Encouragés par notre journée « portes ouvertes » qui a connu un franc succès, l’église de Meyrin s’est dit qu’avec toutes les nationalités (presque une dizaine) formant notre communauté, pourquoi ne pas mieux se connaître ?

Ainsi est née l’idée de porter des costumes de nos différents pays – Suisse, France, Italie Portugal, Cameroun, Mongolie, Bénin, Bali, Guadeloupe, Îles Maurice, Martinique, et d’autres encore – et partager des plats typiques de nos origines.

Par ailleurs un service de culte a été organisé dans ce sens.

Alors le grand jour J est arrivé où toutes ces nationalités diverses ont présenté des citations d’auteurs de différents pays accompagnés de paysages de rêves de chacun d’entre eux. Un cercle de prière très élargi a eu lieu, où chacun pouvait prier dans sa langue maternelle ou son dialecte et partager des expériences vécues dans son pays. Le moment a été clôturé par une étude de la bible enrichissante.

Le couronnement de toute cette journée fut le repas ! Un vrai délice avec des plats de toutes sortes, un tour du monde avec nos papilles gustatives.

Les membres et visiteurs invités spécialement pour l’occasion se sont lancés dans les échanges intergénérationnels et interculturels qui ont enchanté nos amis venus de l’extérieur.

Cette journée est une « victoire » pour le Christ, puisqu’après tant d’années de persévérance où ce groupe, connu parfois comme église de refuge, se retrouvait parfois entre à 3 et 4 personnes, cela fait plaisir de voir cette église aussi vivante avec une assistance en moyenne entre 25 et 35 personnes et toutes venues d’horizons divers et variés.

À voir les visages rayonnants et entendre les éclats de rire, nous pouvons conclure que la joie était au rendez-vous. C’est dans cet élan qu’une bonne équipe de jeunes (presque une dizaine) ont émis le souhait de se retrouver pour étudier la Bible, ce que nous ferons bientôt cet été dans la nature.

Nous pouvons dire avec assurance que Dieu veille et fait prospérer notre petite famille à Meyrin.

Adventiste Magazine, d’après les propos de Reynolds Agathe.

COLLONGES : UN CERTIFICAT GRATUIT À DISTANCE EST DÉSORMAIS POSSIBLE GRÂCE AU MOOC !
DES TRAVAUX À LUGANO RENDENT « L’AUTEL » PLUS PROCHE DU CROYANT !

Leave a Comment