Main Menu

IL DORMAIT SUR LES MARCHES DE L’ÉGLISE, MAINTENANT IL CHANTE À L’ÉGLISE

Shares

Un sans abri qui dormait sur les marches d’une église locale Adventiste du Septième Jour à St Croix dans les Iles Vierges, adore maintenant dans l’église et proclame la Bonne Nouvelle de l’Evangile.

Rudolph St Clair Knight, 64 ans, a passé plus d’une année à dormir sur la propriété de l’église Adventiste du Septième Jour de la Foi qui se trouve à Frederiksted à St Croix, avant de se détourner d’un style de vie marqué par la drogue, l’alcool, et la vie dans la rue ; et cela grâce à un ministère du petit déjeuner mis en place par des membres d’église pour offrir de la nourriture aux sans abri et aux personnes nécessiteuses dans la communauté.

Rudolph St Clair Knight. Image de la Fédération du Nord de la Caraïbe

Rudolph Knight est reconnaissant pour l’attention et l’amour dont il a été l’objet alors qu’il était sans abri, et il célèbre la victoire qu’il a remporté en acceptant la grâce salvatrice de Dieu. « Dieu est grand et il pourvoit à tous vos besoins, » a dit Rudolph Knight. « Lorsque vous avez Jésus, vous êtes satisfait, vous n’avez besoin de rien d’autre. Il agit en Son temps et plus nous reconnaissons cela, plus nous augmentons notre foi. »

Les membres d’église Lynette Arson et Jacinta Grant ont aidé Rudolph Knight à avoir foi dans un Dieu aimant. De concert avec d’autres membres d’église, elles ont lancé un ministère du petit déjeuner baptisé « Des Mains qui Touchent des Cœurs – Un Battement à la Fois. » Financé par des membres d’église et des sympathisants, le ministère distribue 50 repas à la communauté des sans abri chaque sabbat matin. Ce qui a débuté comme une idée, comme une inspiration du Saint Esprit, dit Jacinta Grant, est devenu un ministère soutenu par près de 500 membres dans son église et est en train de rapidement devenir une puissante opportunité de démontrer l’amour de Jésus dans la communauté.

« Le Saint Esprit était à l’œuvre et aucun d’entre eux ne le savait, » a dit Rudolph Knight. « J’ai finalement cédé lorsque j’ai été invité à l’église par la sœur Arson que j’appelle maintenant ma deuxième mère, » dit-il en relatant son parcours dans la vie.

Rudolph Knight a grandi à New York aux Etats Unis et a fréquenté l’Ecole Adventiste du Bronx sur l’Avenue Washington, mais après la mort de sa mère, une femme qui craignait Dieu, il dit qu’il est tombé dans 30 années d’addictions et est devenu un sans abri. « Je voulais rechercher une vie meilleure…j’ai essayé, mais j’utilisais la mauvaise méthode et cela n’a pas marché. »

Rudolph Knight a établi le contact à nouveau avec Dieu en voyant l’amour et l’attention manifestées par le ministère du petit déjeuner. Il a été baptisé à la fin d’une campagne d’évangélisation tenue par Dr Clinton Lewis, président de la Fédération de Grenade en février dernier. Depuis, Rudolph Knight assiste aux services de l’église chaque semaine.

Sa nouvelle foi s’exprime dans le ministère car il aime témoigner de la miséricorde de Dieu et distribue de la littérature spirituelle toutes les fois où il en a l’occasion.

Lynette Arson s’est particulièrement intéressée à lui, et en compagnie d’autres membres, elle lui a obtenu un lit, des couvertures et l’a placé dans un lieu proche de l’église.

« Je suis vraiment heureuse de voir là où Dieu l’a conduit jusqu’ici, » a dit Lynette Arson en se rappelant que Rudolph Knight a lutté contre une pneumonie du fait qu’il dormait encore sur les marches de l’église dans le froid il n’y a pas si longtemps.

Il ne possède pas grand-chose mais a repris contact avec des membres de sa famille sur l’ile et garde Jésus dans son cœur et Le proclame aux autres.

« Je suis debout au même endroit où je me droguais et où je mendiais, mais maintenant je distribue des tracts aux gens et je leur parle de la grâce salvatrice de Dieu, » a dit Rudolph Knight. « Je suis très heureux d’être en vie et plus heureux que je ne l’aurais jamais imaginé. J’essaie d’être fidèle et de placer ma confiance et ma foi en Dieu. »

Royston Philbert/DIA

Traduction: Patrick Luciathe

LES SYMBOLES DE L'ESPRIT
CE QUE NOUS APPRENNENT LES OS DES FOSSILES DE BALEINES À PROPOS DU DÉLUGE

Laissez votre commentaire

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top