Main Menu

Jakobe : réflexions d’un jeune de 13 ans qui a prié pour la pluie !

Shares

Le 18 octobre, Charlene Luzuk (directrice de l’ADRA de la Fédération d’Australie du Nord) et moi sommes allés en voiture sur une route sèche et en terre jusqu’à une ferme à l’ouest de Charters Towers (Queensland) pour une réunion de prière relative à la sécheresse. La route était très accidentée et rocailleuse, et la poussière s’est accumulée autour de la voiture. Tout était brun. L’herbe était morte et les arbres mourraient. C’était comme si on était au milieu de nulle part.

Pendant qu’on conduisait, je me demandais à quoi pourrait ressembler la réunion. C’était la première fois que j’allais à une réunion de prière et je ne savais pas à quoi m’attendre. Je me sentais un peu nerveux, mais mes peurs ont vite disparu.

Les gens étaient très accueillants, gentils et aimants. Il y avait aussi des gens de différentes confessions. Pendant que tout le monde s’asseyait dehors dans la paix et le calme, c’était comme si Dieu était avec nous. Pendant que les prières s’élevaient, je n’arrêtais pas de penser à la façon dont Dieu nous a aidés dans le passé et j’espérais qu’il répondrait à ces prières pour les gens qui souffrent de la sécheresse qui sévit en Australie.

Après le temps de prière, il y a eu un barbecue où nous avons eu le plaisir de nous retrouver autour d’un repas. ADRA avait récemment distribué de l’aide d’urgence contre la sécheresse dans la région et une charmante dame a décidé de faire un don pour cette manifestation.

Nous avons rencontré une dame qui possédait une très grande parcelle de terrain près de l’endroit où nous allions nous rencontrer. Sa région avait connu une terrible sécheresse – elle n’avait pratiquement pas d’eau pour une grande partie de ses terres. Elle avait été invitée à la réunion de prière et avait l’impression que Dieu était là pour l’aider, elle et les autres.

Un autre homme nous a montré une plaque qui expliquait l’héritage de sa terre agricole. Elle était une entreprise familiale depuis cinq générations et a été fondée en 1912. Pendant tout ce temps, Dieu avait veillé sur leur terre. Il a parlé de sa famille et de la façon dont elle a pris soin de la terre. J’imaginais chaque génération vivant dans la prospérité aussi bien que dans la sécheresse. J’espérais vraiment que la ferme pourrait rester dans leur famille pour de nombreuses générations à venir.

Sur le chemin du retour, nous étions tranquilles et fatigués, ce qui m’a donné beaucoup de temps pour réfléchir sur cette expérience et sur les gens courageux que j’avais rencontrés. Dieu répond certainement aux prières parce que nous avons eu de la pluie à certains endroits dans le pays cette nuit-là. En regardant l’éclair au loin, je savais que Dieu m’écouterait. Je sais que Dieu répond aux prières.

Jakobe Humphries a 13 ans et écrit depuis Townsville, Queensland.

Adventist Record, Australie.

Courage en Syrie : Une petite fille continue de réviser pendant que les bombes tombent !
Jamaïque : Les clubs d’Explorateurs seront intégrés dans les écoles publiques !

Adventiste Magazine

La revue officielle de la Fédération des Églises Adventistes du Septième jour de la Suisse romande et du Tessin.

Laissez votre commentaire

Inscrivez-Vous

Inscrivez-vous pour recevoir les notifications dans votre e-mail

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de protection de données.

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top