La 6ème édition de Mission Caleb Suisse a eu lieu entre le 7 et le 23 juillet 2017. Comme chaque année, la cinquantaine de Calebiens s’est mobilisée pour apporter joie de vivre, bonne humeur et activités ludiques pour une meilleure hygiène de vie aux habitants d’une région de Suisse, cette année, Sion. Plusieurs dizaines de personnes ont participé aux activités offertes (presque toutes) gratuitement lors de la semaine de ce camps un peu différent. Les jeunes eux-mêmes ont vécu des moments spirituels très forts lors des temps quotidiens de méditations et louange. Tout cela fera l’objet d’un prochain article.

On aurait pu dire que du positif sur cette Mission Caleb à Sion, si la fin n’avait pas été marquée par un moment délicat et triste.

Le samedi 22 juillet, alors que les Calebiens venaient de clôturer leur dernière activité publique dans un parc de Sion, Darlène, membre du staff Mission Caleb Suisse, a commencé à ressentir de fortes douleurs à la tête et a fait un malaise. Emmenée par ambulance à l’hôpital le plus proche, elle y fait un deuxième malaise. Les médecins constatent une rupture d’anévrisme et l’envoient par hélicoptère à l’hôpital de Genève, spécialisé dans les problèmes de santé liés au cerveau. Elle y a subi une longue opération le dimanche 23 juillet.

Actuellement gardée en état de sommeil pour une reprise progressive et tout en douceur des fonctions de son corps, Darlène a connu de brefs moments de réveil, de courts instants où elle a répondu à des questions simples par des mouvements de la main. De plus, elle a bougé plusieurs membres de son corps dont la tête, ce sont là donc des signes très positifs. Ses parents, habitant en Guadeloupe, ainsi que son frère et sa sœur, résidant en France, font le déplacement pour la rejoindre et s’occuper d’elle.

Cette situation a particulièrement affecté les participants des différentes éditions de Mission Caleb Suisse. En effet, Darlène est bénévole à la FSRT en tant que secrétaire Mission Caleb depuis 2013. Elle est considérée comme la « maman » de tous les Calebiens. Elle est très appréciée également par ses collègues de l’établissement scolaire où elle travaille en tant que professeur en France (Besançon) et par nos frères et sœurs adventistes du Nord de la France où elle est connue pour sa participation à un quatuor gospel. Depuis lundi, de très nombreux messages de soutien et d’amitié fusent de toutes parts sur les réseaux sociaux.

Une grande chaîne de prière s’est organisée pour intercéder en sa faveur en Suisse, en France, en Guadeloupe et en Martinique. C’est l’appel que lancent l’équipe Mission Caleb avec le soutien de la FSRT : prions pour que Dieu intervienne dans le corps et la vie de Darlène afin qu’elle récupère au mieux et au plus vite son énergie, son sourire et ses facultés.

 

La fin de cette édition de Mission Caleb n’est pas encore écrite car comme le chantent et le proclament chaque année les Calebiens « Avec Jésus tout est possible ! ». Que Dieu nous surprenne encore par Sa grande miséricorde et Sa grâce infinie, car il est aussi écrit « Tout concourt au bien de ceux qui aiment Dieu ». Et Darlène aime Dieu.

Nous remercions vos gestes et vos mots de soutien. Continuons donc à intercéder pour Darlène et sa famille.

UN CENTRE POUR LES MÈRES ET LES ENFANTS EN CORÉE
DES MOTARDS ADVENTISTES DANS LEURS COSTUMES DE CUIR PROCLAMENT JÉSUS EN ARGENTINE