la jeunesse de l’Église Adventiste du Septième Jour, est ravi de voir des groupes de jeunes du monde entier, sûrs de leur identité Adventiste et de qui ils sont en Christ, passionnés par les occasions de service et de mission. « En voyageant ici et là, je vois des poches de certaines des choses les plus extraordinaires que vous pouvez imaginer, avec des jeunes, des milliers de jeunes, dynamiques et enthousiastes à l’idée de faire partie des ministères, » a dit Gary Blanchard.

Sophia Boswell, assistante éditoriale principale pour le département des Ministères de la Jeunesse et organisatrice clé du programme GYD, partage ce sentiment. « Je pense que la génération d’aujourd’hui veut vraiment amener l’église dans la rue, » explique Sophia Boswell, « et cette initiative leur donne l’occasion de le faire. C’est un ministère qui peut être maintenu tout au long de l’année et c’est une bonne occasion pour les jeunes de s’impliquer et d’amener des gens à l’église. Je pense qu’il est vraiment important pour nous, en tant que chrétiens, de répondre d’abord aux besoins de la communauté avant de commencer à prêcher pour elle. »

Comment les jeunes répondent-ils aux besoins de la communauté? L’année dernière, ils ont participé à une collecte de sang, espérant battre le record du plus grand nombre de dons de sang. Ils se sont également associés à l’Agence Adventiste de Développement et de Secours (ADRA) pour fournir de la nourriture aux victimes de la coulée de boue au Pérou en 2017.

Cette année, le 17 mars 2018, ils mèneront une campagne de collecte de nourriture et d’eau pour les personnes dans le besoin. C’est aux participants de choisir une cause noble à soutenir avec des dons. La Semaine de Prière Mondiale de la Jeunesse doit commencer ce soir-là, après les activités de la journée. C’est une occasion idéale d’inviter les voisins qui ont cherché à savoir ce qu’était la religion Adventiste du Septième Jour, ou d’encourager les jeunes qui ont quitté l’église à revenir pour une soirée de retrouvailles.

Comment les églises peuvent-elles s’impliquer dans ce programme? « Consultez le site Web, » conseille Sophia Boswell. « Lisez l’histoire. Beaucoup de personnes sont peut-être au courant du programme, mais ne le connaissent pas complètement. Impliquez vous! Dites-le à un ami. C’est une bonne occasion de répondre à un besoin. » Rapprochez-vous de votre fédération ou union locale pour voir si d’autres églises participent et collaborent.

Bien qu’il s’agisse d’un programme destiné à la jeunesse, les personnes de tous âges peuvent s’impliquer, soit en priant pour les jeunes ou en assurant le transport et la supervision du groupe. En fait, un groupe en Amérique du Sud a loué un stade sportif l’an dernier afin d’accueillir tous les membres d’église qui s’étaient rassemblés pour prier pour les jeunes qui travaillent dans la communauté. Cette initiative transcende les barrières de l’âge, du sexe et de l’ethnicité.

Les directeurs de jeunesse sont ravis de voir que cette initiative change des vies. « Après avoir vu tous les reportages, les vidéos de témoignages et l’activité mondiale générée par plus de 150 millions d’impressions sur les réseaux sociaux numériques à propos de GYD 2017, nous savons que Dieu intervient auprès de ceux qui sont dans le besoin à travers nos infatigables jeunes qui sont déterminés à être les mains et les pieds de Jésus, » indique le site Web de GYD.

Vous pouvez en savoir plus sur GYD en visitant le site youth.adventist.org/GYD, ou en suivant le Département de la Jeunesse sur les réseaux sociaux: Facebook (@GCYouthMinistries), Twitter (@GCYthMin), Instagram (@gcythmin) ou YouTube.

* Le Département des Ministères de la Jeunesse de la Conférence Générale aimerait faire remarquer que toute activité lourde, comme par exemple la peinture, etc., devrait être planifiée pour une journée autre que le sabbat.

Traduction: Patrick Luciathe Source : http://www.interamerica.org/fr/2018/01/17/les-jeunes-sont-prets-se-mobiliser-pour-le-service-lors-de-la-journee-mondiale-de-la-jeunesse/

PREMIÈRE GREFFE DE MOELLE OSSEUSE RÉALISÉE AVEC SUCCÈS SUR UN ADULTE AU CENTRE DE CANCÉROLOGIE DE LLU
L'ANNÉE 2017 ADVENTISTE EN CHIFFRES

Laissez votre commentaire

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top