Main Menu

DES FAMILLES FORTES !

Shares

“Des  églises  fortes  ne  font  pas  des  familles  fortes.”  

“Des  fa­milles  forces  font  des  églises  fortes.”

Ces deux phrases sont affichées dans le tableau de l’église adventiste Kingsview Village de Toronto. J’ai eu la grâce de vi­siter cette assemblée. Cette phrase retient l’attention au même titre que d’autres programmes du culte du sabbat. En elle­-même, elle me paraît une conclusion sociologiquement légitime. Bien plus, elle est comme un enseignement sur la relation entre les familles chrétiennes et leur groupement au sein des églises.

L’église selon la Pentecôte

Une église forte est celle qui propose une expérience similaire à celle de la Pentecôte. Les dons spirituels s’expriment librement, le baptême de l’eau et de l’Esprit est pratiqué et les membres sont des convertis (Actes 2.2-49). Soumis à l’autorité de Jésus Christ, les fidèles viennent pour adorer Dieu et répandre la bonne nouvelle. Des miracles sont accomplis, l’Évangile est prêché et les fidèles se réunissent et partagent le repas ensemble. C’est une église au service de la communauté.

Dieu siège dans le cœur

La Bible nous dit que Dieu est le ro­cher, et donc la force, de nos cœurs (Psaumes 73.26). Or, le cœur est le siège des émotions (1 Samuel 2.1; Proverbes 14.10) et des passions (1 Rois 8.38; Ésaïe 30.29; Psaumes 104.15); il est le symbole de l’amour (Proverbes 4.23). C’est du cœur que l’amour naît entre l’homme et la femme. La famille en de­vient une suite spirituellement justifiée. C’est dans ce contexte que des familles puisent leur force du Seigneur. La famille est la demeure du Seigneur avant même que n’entrent en jeu la construction d’un bâtiment ou un groupement de per­sonnes. C’est une institution que Dieu met en place pour la croissance de son Royaume. Les membres des familles fortes participent aux réunions de prière et sont assidues aux tâches de l’église. Elles appliquent les mêmes règles de gestion de leur famille à l’église. Elles sont conscientes que leurs offrandes et dîmes font partie de la vitalité de l’église au même titre que leurs prières et leurs chants. C’est une famille où les enfants apprennent à être utiles à la mission d’évan­gélisation par la prédication, l’adoration, les louanges, les œuvres de charité.

La force est dans l’Esprit

La patience, la persévérance, la tolérance, la bonté, la foi, la gentillesse, cités comme des fruits de !’Esprit (Galates 5:22), font la force des chrétiens. La mise en pratique de ces valeurs offre un cadre idéal pour la manifestation de l’essence divine. Même si la souveraineté de Dieu ne se limite pas à l’entendement humain, ces valeurs spi­rituelles révèlent sa présence. Dieu est Esprit; ceux qui l’adorent véritablement le font par l’Esprit. Les familles spiri­tuelles ne le sont pas seulement dans le carcan de leur foyer. Elles ont inévita­blement un impact significatif dans leur milieu. Elles considèrent l’église comme un endroit sacré. Des églises forces sont en réalité des groupes de chrétiens réunis en famille spirituelle dont Christ est le chef. Avant d’être des églises fortes, elles sont des familles fortes. Dieu se glorifie des églises spirituellement orientées.

C’est l’Esprir qui vivifie (jean 6.63).

Être propriétaire d’une maison ou être chef d’une entreprise ne fait pas de nous immanquablement de véritables leaders. L’église en tant que communauté a besoin de membres pour remplir sa mission évangélique. Le rôle des familles dans ce processus est sans mesure.

Joseph M. Tshibuabua

L'ÉNIGME DU MAL
MAIS POURQUOI ADRA N’ÉVANGÉLISE PAS ?

Laissez votre commentaire

Inscrivez-Vous

Inscrivez-vous pour recevoir les notifications dans votre e-mail

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de protection de données.

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top