Main Menu

Diriger les jeunes dangereusement

Shares

Les jeunes sont conçus pour vivre dangereusement et les dirigeants adultes sont invités à les diriger dangereusement pour le Seigneur. C’est ce qu’a déclaré le directeur de jeunesse de l’Église adventiste, Gary Blanchard, lors de la soirée d’ouverture du Concile Annuel 2019 qui a eu lieu au siège de l’église mondiale à Silver Spring, dans le Maryland, aux États-Unis, le 10 octobre 2019.

Des centaines de membres et d’invités du Comité Exécutif de la Conférence Générale se réuniront du 10 au 16 octobre pour adorer ensemble, accepter ou rejeter des rapports et voter sur des règlements et des initiatives de l’église. Le Concile Annuel est l’une des deux rencontres administratives annuelles de l’Église adventiste et la plus importante après la Session de la Conférence Générale, qui a lieu tous les cinq ans.

Selon l’habitude prise ces dernières années, les premières sessions du Concile Annuel sont consacrées à une activité de formation appelée Conférence sur l’Éducation et le Développement du Leadership (LEAD). Les rencontres de LEAD apportent généralement aux membres du Comité Exécutif des informations pratiques sur un sujet ou un domaine spécifique. L’édition 2019 de la conférence LEAD, intitulée « Transmettez, » met l’accent sur les ministères de la jeunesse adventiste et ses rapports, ses plans, ses initiatives d’action missionnaire. C’est dans ce contexte que Gary Blanchard a appelé les dirigeants à « diriger dangereusement. »

Des centaines de dirigeants d’église et de membres du Comité Exécutif de l’Église adventiste au lancement de la Conférence sur l’Éducation et le Développement du Leadership (LEAD) lors de la soirée d’ouverture du Concile Annuel 2019. Photo : Brent Hardinge, Réseau Adventiste d’Informations

Tout Comme Josué

Gary Blanchard a basé son message d’ouverture sur l’histoire biblique de Josué en tant que leader du peuple de Dieu après la mort de Moïse. Il a rappelé à l’auditoire que Josué a été appelé à diriger des personnes plus jeunes que lui, car presque tous ses contemporains avaient péri dans le désert avant d’arriver en Canaan. Les dirigeants d’église contemporains, a dit Gary Blanchard, sont appelés à diriger de la même manière.

« Tout comme Josué, vous êtes appelé à diriger la jeune génération, » a-t-il déclaré, « et vous êtes sur un terrain dangereux si vous ne vous considérez pas comme un leader de jeunesse. »

Cette transmission du mandat nous appelant à diriger, ce « passage du témoin, » devrait être à la base de tout ce que font les leaders adultes, a dit Gary Blanchard.

L’entrée du Corps de Tambours de la Fédération du Greater New York. Photo : Brent Hardinge, Réseau Adventiste d’Informations

Il s’agit de « Transmettre, » pas de se débarrasser

Dans le même temps, Gary Blanchard a reconnu que par le passé, l’accent placé sur la direction de la jeunesse n’a peut-être pas toujours été la meilleure approche.

« On a souvent dit que les dirigeants devaient permettre aux jeunes de s’impliquer et de diriger. Il a été dit : « Il suffit de les former et de les envoyer, » a dit Gary Blanchard. Mais ce n’était peut-être pas la meilleure approche, a-t-il reconnu, car Dieu recherche un mouvement intergénérationnel de personnes désireuses de travailler côte à côte pour aller vers les autres.

« Rappelez-vous qu’il s’agit de « transmettre » et non pas de « se débarrasser de, » a-t-il déclaré, s’inspirant du thème du département des ministères de la jeunesse et de la conférence LEAD 2019. « Dieu veut que [les dirigeants d’église adultes] soient des faiseurs de leaders ; Nous avons besoin les uns des autres, » a déclaré Gary Blanchard.

Le secrétaire exécutif de l’Église Adventiste G.T. Ng (à gauche) et son président, Ted N.C. Wilson, au siège de la dénomination à Silver Spring, dans le Maryland, aux États-Unis, le 10 octobre 2019. Photo : Brent Hardinge, Réseau Adventiste d’Informations

Le Courage de Diriger

La théorie de Gary Blanchard, comme il l’a appelée, est que les jeunes n’ont pas peur du danger. Citant le Psaumes 127:4, il a souligné que les jeunes sont des « flèches dans la main d’un guerrier. »

« Les jeunes ont été conçus pour vivre dangereusement, » a-t-il déclaré. « Si nous ne les dirigeons pas dangereusement pour le Seigneur, le diable le fera. »

Diriger dangereusement signifie être prêt à faire preuve du même courage qu’avait Josué quand le Seigneur a promis qu’il serait avec lui partout où il irait. C’est un type de courage, a dit Gary Blanchard, qui motivera les jeunes à répondre comme le peuple d’Israël a répondu à Josué.

« Ils ont dit à Josué : « Nous ferons tout ce que tu nous as ordonné, et nous irons partout où tu nous enverras », a lu Gary Blanchard dans Josué 1:16. « Josué avait besoin du courage pour diriger et nous avons besoin du même courage, » a-t-il dit.


Aller Ensemble vers les Autres

Maintenant que nous savons que les jeunes vivent dangereusement, nous devons reconnaître qu’ils ont besoin de leaders disposés à les diriger, a souligné Gary Blanchard. C’est une chose de la plus haute importance, a-t-il dit, alors que nous nous organisons pour proclamer le message biblique pour cette époque dans chaque grande ville du monde.

Pako Mokgwane, directeur adjoint du département de la jeunesse de l’Église Adventiste. Photo : Brent Hardinge, Réseau Adventiste d’Informations

Faisant référence spécifiquement à des initiatives telles que Une Année en Mission (OYIM), qui a vu des milliers de jeunes servir dans des dizaines de villes ciblées à travers le monde, Gary Blanchard a appelé les dirigeants à puiser encore plus dans ce potentiel pour mener des actions dans les centres urbains.

 

« Nous devons atteindre les villes du monde et les jeunes sont prêts à être envoyés, même dans les endroits les plus dangereux, » a déclaré Gary Blanchard. « Nous devons être disposés à les laisser aller et à les accompagner. »

Une fois de plus, Blanchard a affirmé la nécessité d’un travail missionnaire intergénérationnel.

« Nous devons cesser de diriger depuis l’arrière en disant : ‘Allez à leur recherche, les enfants !’; nous devons diriger depuis le front, » a-t-il déclaré.

Source www.interamerica.org/fr/2019/10/il-nous-est-demande-de-diriger-dangereusement-declare-un-leader-de-jeunesse-adventiste
Traduction : Patrick Luciathe

Ce que chaque chrétien devrait savoir sur Halloween !
Daniel, un homme choisi par Dieu

Adventiste Magazine

La revue officielle de la Fédération des Églises Adventistes du Septième jour de la Suisse romande et du Tessin.

Laissez votre commentaire

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top