Main Menu

Conférence de François Dermange “Les implications éthiques de l’espérance”

Shares

Conférence de François Dermange. Réponses de Roland Meyer et Gabriel Monet, puis débat.

  • Samedi 30 mars, 15h00
    Campus adventiste du Salève
    33 chemin du Pérouzet
    74160 Collonges-sous-Salève

Pour un chrétien, la vérité n’est pas épuisée dans les réalités matérielles ici-bas, mais elle se rapporte à une réalité plus haute et plus profonde, celle des réalités dernières, lorsque tout sera récapitulé en Dieu. C’est ainsi par la fin, plutôt qu’à partir de ce qui est, qu’il faut pouvoir penser le sens de notre vie ici-bas. La difficulté est que les réalités dernières sont, comme la résurrection, affaire non de démonstration, ni même de vision, mais d’imaginaire. Quel est cet imaginaire et quelles conséquences ce renversement de perspective a-t-il sur nos manières de vivre personnelles et sociales ? 

François Dermange est professeur d’éthique à la Faculté de théologie de Genève, dont il a été doyen pendant quatre ans (2005-2009). Un de ses axes principaux de recherche porte sur Calvin et l’éthique de la tradition réformée. Il a publié de nombreux articles dans ce domaine dont un ouvrage sur l’éthique de Calvin. Par ailleurs, il travaille aussi sur l’éthique de l’économie et du développement durable. 

Un film compare le sacrifice de Jésus à un enlèvement fictif dans la jungle amazonienne
Un professeur de Loma Linda nommé membre du comité consultatif 2020 sur les directives alimentaires

Adventiste Magazine

La revue officielle de la Fédération des Églises Adventistes du Septième jour de la Suisse romande et du Tessin.

Laissez votre commentaire

Inscrivez-Vous

Inscrivez-vous pour recevoir les notifications dans votre e-mail

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de protection de données.

E-MAGAZINE

ADVENTISTE MAGAZINE TV

Top